Revue du Fujitsu-Siemens Stylistic ST5022

| 0 Commentaires

Dans la gamme des Tablet PC Tablettes pures ou slates, Fujitsu Siemens est une société à part car elle développe depuis de nombreuses années ce type d’ardoises électroniques. Forte de ses 15 ans d’expérience et de ses 23 générations de produits, elle nous propose depuis le mois de Novembre 2004, la gamme des Stylistic ST502x. Remplaçant les modèles précédents, les Stylistic ST501x, nous vous proposons aujourd’hui le test de la Stylistic ST5022, modèle haut de gamme, doté entre autre d’un écran transmissif spécialement étudié pour une utilisation INDOOR / OUTDOOR. Nous avions déjà testé, par l’intermédiaire de Michel, la Stylistic ST4110, première génération de Tablet PC de Fujitsu-Siemens; et bien voici la Stylistic ST5022, qui sans aucun nul doute, marque un tournant majeur dans la définition d’une Tablette efficace et bien pensée pour une expérience tablette probante.

Comprendre la gamme des Stylistic ST502x

Depuis la sortie de la gamme Stylistic ST5000, équipée de la nouvelle plateforme Intel Pentium M et chipset i855GM, plusieurs modèles concurrents sont produits répondant chacun à une cible d’utilisation bien particulière. La gamme des Stylistic ST502x est l’aboutissement de la consolidation de cette cible marché avec 3 modèles au boitier identique mais avec des raffinements techniques qui trouveront chacune leur public.
Les Stylistic ST502x sont équipées en standard de :
d’un Pentium M 733 soit un Pentium M de classe DOTHAN ( 90µm / 2 Mo de mémoire cache ) fonctionnant à 1,1 GHz et jusqu’à 600 MHz en SpeedStep
d’une plateforme i855 GM avec une carte Intel Graphics Extreme II pouvant partager jusqu’à 64 Mo de mémoire vive DDR
du même boitier de 1,56 Kg
d’une batterie de 4800 mAh 6 cellules en standard
de deux ports USB 2.0
d’un port Firewire 400 4 broches (IEE1394)
d’un port FastIR
d’un lecteur de cartes Secure Digital et Memory Stick
d’un lecteur PCCard de Type II
d’un lecteur SmartCard
d’un loquet Kensington
d’un digitaliseur électromagnétique de marque Wacom
de deux ports IR spécifiques pour clavier et souris
de deux ports mémoires DDR333 (jusqu’à 2 Go de mémoire vivre
d’un jack pour microphone et d’un jack pour casque audio (en 3,5 pouces chacun)
d’un double micro (dual Array) pour une capture audio optimisée
d’un seul haut parleur
d’une puce alps pour la gestion du Bluetooth (1.1) accompagné de la dernière génération de Drivers BroadComm (3.01)
d’un port RJ45 Ethernet Gigabits (10/100/1000 Mbits/s)
d’un port modem RJ12 v92
d’une carte réseau wifi Intel soit la 2200BG (802.11B et G) soit la i2915ABG (802.11B/G/A)
les dimensions sont de 324 x 220 x 20.9 – 22.3 mm (Stylistic ST5020 et ST5022) 324 x 220 x 23 – 24.9 mm (Stylistic ST5021)

Les différences entre les 3 modèles sont les suivantes :


Les 3 Stylistic ST502x listées avec leurs différences

La Stylistic ST5020 dispose d’un écran transmissif INDOOR de 12,1 pouces en résolution XGA ;
La Stylistic ST5021 dispose d’un écran réflectif avec éclairage frontal OUTDOOR EXCLUSIVEMENT de10,4 pouces en résolution XGA
La Stylistic ST5022 dispose d’un écran transmissif OUTDOOR / INDOOR de 12,1 pouces en résolution XGA avec un traitement réflectif, ainsi qu’un lecteur biométrique d’empreintes digitales intégré.
C’est ce dernier modèle que nous allons passer en revue.


FS Stylistic ST5022 surveillée par Doudou Lapin

Livraison de la Fujitsu-Siemens Stylistic ST5022

Nous remercions la société Fujitsu-Siemens France qui nous a prêté durant une période de 10 jours, une Stylistic ST5022. Cette dernière a été configurée durant la première journée (installation des logiciels) et utilisée en déplacement durant la semaine qui a suivi en conditions classiques. Les 3 derniers jours ont été consacrés à une utilisation Outdoor et indoor pour apprécier son fonctionnement en environnement non habituel et surtout la spécificité de l’écran.

Configuration de test

La configuration de test est la suivante :
FS Stylistic ST5022 neuve

1 Go de DDR333 répartie en deux barrettes de 512 Mo de marque Samsung
Disque dur de marque Fujitsu Siemens de 80 Go à 5400 Tours/min partitionné en 52 Go pour le disque système C : et 28 Go pour le disque de backup D :
Le prix de cette configuration est de 2440 Euros HT, prix public Fujitsu Siemens, qu’il devrait être possible d’avoir un peu moins cher chez votre revendeur

Contenu du Package

Le package de livraison est un package classique et somme toute austère :
La tablette
son chargeur + câble
le stylet avec quelques mines supplémentaires
2 livrets pour l’installation et les accessoires disponibles pour la gamme
une pochette contenant une feuille de protection d’écran à installer sur le Tablet PC
4 cédéroms contenant les drivers et divers outils entreprises de FS
Et c’est tout …
Nous remarquerons d’autre part que :
qu’aucun lecteur optique n’est livré en standard
les cédéroms de réinstallation de la machine ne sont pas livrés !
pour suppléer à ce manque, après la première installation de la tablette, Norton Ghost 2003 devra être utilisé pour cloner le disque dur et faire créer des images de sauvegarde du système. Pour se faire, Norton Ghost 2003 est livré en version complète et préinstallé sur la machine.

Au prix de la solution, on regrette l’austérité de la solution et le manque d’accessoires intégrés. La non livraison des disques de réinstallation de la machine est incompréhensible. Néanmoins, le package est cohérent vu la cible entreprise de cette tablette.

La Fujitsu-Siemens Stylistic ST5022

La Stylistic ST5022 : vue de face

La FS ST5022 est une tablette pure, dont le boitier est robuste, correctement assemblé, et de couleur argenté. Il semble être fait de plastique et non pas de métal brossé. L’écran de 12,1 pouces est imposant et encadré par un cache noir d’un demi-centimètre d’épaisseur.
Le bas de la tablette laisse place aux différents stickers et à l’emplacement de la batterie, ainsi la partie basse semble assez large et trompe l’utilisateur quant à la taille réelle de l’écran ;
Après un passage sur la balance personnelle, la tablette pèse, stylet et batterie incluse, 1,6 kg (à 10 grammes près), tandis que la batterie 6 cellules de 4800 mAh pèse 235 grammes.


FS ST5022 sur Portege M200: plus longue que le M200, et moins large

Ce qui étonne, avant la mise en route de la tablette, c’est le noir profond de l’écran, qui n’est pas classiquement gris foncé comme on a l’habitude de le voir.
L’ensemble dégage une impression de qualité et de robustesse, et un assemblage juste de la machine : après inspection aucun bâillement suspect des différentes pièces témoigne de la qualité du produit, même au niveau de la batterie, pourtant exposée.


Vue frontale de la FS ST5022

La tablette dispose d’une large palette de boutons hardware et n’utilise pas, comme c’est le cas sur le Toshiba Portege M200 ou sur le Hewlett Packard TC1100 de boutons électromagnétiques manipulables au stylet. Ces derniers sont en métal brossé avec la fonction imprimée dessus, ainsi que sur le coté du boitier. La course est faible et le toucher agréable. Pour éviter des manipulations malencontreuses, qui arrivent rarement, ces boutons sont un peu enfoncés dans le boitier. Cette structure réduit les risques d’utilisation non voulus et fiabilise l’implantation de ces boutons hardwares.


Vue frontale des boutons hardware sur la partie droite haute du boitier

Le nombre de boutons hardware est réellement très important, tellement que cela gâche l’espace pour la prise en main, mais aussi l’intégration de fonctions que je considère comme facultatives à l’usage. En effet sur la partie droite en haut, il y a 6 boutons hardware dont les raccourcis sont démultipliés par un bouton Fonction (Fn) bleu, permettant de faire de nombreuses combinaisons. La manipulation de cet ensemble nuit à l’efficacité, à la liberté, et à la prise en main de la tablette : nombre de ces boutons sont inutilisés car … généralement inutiles. Néanmoins l’utilisateur pouvant les personnaliser, il pourra trouver de multiples usages à leur paramétrage.

l’espace entre l’éran et le bord du boitier, pour une prise en main ferme, est faible. Cela peut mire à l’utilisation de la tablette, qui pèse quand même 1.6 kg.


Les boutons frontaux en haut à droite de la tablette


Les boutons frontaux en haut à droite de la tablette

A noter que juste en dessous de ces boutons, se trouve un des deux micros intégrés dans cette tablette. Il faudra faire attention de ne pas l’obstruer lors de l’utilisation de cette fonction, la tablette en main.


Vue frontale des boutons hardware sur la partie droite basse du boitier

Le bas de la partie droite est réservé à une série de 2 boutons qui cumulent chacun deux ou trois fonctions : ce sont notamment celles de navigation (aller vers le haut, aller vers le bas, changer de pages vers le haut, changer de pages vers le bas). On regrette sincèrement la déclinaison en deux boutons ayant plusieurs fonctions, là ou une molette ou un mini joystick à 5 directions aurait été beaucoup plus judicieux, aussi bien en terme d’utilisation que de confort. Peut être que des impératifs de design ont conduit à cette conception ?

Entre ces deux groupements de boutons, on retrouve un emplacement pour un port Infrarouge, spécifiquement dédié à une solution de clavier infrarouge. Cette solution est utilisable avec notamment la station d’accueil spécifique qui permet la rotation de l’écran. Ce même port Infrarouge se retrouve sur le boitier à l’opposé, permettant son utilisation quelque soit le type de rotation effectué (gauche ou droite à partir de la position portrait)


Vue frontale du port IR pour la clavier

A noter que l’emplacement du second microphone (dual array) est au dessus de ce port infrarouge.

Le haut regroupe le bouton de mise en route (On/OFF) de la tablette et indicateurs lumineux d’activité, très instructifs pour savoir, d’un seul coup d’œil, l’état de fonctionnement de votre unité.


Vue frontale haut : bouton ON


Vue frontale haut : les diodes

Enfin, sur le frontal du boitier, et à la gauche, on retrouve, enfoncé dans le boitier, le capteur biométrique : constitué d’un scanner d’empreintes digitales tout en longueur, un mouvement du doigt posé à plat de gauche à droite est nécessaire pour l’utiliser ; Son emplacement est judicieux pour une utilisation en mode paysage, mais moyenne et peu confortable pour une utilisation en mode portrait. Une marque indique le sens de passage du doigt pour son utilisation.


Vue frontale : le capteur biométrique intégré

Les applications sont multiples :
se loguer dans Windows
crypter des fichiers
appeler des login/password de mots de passe WEB.

La Stylistic ST5022 : les tranches

Les tranches de la FS Stylistic ST5022 disposent de toute la connectique listée dans les spécifications techniques, notamment sur le coté gauche de l’appareil. En effet le coté droit et le bas n’ont aucun port, laissant entrevoir que l’utilisation de cette tablette ne sera, normalement, pas gênante pour un droitier (tenant le produit sur son avant bras gauche et écrivant avec sa main droite). Il pourrait en être autrement pour un gaucher …


Cliquez sur l’image pour une photo plus grande
Tranche gauche de la FS ST5022


Cliquez sur l’image pour une photo plus grande
Tranche gauche de la FS ST5022

Vue de profil, la tablette apparaît fine, et c’est bien le cas.


Détails sur la tranche gauche de la FS ST5022


Détails sur la tranche gauche de la FS ST5022


Détails sur la tranche gauche de la FS ST5022: le port VGA protégé par un cache caoutchouc

La tranche droite est dépourvue de connectique. Par contre l’essentiel des boutons de contrôle sont bien disposés sur ce coté, de manière à ce qu’un droitier y accède facilement (enfin si on peut dire).


Cliquez sur l’image pour une photo plus grande
Tranche droite de la FS ST5022

Le haut de la FS ST5022 est lui aussi bien pensé : il regroupe, outre le système d’évacuation de la chaleur, actif (ventilateur très peu bruyant et finalement peu actif), le lecteur de cartes Secure Digital et Memory Stick, ainsi que le port fast infra-Rouge dans le même emplacement, et un peu plus loin, le port PCMCIA Type II avec son bouton d’éjection et juste au dessus, un port SmartCard.
Pour rappel, le SmartCard est un lecteur de cartes à puces programmées, contenant notamment l’identification et le mot de passe de l’utilisateur ; ce dernier peut utiliser ce système pour se connecter dans une application, voire même dans Windows. Attention, rien n’est fourni avec la tablette (carte à puce vierge par exemple) pour pouvoir l’exploiter.


Cliquez sur l’image pour une photo plus grande
Tranche du haut de la FS Stylistic ST5022


Détails sur la tranche haute de la FS Stylistic ST5022: la ventilation


Détails sur la tranche haute de la FS Stylistic ST5022: le port SD/MS + IR


Détails sur la tranche haute de la FS Stylistic ST5022: le port PCMCIA + Smarcard

La Stylistic ST5022 : vue de dos

Chose peu commune, certaines parties de l’arrière de la Stylistic ST5022 sont recouvertes d’un tissu de type feutre. Après vérification, ce sont les emplacements ou se trouvent la mémoire vive et le processeur qui sont recouvertes. J’ignore l’utilité (et cette technique est confirmé sur d’autres modèles tels que les T70 de Fujitsu Siemens – dixit le gestionnaire de GeekStuff4u) mais après utilisation, ce positionnement judicieux permet d’atténuer la chaleur dégagée par la tablette et la rend certainement plus supportable pour son utilisation et sa prise en main sur une longue durée.


Le dos de la FS ST5022

Un interrupteur est accessible sur la gauche (tablette vue de dos, permettant de mettre en route ou d’éteindre la fonction Bluetooth de la Tablette.


Le dos de la FS ST5022

Un verrou est disponible pour libérer la batterie, solidement accrochée à la tablette et qui ne risque pas de se désolidariser toute seule.


Le dos de la FS ST5022

Enfin 4 patins caoutchoutés sont intégrés dans la coque aux 4 extrémités du dos de la tablette, assurant une accroche sans faille sur une table ainsi qu’une absorption de micro-vibrations.


Le dos de la FS ST5022

Détails sur la batterie et sa connectique

Détails sur l’emplacement mémoire (2 x 512 Mo DDR2700)

Le Stylet du Stylistic ST5022

Le stylet du Stylistic ST5022 est un stylet de marque Wacom, qui permet une interaction avec la dalle électromagnétique WACOM sans nécessiter une alimentation électrique intégrée au le stylet. Ce dernier est assez spécial :
il ne dispose pas de gomme !
le bouton intégré au corps peut avoir deux effets indépendants si on appuit sur le haut ou sur le bas : on peut considérer qu’il y a donc deux boutons.


le Stylet du FS ST5022


le Stylet du FS ST5022

Ce dernier se loge dans le corps de la tablette, permettant d’avoir un stylet de taille identique à un stylo, utilisable immédiatement.


le Stylet du FS ST5022


le Stylet du FS ST5022

Galerie comparative Toshiba Portege M200 versus Fujitsu-Siemens Stylistic ST5022


FS ST5022 sur Portege M200: vue de coté


Cliquez sur l’image pour une photo plus grande
M200 et ST5022 côte à côte: luminosité maximale (très proche)


Portege M200 vs FS ST5022: épaisseur comparée


FS ST5022 sur Portege M200: écrans allumés

L’écran de la Stylistic ST5022

Technologie utilisée

L’écran de la Fujitsu Siemens Stylistic ST5022 est un peu spécial car il est marqué indoor / outdoor :
Indoor signifie que c’est son utilisation principale : utilisable en intérieur
Outdoor signifie que son utilisation secondaire peut être l’extérieur.
Pour se faire, Fujitsu-siemens a conçu un écran transmissif intégrant un procédé réflectif aidant sa lecture en extérieur.


explication du fonctionnement de l’écran


Vue frontale avec flash active: l’écran est parfaitement lisible !

Indoor

Les caractéristiques intrinsèques de l’écran ne sont pas réellement connues, mais il est facile d’en évaluer la qualité en appréciant d’une part sa luminosité, mais d’autre part son angle de vision en utilisation classique à la maison ou au bureau tout du moins en éclairage modéré.
L’angle de vision doit être contrôlé à la fois horizontalement et verticalement car ce sont deux valeurs différentes et donc deux comportements différents qui en découle.


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Portrait


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Portrait


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Portrait

En portrait, l’angle de vision est très bon si ce n’est excellent, malgré un éclairage important, par une fenêtre juste au dessus et le soleil qui commençait à éclairer la pièce.


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Portrait – les reflets

D’ailleurs, sans la protection d’écran installée, les reflets sont assez importants et peuvent gêner la lecture


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Paysage


indoor éclairage modéré (fenêtre + soleil) : Paysage

En paysage, l’écran reste lisible même dans des positions extrêmes et malgré l’éclairage de la pièce.

Dans une pièce disposant d’un éclairage un peu plus sombre, la confirmation de la qualité de l’écran quant à son angle de vision s’impose. Il rappelle l’écran du Motion Computing M1400 et avoisine les 160° quelque soit l’orientation, même si bien sur ; il n’est pas recommandé de regarder sa tablette de biais :-)
Pour le mode Paysage :


indoor éclairage faible (halogène) : Paysage


indoor éclairage faible (halogène) : Paysage


indoor éclairage faible (halogène) : Paysage


indoor éclairage faible (halogène) : Paysage

Pour le mode Portrait :


indoor éclairage faible (halogène) : Portrait


indoor éclairage faible (halogène) : Portrait


indoor éclairage faible (halogène) : Portrait


indoor éclairage faible (halogène) : Portrait

Outdoor : temps ensoleillé : utilisation à l’ombre

L’écran dit Outdoor indique qu’il est possible d’utiliser sa tablette à l’extérieur. Les expériences en ce domaine sont généralement malheureuses, les écrans d’ordinateurs portables ne permettant pas, sans une dalle spécifique, la lecture d’informations en extérieur.
Il se trouve que l’utilisation en extérieur est tout à fait envisageable, offrant une luminosité et une restitution intéressante des informations affichées à l’écran.
Néanmoins dans ce mode, le soleil ne frappe pas directement la dalle.


Outdoor (zone ombragée) : Portrait


Outdoor (zone ombragée) : Portrait


Outdoor (zone ombragée) : Portrait

L’écran reste quand même plus sensible aux reflets et l’angle de vision est lui aussi réduit. Il est important de signaler, et j’espère que vous en êtes convaincu avec les photographies, que la qualité de restitution est bonne, ce qui donne une relative polyvalence à cette tablette, très appréciable pour nombre de professions verticales, devant utiliser la tablette dans des situations ou l’éclairage est important. Cet écran est la solution à de nombreux corps de métiers, tout en offrant une luminosité importante et, surtout, sans dégradation des couleurs restituées, toujours fidèles et profondes (et non pas délavées comme le ferait une dalle réflective ou transflective).

Outdoor : temps ensoleillé : utilisation en plein soleil

En plein soleil, la luminosité est trop importante et la Tablette n’est pas bonne. On distingue plus qu’on ne lit, les informations affichées et ce sur une large palette d’angle de visualisation. Il est clair que cet écran n’est pas adapté à une lecture directement au soleil, d’ailleurs Fujitsu Siemens dispose d’un modèle spécifiquement adapté réflectif : la ST5021.
Vous excuserez la médiocrité des photographies.


Outdoor en plein soleil : discernable mais pas lisible


Outdoor en plein soleil : discernable mais pas lisible


Outdoor en plein soleil : discernable mais pas lisible


Outdoor en plein soleil : discernable mais pas lisible

Conclusion

La technologie écran employée par Fujitsu Siemens pour sa Stylistic ST5022 offre maintenant l’avantage de pouvoir utiliser sa tablette dans des environnements fortement lumineux, tout en conservant un confort de lecture satisfaisant, une bonne restitution des couleurs et une très bonne luminosité. Cet écran place la barre très haut et s’érige en nouveau standard de l’affichage d’un Tablet PC : il offre toutes les garanties pour une entreprise devant faire le choix de solutions mobiles pour du personnel les utilisant autant en extérieur qu’en intérieur te dans toutes les situations possibles, car il conserve, en plus, un angle de vision important, un autre atout de choix important selon la position de travail de l’utilisateur

Utilisation de la Stylistic ST5022

Performance et autonomie

La tablette Stylistic St5022 est agréable à utiliser tout au long de la journée, malgré les défauts que nous avons pu relever : son ergonomie apparemment perfectible, est contrebalancée par son form factor (page A4) et sa légèreté.
L’écran est un véritable plaisir car le stylet glisse bien dessus et le toucher est différent de ce que j’ai pu essayer jusqu’à présent ; cela est peut être du à la non installation de la protection d’écran.

Concernant la performance de la Tablette, il faut déjà se dire que c’est seulement un pentium M de classe DOTHAN à 1.1 Ghz (le modèle 733). Malgré cela, la Tablette est agréablement réactive malgré l’installation de nombreux programmes pour son utilisation ; cela est certainement due à 3 paramètres :
l’utilisation des composants standards de Windows pour al gestion de la tablette et donc peu de drivers spécifiques sont chargés en mémoire
1 Go de mémoire vive DDR2700 aide beaucoup dans le chargement en mémoire des programmes, et améliore sa réactivité
le disque dur de 80 Go à 5400 tours de marque Fujitsu Siemens, même s’il n’est pas le plus rapide disponible sur le marché, est étonnant réactif et permet un boot rapide de la machine. L’épreuve de chargement des programmes ou de copie de fichiers, confirme, sans véritables benchs, l’excellent comportement de ce composant, qui influence positivement la Tablette.

L’autonomie, avec la batterie standard est une bonne nouvelle suppélmentaire à l’utilisation de ce matériel : voici les relevés effectués selon les différentes utilisations que nous avons pu en faire :
Pentium M à 600 Mhz (speed step max) / rétroéclairage au minimum / Wifi activé et fonctionnel (peu utilisé) et Bluetooth activé : utilisation de OneNote + acquisition vocale, lecture de fihciers powerpoint et Word : 5h10 d’autonomie
Pentium M à 1.1 Ghz, rétro éclairage au maximum, wifi très actif , navigation WEB et bureautique + transformations d’images, utilisation du port SD et PCMCIA : 3h40 d’autonomie

La batterie standard est probante et l’ajout d’une deuxième batterie en option permet de s’affranchir d’une journée de travail en continue sans toucher à une prise électrique.
Notons qu’il existe une batterie haute capacité de 9 cellules (entre 6600 mAh et 7200 mAh) qui permettra normalement d’augmenter de 50 ù l’autonomie. Attention toutefois, les durées annoncées dans la documentation techniques sont erronées et un peu trop optimistes.

Le lecteur biométrique

L’utilisation de systèmes biométriques semble maintenant se généraliser dans les Pc portables entreprise : ils fiabilisent l’utilisation de profils Windows sans avoir besoin de conserver des mots de passe … Comme la majorité des matériels testés jusqu’ici, la gestion du matériel est dévolue au logiciel Omnipass, qui est livré ici en version 3.0.


Quelques écrans de l’utilitaire OmniPass


Quelques écrans de l’utilitaire OmniPass


Quelques écrans de l’utilitaire OmniPass


Quelques écrans de l’utilitaire OmniPass

On regrettera l’utilisation d’un capteur de type scanner pour lequel un mouvement de l’utilisateur est nécessaire, plutôt que l’approche de Tatung ou il faut poser le doigt sur un capteur plus large et donc plus sensible. Il faut généralement plusieurs essais pour arriver à utiliser cette fonctionnalité. Pour maximiser la positivité de cette expérience, nous vous recommandons de scanner en priorité vos pouces (cela marche beaucoup mieux avec ce doigt) et de ne pas hésiter à acquérir un maximum de doigts.
Correctement configurée et expérimentée, cette fonctionnalité est très appréciable et peut faire gagner du temps.


Cliquez sur l’image pour une photo plus grosse
L’utilisation du capteur pour se connecter à Windows

Les avantages : lecteur SD/MS, Smartcard, Bios au stylet

L’intégration du lecteur SD/MS est intéressant et performant : nombre d’appareils photos numériques sont livrés avec la gestion de ce type de cartes mémoires, d’une part, et la copie de fichiers est rapide et performante : la carte insérée est automatiquement montée comme un lecteur amovible dans Windows.
Le positionnement du périphérique est judicieuse et ne gène pas son utilisation.

Chose importante à signaler : le BIOS de la tablette est entièrement manipulable au stylet, ce qui vous rend complètement autonome vis-à-vis du clavier pour gérer finement les paramêtres de démarrage de votre Tablet PC. Un bon point pour la gestion d’une flotte de St502x.


Le BIOS du FS Stylistic ST5022


Le BIOS du FS Stylistic ST5022

Au quotidien

Au quotidien, la profusion du nombre de boutons hardware gène l’utilisateur (que je suis) et seulement deux boutons ont été réellement employés :
le bouton Fn qui appuyé deux fois appelle le menu spécifique de la Tablette ou l’intégralité des fonctions sont regroupées avec des raccourcis judicieux (on retrouve le même principe avec le QMenu du HP TC1100)

le bouton de rotation de l’écran, cette dernière fonction étant instantanée

Lors du verrouillage de fonctions claviers (caps lock, Numérique), un avertissement visuel et une icône apparait au niveau de la barre des taches, proche de l’heure.

Contrairement à d’autres constructeurs, comme Toshiba pour ne pas les nommer, aucun drivers spécifique ou utilitaire de gestion n’est intégré, déléguant à Windows les taches d’administration de la gestion de l’énergie, du rétro éclairage et du multimédia en général. Nous trouvons cela dommage, car il est impossible pour l’utilisateur de pouvoir directement spécifier des profils de management de la tablette, notamment au niveau de la puissance CPU, du rétro éclairage te quelque part pour mieux gérer l’adéquation entre autonomie et puissance requise pour travailler efficacement. C’est un mauvais point, cette situation tendant à se démocratiser sur une majorité des matériels.

Malgré le manque évident de réglages, associée à la non personnalisation des profils de gestion énergétiques, et une fis que quelques choix sont effectués, le comportement du FS Stylistic ST5022 est agréable, permettant à l’utilisateur de se focaliser sur son travail et d’oublier l’utilisation de son matériel : la productivité passe aussi par çà : un matériel qui sait se faire oublier et qui remplit avec efficacité sa fonction.

Autres photographies de la Fujitsu-Siemens Stylistic ST5022

 

En Conclusion

Fujitsu Siemens a conçu une nouvelle génération de Tablette qui voit son profil d'utilisation résolument tourné vers l'entreprise, notamment grâce à l'exceptionnel écran intégré dans le modèle Stylistic ST5022, qui offre un confort d'utilisation en intérieur et en extérieur !. Ce ne sont pas les seules améliorations techniques que nous pouvons relever, car ce modèle est réellement optimisé pour tirer la pleine quintessence du Pentium M 733 (seulement!):

  • autonomie importante avec la batterie de base (jusqu'à 5 heures)
  • réactivité de la tablette grace à ses 1 Go de RAM et son disque dur rapide
  • non chargement de la tablette avec des drivers lourds et parfois superflus Nous rajouterons à cela un boitier léger, large, offrant une surface d'écriture appréciable, une épaisseur minimale, et de nombreux raffinements qui se révèlent à l'usage, indispensables tant la mise en oeuvre est simple:
  • capteur biométrique
  • lecteur de cartes SD / MS
  • puce Bluetooth avec gestionnaire Broadcomm performant
  • tissus feutre pour atténuer la chaleur dégagée Pourtant, la tablette, par le positionnement des boutons, et l'ergonomie générale semble avoir été spécifiquement conçue pour un utilisateur droitier, chose que je n'avais pas relevé directement sur les autres tablettes testées (c'est le métier et l'expérience qui font effet maintenant). On regrettera par ailleurs le prix élevé de la solution présentée, la pauvreté du package en logiciels et accessoires, ainsi que la non fourniture des cédéroms de réinstallation de Tablet PC Edition, qui nous font dire que l'investissement pour ce type de matériel ne doit pas s'arreter à la tablette elle-même et, en conséquence, alourdir les frais d'acquisition de ce séduisant produit par quelques options supplémentaires. Résolument tourné vers l'entreprise et peu adaptée à d'autres secteurs ou marchés, Fujitsu Siemens prouve, une fois de plus, tout l'historique et l'expérience dont il dispose sur la thématique de l'ardoise électronique et signe là, un des produit les plus optimal, complet et performant de sa génération. Malgré les reserves sur certains aspects, Le Fujitsu Siemens Stylistic ST5022 est un matériel séduisant (ne laissant pas indifférent l'auditoire) qui apporte plaisir et efficacité à son utilisation quotidienne: Bravo !
  • Les Plus:
    • Qualité de fabrication
    • Finesse dans le détail (boutons)
    • Ecran agréable pour écrire
    • Excellent écran Indoor/outDoor
    • Performances Globales
    • Légèreté
    • Autonomie
    • Gamme d'accessoires importante
    Les Moins:
    • Tablette exclusivement pour droitier ?
    • Le prix
    • Package logiciel pauvre
    • Pas de cédéroms de réinstallation
    • Pas d'accessoires livrés

    {no-combomax}

    Laisser un commentaire

    Champs Requis *.


    Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com