Quelques semaines avec le Toshiba TECRA M4

| 0 Commentaires

Voilà une courte suite de mon article sur le premier contact avec le Tecra M4 de Juillet dernier.

J’ai donc adopté cette machine comme machine « principale » avec email et tout mon environnement de travail. Il faudra que je travaille sur les outils de synchronisation de fichiers indiqués sur le site.

Puissance

Comme je suis amené à utiliser quotidiennement Virtual PC 2004, permettant de créer facilement des maquettes, j’ai doté cette machine de 1 Go de RAM supplémentaire soit donc 1,5 Go octets en tout. Ce qui m’inquiète est qu’à notre époque sortent encore des machines limitées à 2 Go. D’ici un an sortira Windows Vista et je compte bien doter cette machine de 2 Go soit donc le maximum et il faudra enlever la barrette de 512 déjà présente en effet Toshiba livre sa machine avec 1 barrette de 512Mo laissant donc un seul connecteur de libre.


2 barrettes mémoire possible et un slot occupé par les 512 Mo livrés en standard.

Grâce à cette mémoire achetée chez RAMshopping (que je conseille), l’ordinateur prend plus de puissance et on peut, à l’aide de Virtual PC (ou VM Ware aussi) exécuter plusieurs OS en même temps. Dans l’exemple ci-dessous, ma machine exécute Windows XP Tablet edition (OS hôte des autres) et aussi Windows NT 4 Server avec Exchange 5.5 et aussi Windows Server 2003 avec Exchange 2003. Cela me permet donc facilement de faire une maquette de migration de l’outil de messagerie Exchange Server de Microsoft sur mon portable.


le Tecra M4 tient le choc de 3 OS en même temps.

On sent bien que le sous système disque pâtît du disque trop lent pour ce genre de machine. Un 7200 tours aurait été plus cohérent, mais sans doute plus cher. Cette machine, comme déjà annoncée, est donc très puissante et permet d’exécuter les applications récentes sans broncher.

Gestion fine de profils du Pentium M

Un logiciel de gestion des profils est fourni. Il permet tous les réglages possibles de l’autonomie et de bon compromis entre vitesse, puissance et souffle du ventilateur !
On peut déclencher un profil en fonction du logiciel en avant plan et c’est très commode.


Gestion de profils. Ici le profil « Lecture de eBooks » se met en route quand MSReader est lancé et règle la puissance et la luminosité automatiquement.

Abonnement aux upgrades grâce à un profil chez Toshiba.

Sur le site WEB Toshiba, on peut enregistrer sa machine, se créer un profil au Club Toshiba et recevoir des emails d’alerte quand un nouveau driver ou un nouveau BIOS est disponible. C’est un bon service qui compense bien le fait que le web Toshiba ne marque pas les nouveautés en terme de drivers par un petit « new »


La page du Club Toshiba personnalisée en fonction de votre machine

La garantie.

Sur le site WEB, il est marqué un an de garantie. J’ai donc commandé une extension de garantie à 3 ans. Hors quand j’ai déballé la machine, il y avait un papier avec un lien pour avoir gratuitement 3 ans de garantie. Ai-je payé pour rien ?

Chauffe

Sous la main gauche doit se trouver le processeur. Il faut bien avouer que c’est parfois très chaud. Ce sera bien agréable cet hiver mais mon HP NC 8000 ne chauffe pas autant. La gestion des profils permet d’améliorer un peu cela, mais le ventilateur est plutôt bruyant.

Lecteur DVD RAM et +/- RW

C’est ma première expérience en termes de graveur de DVD. Rien de particulier donc. Un logiciel Sonic est fourni et fait bien son travail. J’ai testé un DVD RAM, qui se révèle illisible sur plein d’autres lecteurs de DVD ROM mais dont la manipulation est très commode car vraiment vu comme un disque dur. Je l’utilise donc pour les sauvegardes quotidiennes.
Les DVD+RW sont lisibles sur d’autres lecteurs et se gravent bien.
En mode lecteur de DVD Vidéo un logiciel réducteur de bruit permet de faire taire les vibrations. Commode, mais cela ne fait pas taire le ventilateur. Donc il faut aussi jouer avec les profils et on y arrive très bien. On peut noter qu’on peut arrêter l’alimentation du DVD permettant de préserver l’autonomie qui est correcte, sans plus. A noter que pour le mode discret du DVD, il faut faire un clic droit et pour gérer l’alimentation du DVD il faut faire un clic gauche. Il y a encore des développeurs Windows qui n’ont pas bien lu les SDK !


le Tecra M4 / Gestion des DVD.

Souris, trackball intégrés.

Il existe plein de noms et termes pour les souris intégrées aux portables. Le touchPad est bien trop complexe, les zones de défilements sont une bonne idée mais quand on ne regarde pas de touchPad, on y arrive sans s’en rendre compte, faisant filer l’écran là où on ne veut pas. Finalement j’ai adopté une souris externe ou le stylet qui sont plus précis et simples d’usage.


Les souris intégrées. Je n’ai pas adopté ces systèmes et je leur préfère le stylet même en mode « PC normal »

Le clavier

Voilà bien le plus gros point noir de cette superbe machine. Les ingénieurs Toshiba n’ont pas bien travaillé sur ce point. Je note que le Tecra A4 dont je dispose aussi, a bien le même clavier.
Au début je me demandais pourquoi je tapais tous les chiffres en décalé (2 au lieu de 1, 6 au lien de 5 etc …) Tout simplement car sur TOUS les autres claviers, la touche ² débute la rangée du haut. Et bien pas là, ca commence par le 1.
De même, sur TOUS les claviers la touche ALT/GR est juste à droite de la touche Espace. Et bien non, là est toute à droite de la rangée. Que de difficulté pour taper le signe @, pourtant si fréquent.
Je trouve aussi le clavier un peu mou, mais on s’y habitue très rapidement.


Le clavier fantaisiste de Toshiba


un clavier mieux arrangé. Les 2 claviers ont la même taille.

Pour finir on peut comparer les 2 claviers avec un clavier 102 ou 105 touches classiques et on constate bien lequel des 2 est le plus proche d’un clavier classique.
Mais clavier, clavier ? J’en vois sursauter. Et oui ce Tablet PC est bien un convertible et mon usage est 80% en mode PC portable et 20 % en Tablet. Le clavier est donc important.
Grace à la touche FN (fonction) on peut classiquement mettre la machine en veille et aussi en veille prolongée. C’est très commode car Windows est complexe pour faire cette fonction (Bouton Démarrer puis Shift Arrêter …). On peut aussi éjecter le DVD, arrêter le Wifi

Ecran

L’écran n’est pas du tout lisible dehors, même à l’ombre et il faut être bien en face pour le lire. De plus il y a pas mal de reflet Je lis plein de eBooks, en mode Tablet et je constate que la luminosité n’est pas égale entre droite et gauche de l’écran. J’ai noté que l’écran qui parfois est à l’envers après une extinction en mode Tablette et redémarrage en mode Portable.
L’écran est plutôt épais mais l’ordinateur est fin, le tout est donc classique.
En mode Tablette, l’écran cache en partie les hauts parleurs mais finalement cela ne gène que très peu une bonne qualité sonore de cette machine.

Carte Graphique

La carte intégrée est une GeForce 6200 avec 64Mo de NVIDIA. Un nouveau driver semble bien améliorer la vitesse moyenne de cette carte. On trouve comment passer outre le fait que Toshiba n’est pas encore cette version sur un site WEB. De mon coté, j’ai le driver Toshiba qui s’avère lent sur certaines manipulations graphique comme rogner les photos avec Picture Manager. Je pense que 128 Mo aurait été mieux à l’approche de Windows Vista. On verra bien à cette époque.

Le réplicateur de port

J’ai pris cette option pour éviter trop de débranchements et le risque d’oublier le chargeur. Comme déjà indiqué, les chargeurs ne sont pas identiques mais délivrent les mêmes tensions et courant. Grosse déception car le le réplicateur de port est doté d’un port série mais le M4 ne le prend pas en charge. Comment brancher mon GPS en série ? Pas simple. Surtout que le port parallèle, si vieux et peu utilisé et bien géré quant à lui ;

Divers


La batterie du TECRA M4

Je note un bruit de sifflement léger et très aigu quand je mets la machine en veille. Cela aussi bien branchée que sur la batterie. Cela est gênant mais m’a fait découvrir la veille prolongée qui, malgré mes 1,5 Go de RAM démarre la machine en 15 secondes. Dommage qu’il faille appuyer sur « shift » pour mettre la machine en mode veille prolongée car en mode tablette, ce n’est pas bien simple. Mais là c’est à Microsoft qu’il faut en parler.

En Conclusion

Malgré quelques points négatifs, dont un gros, le clavier, cette machine est un bon achat. Elle banalise le Tablet, permet à la fois de rester un portable autonome, puissant et complet (lecteur optique) et d’utiliser le mode tablette quand la machine est posée soit sur une table en réunion, soit sur les genoux en lecture par exemple. Pour la puissance, j’avoue que je ne vois que peu de différence entre un Pentium M à 1.6 Ghz et un Pentium M à 2.0 Ghz. Cela indique que le Portege M200 originel avec un CPU à 1,6 GHz n’est pas dépassé, mais d’un autre usage de portable plus léger et petit.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com