[EDITO]: 2006, l’année de la maturité pour le Tablet PC ?

| 0 Commentaires

Le CES 2006 de LAS VEGAS c’est ouvert début Janvier, empreint de toutes les promesses d’un marché Tablet PC qui semble arriver à maturité; les preuves s’accumulent aussi bien en progression de ventes qu’en terme de matériel disponible.

Coté matériel, Toshiba a fait l’impasse du Chipset Sonoma avec le successeur du Portege M200 et à présenté le Portege M400, équipé du Chipset Napa et du CoreDuo T2400. Si les spécifications techniques complètes sont un peu obscures pour le moment, Toshiba ouvre le bal d’une 3e génération de Tablet PC qui prendra certainement tout son potentiel avec Microsoft Windows VISTA.

Toshiba, toujours eux, ressort son concept d’écran détachable, une sorte de SmartDisplay fonctionnant avec Tablet PC et un réseau sans fils. Il faudrait voir en réalité ce que cette machine promet, peut être dans une optique loisirs numériques à la maison. Cette approche permet de cumuler dans un seul appareil (un ordinateur portable en pleine progression de ventes dans le monde), plusieurs appareils et nous imaginons bien une cible identique aux utilisateurs de la Nokia Internet Tablet 770.

Enfin Asus, apparement, à décidé de lancer une première machine qui sur les premières photos est séduisante. un coup d’essai qui pourrait devenir un coup de maître en Mai 2006 et appeler la conception d’une gamme plus large, même à destination de tiers puique Asus fabrique aussi beaucoup pour les autres.

Enfin à coté des formats plus classiques, oQo n’est pas en reste, lui aussi en annoncant une déclinaison Tablet PC de son modèle 01+, précurseur d’une nouvelle forme ou form-factor de machine extrèmement mobiles.
La société DualCor lui emboite le pas justement avec son cPc et sa prouesse technologique d’abriter deux CPU et deux OS fonctionnant en simultané. Si prouesse il y a, nous doutons fortement de l’intérêt industriel de ce produit.

La multiplication des formats utilisant le système Tablet PC est interessant: il témoigne de la viabilité de l’utilisation du stylo dans l’informatique mobile tout en recherchant une meilleure intéraction et productivité dans des form-factor plus mobiles, plus proches d’une utilisation simplifiée.
Même si les Tablet PC commercialisés sont toujours des formes classiques (convertibles et slates), l’innovation technique et le besoin de se démarquer obligent les constructeurs à réformer les classiques designs et à identifier les usages du matériel pour en adapter le form-factor. Les résultats doivent, par contre, avoir une viabilité industrielle: les résultats semblent incroyables aujourd’hui, et préfigurent peut-être un futur proche de l’informatique que nous serons susceptibles d’embarquer dans nos poches. Le ultraMobile 2007 se décline finalement de plusieurs manières, qu’on les nomme Ruby, Motion Computing LS800, DualCor cPc, oQo et autres …

Reste que cette multiplication de produits ne doit pas être un cache-sexe de la réalité du Tablet PC: le matériel, outre son prix indécent qui ne suit pas la chute des notebooks, n’est réellement utilisable que s’il est servi par un OS intégrant intimement l’intéraction Stylet/écran et des applications optimisées pour cette IHM.
Microsoft Windows XP Tablet PC Edition est un essai intéressant, qu’il faudra obligatoirement convertir avec Windows VISTA. Certaines pistes (PaperINK 3D) nous amènent à penser que la route est encore longue, mais que tous les espoirs (InkGestures) sont permis !

Liens:

TabletPC’Corner
Les coulisses de TabletPC’Corner

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com