Changer le clavier du Toshiba Portege M200

| 0 Commentaires

Remarque initiale: TabletPC’Corner ne sera en aucun cas tenu comme responsable d’une manipulation hasardeuse et d’une détérioration de votre matériel.

Acheter un Tablet PC à l’étranger (ou tout autre produit informatique) relève souvent d’un choix délibéré, aidé par la panoplie de boutiques OnLine disponible maintenant sur Internet. Les choix d’un tel achat sont souvent conditionnés par un prix moindre, frais d’envois et de taxes inclus à machine équivalente à celle disponible sur le marché Français …
Il est vrai que l’on ne peut pas dire que les constructeurs d’une part, et les acteurs économiques d’autres part favorisent l’adoption d’un concept par les prix auxquels nous trouvons les Tablet PC sur le marché Français.
Pourtant acheter un produit à l’étranger demande parfois bien des concessions en terme d’ergonomie d’usage, notamment par rapport au formattage de la culture informatique qui oblige l’utilisateur à utiliser un clavier dont l’emplacement des touches est formatté pour le français. Si l’utilisateur est habitué à tout autre clavier, il est bien entendu possible de les retrouver sur les produits commercialisés dans le pays correspondants.

Le Tablet PC convertible et hybride, car c’est de celui ci qu’il s’agit, répond aux mêmes contraintes que les autres ordinateurs portables: il est difficile dans un pays autre que la France, de trouver des produits disponibles nativement avec un clavier Français.
Le Tablet acheté aux Etats Unis sera donc fourni avec un clavier QWERTY, et si toutefois, vous arrivez à l’obtenir avec un clavier Français, les délais de livraisons pourraient se trouver fortement augmentés, ainsi que potentiellement son prix.
Rien de plus simple donc d’acheter un Tablet PC dans la langue du pays désigné et de changer son clavier par un clavier dans votre langue de prédilection.

Aujourd’hui nous prendrons l’exemple sur le Toshiba Portege M200, acheté en suisse avec un clavier helvétique, que nousa llons remplacer par un clavier Français. Il faut savoir que les grands constructeurs disposent généralement d’une large panoplie de claviers pour leurs ordinateurs portables et que le changeement est assez simple du moment que l’on a pas deux mains gauches et que l’on sait se servir avec délicatesse d’un tournevis cruciforme.

1- Ou trouver le clavier en pièces détachées

Le clavier français pour le Toshiba Portégé M200 a été acheté à la société ACIST, qui revend directement toutes les pièces détachées possibles et inimaginables pour le portables Toshiba. Cette société est indiquéée spécifiquement sur le site web de Toshiba pour les achats de pièces détachées.

Société ACIST SARL: revendeur de pièces détachées Toshiba
2, route d’HERBEVILLE
78580 MAULE
Tel: 0130906402
http://www.acist.fr

Le coût du clavier M200 est de 34.00 Euros HT auquel il faudra rajouter 15 Euros HT de frais de dossiers (incluant le port – si le montant est inférieur à 150 Euros).
Le total de la facture est de 58 Euros sachant que le clavier est envoyé directement d’allemagne semble t’il, par transporteur, et qu’il faut compter 5 jours après réception du règlement pour disposer du produit. Je poasse sur la qualité de l’envois et l’empaquettage: parfait par un carton Toshiba avec moultes papiers à bulle pour protéger le produit.

2- Installer le clavier: être adroit, mais pas technicien

Vous allez me dire que changer un élément d’un ordinateur portable n’est pas donné à tout le monde et vous avez raison. Les constructeurs indiquent bien que ce sont des techniciens agrés, disposant de toute la documentation technique adéquate qui peuvent s’affranchir d’une telle modification ou opération, et bien entendu avec la rétribution du service qui va avec. Comme nous l’avions fait avec le ACER TravelMate C110, nous allons vous montrer que cette opération, sensible, ne requiert pas de compétences techniques particulières, mais plutot une méthodologie et un timing mesuré, accompagné d’une volonté de faire un travail propre consciencieux.

Première chose: se munir d’un tournivis cruciforme de petite taille, et surtout bien observer son matériel. Il faut en effet trouver ou deviner la manière dont le clavier est fixé au portable pour bien entendu le retirer.

Généralement les fixations du clavier sont facilement accessibles car le clavier est l’élément qu’il faut retirer pour accèder à la carte mêre du portable lors d’une intervention plus conséquente. L’enlever n’est pas, en soi, une opération bien compliquée ni téméraire, mais une opération courante dans le cadre de la mainteannce hardware du matériel. Sans documentation il suffit d’imaginer ou pourrait être fixé le clavier.
Contrairement au ACER TravelMate C110, le démontage du clavier ne se passe pas sur l’arrière du Tablet PC. On ne trouve à cet endroit que les diverses trappes pour accèder au disque dur, à la mémoire, et à la batterie.

Par contre, vous remarquerez qu’au dessus du clavier, actuellement en place, il y a une languette de plastique avec deux encoches tout à fait à gauche et tout à fait à droite, qui supportent le logo Portege.

Il suffit donc doucement de soulever cette bande de plastique en forcant un petit peu pour la désoldariser de ses inserts. Sous ce cache se trouve les deux vis, une à gauche et une à droite, qui solidarisent le clavier au chassis.

Regardons maintenant la structure d’un clavier pour Portege M200. outre les deux emplacements qui vont pemrettre d’insérer les vis, sur le haut, on remarque le connecteur souple qui permettra de relier physiquement le clavier à la carte mêre. Il faut faire attention et être extrèmement rigoureux lors de la manipulation de ce connecteur: il faut éviter de poser les doigts sur la partie métallique (de contact).


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

Maintenant démontons les deux vis cruciformes à l’aide d’un tournevis adapté. Vous remarquerez que les vis ne sont pas serrées outre mesure et qu’il ne sera pas nécessaire, lors de l’installation du nouveau clavier, de serrer fortement.


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

Le clavier original soulevé, ce dernier reste solidaire de la carte mêre car il est toujours relié à cette dernière par le connecteur souple. une simple observation nous permet de regarder la qualité de fabrication (isolement de la carte mère), mais aussi l’emplacement de divers éléments:
– le ventilateur actif sur ce modèle est visible. il semble être positionné à coté du CPU et ainsi drainer de l’air chaud généré par tout le système mais essentiellement par le CPU
– le CPU n’est pas directement accessible par ce coté :( L’upgrade manuelle vers le Dothan sera assez compliquée … mais pas insurmontable: cela devrait faire l’objet d’un artcile dans queqlues mois.
– l’insertion du clavier est protégé par le Plastique général mais une encoche permet de le soulement pour accèder au connecteur


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

Le cache plastique soulevé, nous accédons au connecteur qui permet d’inserer le fiche plastique du clavier.


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

A ce moment là, il faut faire attention: le système qui permet de faire la pression sur le connecteur souple et donc la connexion physique du clavier sur la carte mêre est constitué en fait de deux pièces:
– une pièce blanche / crême supérieure qui n’est pas mobile qui constitue la pièce supérieure de la connexion.
– une pièce noire inférieure mobile qui se déclipse par le biais d’ergots sur le coté.
C’est cette dernière pièce qu’il faut déclipser (à l’aide d’un outil permettant de travailler minutieusement sur les ergots de fixation) et faire glisser vers soi pour déconnecteur le clavier original et insérer le nouveau.
Il faut faire très attention car à cet endroit, vous risquez de toucher la carte mère du portable et donc endommager le circuit imprimé.

Une fois réinséré et la pièce noire inférieure reconectée, il suffit de revisser le claiver et de remettre en place la baguette pour finaliser l’opération de changement de clavier.

Votre Portégé M200 dispose maintenant d’un nouveau clavier !

3- Considérations générales sur le Toshiba Portégé M200 acheté en suisse

Le Toshiba Portégé M200 utilisé pour ce test a été acheté en suisse. Ce lieu d’achat n’est pas anodin:
– c’est l’endroit en Europe ou le Portégé M200 est le moins cher
– c’est aussi un pays qui dispose de 4 langues utilisées et le matériel informatique livré est généralement disponible dans ces 4 langues: le Portege M200 livré disposait à l’initialisatio du système du choix de 4 installation possibles de Tablet PC Edition: Le Français, l’Anglais, L’Allemand, et l’Italien.


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

Je vous rapelle à ce sujet qu’il n’est pas possible d’installer un Tablet PC dans une langue différente de sa langue de vente:
– car il faut normalement racheter un licence de Tablet PC dans la nouvelle langue
– car Tablet PC n’est pas vendu seul … (bref le serpent qui se mort la queue)

En outre concernant le package livré:


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

il est réduit à une peau de chagrin en ce qui concerne les accesoires…


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

On retrouve le transformateur, un cable électrique plat classique, un seul stylet classique Wacom avec 4 mines interchangeables, un cable téléphonique, un adapatateur téléphonique spécifique pour le réseau téléphonique suisse, un cédérom d’utilitaires, et surtout un DVD Bootable pour intsaller les images de Tablet PC, notamment dans les 4 langues livrées. Il faudra OBLIGATOIREMENT un lecteur de DVD externe connecté soit par carte PCMCIA, soit en USB 2.0


Cliquez sur l’image pour une image plus grosse

Enfin les manuels et documentations fournis le sont aussi en 4 langues!
– on retrouve la garantie internationale 3 ans sur la gamme Portégé
– le manuel de la carte LAN sans fil qui fait réfréence au mod-le Intel PRO Wireless 2100B alors que celle livrée est la 2200G
– le manuel de présentation du M200
– le Manuel général en 4 langues ( 300 pages )
– et la plaquette de Tablet PC Edition livré par Microsoft.

En Conclusion

Le changement de clavier du Toshiba Portégé M200 est simple à réaliser et permt de retrouver un clavier correspondant à ses besoins. Son prix est assez léger et la manipulation, même si elle n’est pas complexe, nécessite de la rigueur et de la précision pour éviter d’endommager le matériel.
Les Plus:
  • Assez simple
  • Efficace
  • Peu cher
  • Personnalisation complète du Tablet PC
Les Moins:
  • Demande de la précision
  • Attention aux personnes avec deux mains gauches

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com