xThink Calculator 1.0: la calculatrice manuscrite

| 0 Commentaires

La société xThink avait fait fureur en Juin 2003 en annonçant ses travaux sur la conception d’un logiciel mathématique de calcul numérique et symbolique nommé Mathjournal fonctionnant sur TabletPC et utilisant l’écriture manuscrite comme support de saisie.

Ses travaux l’ont conduite à anticiper la sortie de ce logiciel en se focalisant sur le concept de reconnaissance de l’écriture manuscrite, adapté aux mathématiques. Pour ce faire, xThink a créé un logiciel nommé xThink Calculator, qui se présente comme une démonstration technologique de la capacité de reconnaissance des algorithmes de compréhension de l’écriture manuscrite, adaptés à la transcription exclusive d’expressions mathématiques écrites en texte dactylographié et compréhensible.

xThink Calculator, disponible en version finale depuis le 15 octobre 2003, est donc une simple calculatrice mais néanmoins intéressante dans son concept : elle présente une méthode pour le moins originale de travailler en offrant un plan de travail comme une feuille de Windows Journal sur lequel l’élève pose ses équations et rédige la résolution de son problème.
Si le plan travail s’apparente à une feuille de Windows Journal, il est possible de sauvegarder sous forme d’un fichier avec comme extension XT tout ce qui a été fait sur cette feuille.

xThink Calculator 1.0

La barre d’outils regroupant les grandes fonctions du logiciel est située au bas de l’application. Le premier regroupement d’icônes contient les outils d’écriture : trait, surlignage, copier / coller, l’outil lasso de sélection, et l’outil qui permet de déclarer quelles écritures font partie d’une équation à analyser.
La deuxième barre d’outils regroupe les outils de paramétrages : choix du mode équation ou écriture simple sans reconnaissance, choix du mode de calcul pour tout ce qui est lié à la géométrie : radians ou degrés, enfin choix de la précision du calcul après la virgule.
L’icône représentant la flèche verte est l’outil de validation d’une écriture / équation et qui lance à la fois la reconnaissance et le calcul.
On trouve enfin les deux icônes de gestion des fichiers (sauvegarde des pages et ouverture des pages) et l’aide.

Pour le fonctionnement, l’outil est on ne peut plus simple : il suffit de poser une opération linéairement ou de poser une opération comme à l’école pour, en appuyant sur la flèche verte (calcul) réaliser la reconnaissance et le calcul.

xThink Calculator 1.0

Comme vous pouvez le voir sur l’écran précèdent, l’outil comprend les opérations élémentaires ( +, *, /, -), mais aussi les symboles tels que les racines carrées, les exposants, les log, les ln, sin, cos, tan, cosh, sinh, tanh, atan, …

xThink Calculator 1.0

Il faut néanmoins faire attention à la façon dont l’utilisateur écrit les opérations : dans l’exemple ci-dessous, je veux faire faire la calcul de sin(90) en degrés.
Dans la première écriture, j’ai oublié les parenthèses, aussi Calculator ne peut pas réaliser le calcul. Dans le second exemple, sin (90), les parenthèses ont été rajoutées en même temps que l’opération est écrite et là Calculator sait interpréter l’équation et donne le résultat.

Calculator est bien conçu pour interpréter une opération écrite d’un seul trait c’est-à-dire sans hésitation et sans rajouts d’informations de calcul après coup, notamment des parenthèses ou des exposants !

Pour faire prendre en compte une opération écrite en plusieurs parties, et donc éviter les non reconnaissances par Calculator, il faut sélectionner tous les éléments avec le lasso et utiliser le 9e outil de la barre d’outils qui permet à Calculator d’interpréter tous les éléments sélectionnés comme faisant partie d’une équation ou opération à calculer.

Une barre d’état, située en dessous de la zone d’écriture et au-dessus de la barre d’outils permet de contrôler les performances de la reconnaissance de l’écriture et de l’équation écrite, car est retranscrit dans cet endroit, ce qui a été reconnu.

Par ailleurs, il faut faire attention à la façon dont l’utilisateur écrit les opérateurs tels que sin ou cos (et les autres) : Calculator ne reconnaîtra pas les opérateurs à lettres liées.

xThink Calculator 1.0

Il est possible de surligner tout ou partie des éléments écrits avec l’outil surligneur.

xThink Calculator 1.0

Il est aussi possible d’effacer tout ou partie des opérations écrites à l’aide de l’outil gomme. Le second outil gomme efface toute la page.

xThink Calculator 1.0

Toute opération et résultat est sélectionnable et supporte les opérations classiques de copier / coller, redimensionnement, classiques avec ink sont supportées.

Enfin, il est possible de copier des éléments sélectionnés dans Calculator et de les coller dans une autre application supportant ink.

Par exemple dans Journal et le résultat est convainquant.

xThink Calculator 1.0

Par contre le coller dans OneNote 2003 n’est lui, à mon avis, pas convainquant : la partie collée est pixellisée et ne garde pas correctement les propriétés de ink. Ce problème est certainement lié à une implémentation « douteuse » de ink dans OneNote 2003. cette impression devra néanmoins être confirmée par des tests plus poussés, une fois que la version finale de cette application Office sera disponible sur le marché.

xThink Calculator 1.0

En Conclusion

Finalement que dire de ce xThink Calculator ? Oui c’est une superbe démonstration technologique de la reconnaissance d’écriture adaptée aux mathématiques. C’est une mise en bouche en attendant le prometteur MathJournal qui devrait être un outil fantastique en milieu scolaire pour utiliser le Tablet PC de manière naturelle dans les mathématiques, ou plutôt une façon de se réconcilier avec les maths  xThink Calculator est disponible au prix de 44,95 USD, des prix dégressifs sont possibles pour les écoles et universités. Son prix d’achat pourra être déduit de l’achat de MathJournal, prévu pour Q2 2004.
Les Plus:
  • efficace
  • gestion de ink sans faille
  • puissance de la reconnaissance
  • multiplicité d’opérations reconnues
Les Moins:
  • moteur sensible à la façon dont on écrit
  • un peu gadget
  • un peu lent à se lancer

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com