Preview du Motion Computing LE1600

| 0 Commentaires

Ce jour, TabletPC’Corner a eu l’occasion de rencontrer dans un salon parisien, le Directeur de Motion Computing France, Monsieur David PRONIER, qui outre une interview accordée et qui sera publiée dans la semaine prochaine, nous a présenté le dernier fleuron des Tablet PC de la société Texane : le Motion Computing LE1600.

Le modèle présenté est une « preview unit » parfaitement fonctionnelle et les premiers modèles devraient arriver en France au cours de la seconde partie du mois de Juin 2005.
Voici donc une présentation rapide de cette nouvelle Tablette, qui marque un saut technologique et ergonomique important dans les Tablet PC slate du marché.

Tout d’abord, il faut signaler que le LE1600 marque bien une nouvelle génération de Tablet PC chez Motion Computing totalement différente de la gamme des M1x00.
Cette nouvelle génération marque une écoute client importante car de grandes entreprises ont participé à l’élaboration du produit en terme de fonctionnalités et de design. Puissance et autonomie ont été privilégiées tout en conservant la grande maniabilité de la tablette dans un form factor plus fin et plus racé par rapport au M1400.

En ce qui concerne la technologie d’écran, le LE1600 récupère l’excellent écran du M1400 avec notamment son grand angle de vision ainsi que le potentiel et optionnel ViewAnywhere, le tout sur un écran 12 pouces en résolution XGA. Outre l’excellent angle de vision on notera la grande luminosité, parfaitement uniforme sur la totalité de l’écran.

La dalle électromagnétique est toujours de technologie Wacom et la tablette est accompagnée d’un stylet non standard, plus gros et ayant une agréable prise en main. Ce dernier est enfin équipé d’une gomme à un de ses bouts. Mais, entre nous, rien de vaut un bon Cross Executive :)

La tablette pèse 1,5 kg et dispose en standard d’une batterie de 35 Wh. Cette dernière est insérée sur un des bords larges et est à l’origine d’une petite boursouflure qui déséquilibre la ligne sans la casser : elle ne gêne pas la prise en main et ne provoque pas de différence de poids du côté de la tablette, qui sera aussi bien utilisable par un gaucher que par un droitier.


Insertion du stylet et grille pour le ventilateur (car la tablette n’est plus fanless et dispose d’une ventilation active en raison de l’intégration du Pentium M LV 758 à 1,5 GHz

La coque est un alliage de magnésium et de fibre de carbone qui assure une meilleure rigidité sur le tour de l’écran et donne cet aspect très corporate de la robe du LE1600.

Comparativement à un Toshiba M200 c’est effectivement le jour et la nuit : la tablette est fine, légère, agréable et permet une prise de note sans fatigue du poignet notamment à la fin de la page.

Le design tout en douceur et la finesse tranchent par rapport à la FS ST5022, plus techno et plus anguleuse finalement : les courbes sont plus fluides et la tablette attire agréablement l’oeil.

La batterie haute capacité est une batterie Li-Ion polymere de 40 Wh qui arbore un design étrange : une plaque plastique de 420 grammes. A première vue, on se dit assez basiquement que c’est une vulgaire plaque de plastique de 4 à 5 mm d’épaisseur. Pourtant l’intégration dans la tablette est astucieuse et ne donne pas une apparence de surélévation de cette dernière: en effet elle vient prendre place dans le creux formé par la boursouflure de la première batterie.

Chose importante : cette batterie dispose de son propre indicateur de charge (ainsi que la batterie intégrée nativement) qui indique précisément à l’aide de 5 diodes le niveau de charge par un simple appui sur un bouton. Un chargeur externe permet de charger à la fois le LE1600 avec la batterie standard et la batterie haute capacité. Par ailleurs, le LE1600 ainsi constitué (avec ses 2 batteries) rentre parfaitement dans la station d’accueil dont le connecteur a été revu et qui n’est pas compatible avec la précédente génération, bien que le design soit totalement identique.

L’écran est extrêmement lumineux et le toucher pour l’écriture est plaisant : il ne dispose pas de membrane ou protection d’écran.

Sur la partie basse de la tablette, les boutons hardware ont été revus pour être plus petits, bien finis en métal, réactifs et le centre du pad central dispose d’un bouton action ou entrée très fonctionnel. 4 diodes de couleurs bleues cumulent un certain nombre de fonctions telles que l’activité du disque dur, ou la charge, allumage de la tablette.

On retrouve sur un des côtés, outre le capteur d’empreintes digitales qui est drivé par l’application Motion Omnipass entièrement revue par Motion pour améliorer considérablement le dispositif (lecture quelque soit le sens du scan), un des 3 micros qui facilite et améliore la capture vocale ainsi que la suppression des souffles au niveau d’un cône sonore géré autour de la tablette.

A noter que la tablette est équipée d’une puce hardware qui assure un cryptage temps réel d’une partie du disque dur noté coffre-fort pour conserver nombre de données confidentielles.

Sur la bas de l’appareil on retrouve un capteur de luminosité ambiante qui adapte en temps réel le rétro-éclairage de l’écran et à coté de ce dernier, l’un des 3 micros et un des 2 hauts parleurs assez puissants.

Le connecteur de fixation à la base est différent de la précédente génération, et dispose d’un connecteur mini-USB à coté qui facilite l’intégration et l’utilisation d’une nouvelle génération de clavier aussi disponible.

La tablette est assez fine et l’essentiel de la connectique, complète, se situe sur les tranches de l’appareil.

Sur une des tranches, on retrouve:
1 un bouton actif pour éteindre ou allumer le WiFi
2 le bouton d’alimentation
3 les 2 ports USB 2.0

1 le port micro,
2 le port casque
3 le port DVI très prisé aux USA avec câble optionnel et prise propriétaire
4 le port VGA
5 le port Ethernet
Attention : pas de modem intégré !

de l’autre coté on retrouve dans un epace restreint :
1 le port SDIO
2 le port PCMCIA Type II

3 le port fast IR

L’arrière de la tablette montre bien le positionnement du ventilateur, l’emplacement de la carte MiniPCI Wifi Intel (Pro Wireless 2200 BG qui peut évoluer sur une Atheros ABG en option), et l’emplacement du disque dur 1,8 pouces qui aura des difficultés a être upgradé par les utilisateurs (30 Go en standard).

Pour ceux qui seraient interessés, je confirme que la tablette est bien Wifi ET Bluetooth 2.0 !

Un petit film pris avec un Xacti C4 (Quicktime requis?) est disponible qui montre la procédure d’accroche de la batterie haute capacité, extrêmement simple !
Le lien vers la vidéo : 9,5 Mo en 640 x 480

Concernant la station d’accueil, peu de nouveautés puisque outre le connecteur différent, le design est identique, seule la couleur change. Elle permet, bien évidemment, de positionner la tablette en paysage ou en portrait.

Mise à jour: Prix en france du Motion Computing LE1600

Le Motion Computing LE1600 est proposé dès début juin 2005 à la vente en France en deux configurations:
– MC LE1600 Pentium M: Pentium M 758 à 1.5 GHz, 512 Mo RAM DDR2, 30 Go HD, Wifi BG Intel, Batterie standrad: 1949 € HT
– MC LE1600 Celeron M: Celeron M à 1.0 GHz, 256 Mo RAM DDR, 30 Go HD, Wifi BG Intel, Batterie standard: 1749 € HT

En Conclusion

Que dire de cette nouvelle Tablette si ce n’est que par son design, sa finesse, sa batterie haute capacité, la multitude d’options et d’astuces d’intégrations, qu’elle marque encore une fois le leadership technologique de Motion Computing sur le marché du slate d’exception. Une machine attirante avec une puissance embarquée phénoménale et sans commune mesure avec les solutions proposées par Fujitsu Siemens et HP par exemple. Un test plus complet sera proposé dans les semaines suivantes avec une LE1600 disposant de l’option ViewAnywhere. Stay Tuned !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com