Essai du TabletPC Fujitsu-Siemens Stylistic ST

| 0 Commentaires

Cet article est téléchargeable au format ebook Microsoft reader pour PocketPC, tabletPC et Windows classique.
Pour le télécharger, cliquez ici (499 Ko non zippé)

Michel Claveau nous livre aujourd’hui ses premières impressions du tabletPC de FUJITSU-SIEMENS: le Stylistic ST4110

< <
Bonjour.

En préambule à cet essai, je tiens à préciser que je suis revendeur du produit en question. Ceci étant posé, les lecteurs pourront mieux juger l’objectivité de mes propos.
Par ailleurs, je suis équipé d’un portable IBM A30p, qui me servira de référence, pour comparaison avec la Stylistic. Pour info, l’A30p est équipé d’un P-III-M à 1,2 GHz & 256 Mo, d’un disque dur de 48 Go, de Wi-Fi, sous W2K.

La machine.

Il s’agit de la Stylistic-4110-W, équipée de 512 Mo de RAM, d’un disque dur de 40 Go, et de Wi-fi. Avec, j’ai acheté la (petite) station d’accueil, et le clavier infra-rouge.

Les cartons.

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

L’emballage est correct, sans plus. Le nom figure sur le carton, ce que je n’aime pas trop (manque de discrétion).

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

Le contenu.

Dans le carton de la Stylistic, on trouve :
– la machine elle-même
– le stylet, avec des « mèches » (pointes) de rechange
– un anneau métallique (dont je n’ai pas trouvé l’usage)
– la batterie
– 2 protecteurs d’écran
– l’alimentation, avec une ferrite à mettre autour du câble
– des livrets de documentation/garantie

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

Documentation

Il est difficile de faire moins. C’est presque comme s’il n’y en avait pas. Aussi bien le constructeur, que Microsoft, auraient pu faire qq. efforts sur ce point.
Dans la pratique, il faut chercher, sur la machine, les fichiers & tutoriaux fournis.

Autonomie

A priori, j’ai dépassé les 3 h.30, avec Wi-Fi en fonctionnement, et avec les réglages par défaut. Le temps de recharge est assez long.
Un conseil perso : dès le début, fait quelques cycles complets de décharge/récharge. Faute de quoi vous risquez d’augmenter l’effet de latence-mémoire de capacité (en clair : sinon, vous perdrez 20 % de capacité de la batterie en quelques semaines).
Par expérience, les batteries Li-Ion « tiennent » entre 500 & 1000 cycles de décharge/recharge. Mais leur capacité diminue avec le temps. Si vous utilisez quotidiennement votre machine, comptez une perte d’environ 30 % en 1 an.

Protecteurs d’écran

Il s’agit de feuilles de plastique translucide, assez raides. Ils adhèrent mal à la machine (ou alors je ne sais pas les utiliser). Je trouve aussi que l’on perd pas mal de contraste et de luminosité. Par contre j’ai une meilleure sensation du contact avec le stylet (cela ressemble plus à du stylo-bille-papier que directement sur l’écran).

Le poids

1,4 Kg. ce n’est pas trop. Cela ne gêne pas.

L’encombrement

Finalement, la taille correspond bien à l’utilisation courante de ce genre d’appareil. Je ne suis pas sûr qu’un écran plus grand ne soit pas trop encombrant.

Wi-Fi

Pour l’installation, au début, cela ne fonctionnait pas. Après avoir configuré la liaison par câble, tout a alors marché, sans autre problème.
Je précise que j’ai configuré Wi-Fi pour utiliser une borne d’accès, et non en mode « Ad-hoc ».
La qualité de réception est légèrement moins bonne qu’avec l’A30p (à positions égales). Mais sans influence notable sur la vitesse. Au passage, à la sortie d’une mise en veille, on perd systématiquement la liaison réseau. Mais le problème est lié à W-XP, et non à la Stylistic. Et la reconnexion se passe assez bien (sauf que, sous Paradox, cela abîme les fichiers ouverts en modification).

La reconnaissance d’écriture

Elle est très bien pour tout ce qui est « verbeux » (phrases construites, français « livresque »). Par contre, lorsqu’il faut entrer un mot spécial, c’est plus ça. Il vaut mieux, alors, passer au clavier. Sur ce point précis, c’est moins bien qu’un pocket-PC (mais globalement, je préfère le Tablet).
*correction* J’ai trouvé la possibilité de saisir les lettres « comme les Pocket-PC », mais ce n’est pas très pratique, car il faut dérouler les menus (un bouton ou un icône dans la barre de titre aurait été préférable, car lorsque ce mode est activé, c’est au détriment de la saisie cursive normale.

A noter que le système de repérage du stylet, électro-magnétique, est nettement plus agréable que le système par contact des Pocket-PC (mais pas plus précis). La grosse différence, c’est que le stylet est repéré même s’il est à quelques centimètres de l’écran.

A noter, aussi, un mode de saisie sur tout l’écran (par dessus le reste).

Et puis, j’ai eu le sentiment d’un moins bonne précision, lorsque l’on est très près de certains bords.

Je ne saurais trop vous recommander de faire un calibrage, car la précision dépend aussi de la manière dont vous tenez le stylet (droit, penché, orienté à droite ou à gauche, etc.)

Chauffe

A pleine vitesse, la Stylistic chauffe pas mal. Et, curieusement, le point le plus chaud n’est pas du côté des ouies d’aération. Mais cela reste supportable.

Les connecteurs

Il y en a sur 3 côtés : réseau-câble, modem, Wi-Fi, prise micro, prise casque, 2 x USB 1.1, Fire-Wire, 2 infra-rouge, Pcmcia.
Haut-parleur & micro intégré.
Au passage, lorsque j’aurais un peu de temps, je vais installer les drivers réseau sur Fire-Wire (saviez-vous qu’il est possible, avec W-XP, de relier des machines en réseau, par Fire-Wire, à la vitesse de 400 Mbd ? )

A noter 6 boutons ronds, et 2 boutons à bascule. Tous ces boutons ont un deuxième fonctionnement, grâce au bouton « Fn ». Je n’ai pas compté le bouton « Marche/Arrêt/Veille ».

L’écran

Très correct. Il est plus grand que ce à quoi je m’attendais. La taille des caractères n’est pas très grande (mais plus, quand même que sur mon A30p qui est en 1600×1200). La bascule se fait bien, par appui sur un bouton (j’ai trouvé un petit bug de W-XP : lorsque l’on lance l’horloge, avec l’écran vertical, l’horloge est déformée, et le reste, si on bascule l’affichage.
La résolution 1024×768 est bien ; mais, e, mode vertical, cela ne fait que 768 en largeur, ce qui est un peu juste (800 aurait été nettement plus utilisable).

Le clavier infra-rouge

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

Il est tout petit, et très léger. Je le trouve un peu cher, pour ce qui est offert. Il est reconnu sans problème. Il fonctionne avec 2 piles AAA (fournies, ça c’est bien).
Je l’ai pesé à 190 g. (avec les piles).

Vitesse

Elle est dans la norme. A titre de comparaison, un traitement, en Python, qui redimensionne 63 fichiers Jpeg prend 16 secondes, contre 13 sur mon portable IBM-TP-A30p. Ce résultat est plutôt probant, vu les possibilités d’optimisation de W-XP, que je n’ai pas encore travaillées.

La station d’accueil

Elle est assez bien foutue, assez lourde, stable. Le système de verrouillage met le connecteur en place très facilement. L’écran peut se tourner (attention, en position verticale, le clavier n’est pas utilisable (l’infra-rouge n’est plus au bon endroit).
Le CD est reconnu automatiquement. Attention, il n’y a pas de lecteur de disquettes, ni de port parallèle. Par contre, 3 ports USB supplémentaire, une prise réseau-câble, une sortie VGA, une prise Fire-Wire, et une prise d’alimentation.

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

L’écran peut être réglé à différentes inclinaisons, et verrouillé.
Il existe une autre version avec combo DVD/CD-RW.

Installation

Cela ne s’est pas passé tout seul : le stylet n’a été reconnu qu’une fois W-XP-Tablet fini d’être installé. J’ai été obligé de connecter une souris USB. Pour rentrer certaines infos, j’ai du mettre en route le clavier.
Ensuite, tout s’est bien déroulé (sauf l’histoire du Wi-Fi, pour lequel j’ai dû activer le câble d’abord).
Petit couac Windows XP, quand même : durant l’installation de Paradox, W-XP a basculé l’affichage en 640×480, sans message. Une fois l’installation terminée, et l’ordinateur redémarré, plus de problème.

Setup (bios)

Hé bien aucun problème. Un des bouton permet, durant la mise en route, d’appeler le setup. Le stylet est ensuite reconnu. Et tout peut se modifier sans le clavier. C’est bien pensé. On voit là le savoir-faire de Fujitsu avec ses ardoises.

Logiciels

Je vous renvoie aux essais publiés dans TabletPC’Corner.

{mospagebreak title=Journal}

Journal

C’est clairement le meilleur logiciel actuel pour les tablet-PC (parmi ceux que j’ai testés). Cependant ses fonctionnalités sont un peu juste. C’est un peu comme WordPad, vis à vis d’Office.
Si Office 11 tient ses promesses, cela va devenir génial.

{mospagebreak title=Graphigo}

Graphigo

J’ai téléchargé la version gratuite. Mon opinion : c’est une très belle démo. Mais cela manque singulièrement de possibilités. On reste sur sa faim. Mais ce qui est fourni est aguichant.

{mospagebreak title=Pense-bête}

Pense-bête

Je ne l’ai pas encore essayé.

{mospagebreak title=Drive-image SE}

Drive-image SE

Fourni avec la Stylistic, je ne l’ai pas encore essayé.

{mospagebreak title=Ink-ball}

Ink-ball

C’est un petit jeu, où il faut guider des balles vers un trou, à l’aide du stylet. Gentillet.

{mospagebreak title=La reconnaissance vocale}

La reconnaissance vocale

Elle n’est pas disponible en français. Et, si vous voulez utiliser celle en anglais, il faut installer office-XP en anglais !
Microsoft n’annonce aucune date pour une version française.
Dommage.

Cependant la machine est assez puissante pour utiliser Via-Voice ou Dragon-Didacte. A voir…

A l’usage

On s’y fait assez vite. C’est très agréable de naviguer sur Internet, affalé sur son canapé, sans fil à la patte (merci Wi-Fi).
Le journal, est, aussi, plein de promesses. En se surprend à le préférer à un bloc papier (mais si).
Faire des courriers est plutôt facile.
Dessiner, c’est vraiment bien.

FUJITSU-SIEMENS Stylistic ST4110

La preuve en image ;)

Par contre, pour développer, c’est pas ça.

>>{mospagebreak title=En conclusion}

En Conclusion

Une première impression plutôt positive. Avec une Stylistic bien finie, esthétiquement réussie, sobre, qui inspire confiance. Regrets : le clavier infra-rouge vraiment léger (mais il ne prend pas de place). La documentation, nulle. Les protecteurs d’écran. Les logiciels (Microsoft a qq. finitions à revoir), mais ça va venir. Cet essai devrait être diffusé aux adresses suivantes : – TabletPC’CornerMichel Claveau informatique Michel Claveau Cet article est téléchargeable au format ebook Microsoft reader pour PocketPC, tabletPC et Windows classique. Pour le télécharger, cliquez ici (499 Ko non zippé)

 

Les Plus:
  • voir l’article
Les Moins:
  • voir l’article

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com