Lorsque OneNote 12 devient encore plus proche du Tablet PC

| 0 Commentaires

Chris Pratley est une mine d’informations exceptionnelle pour le futur de Microsoft OneNote! Normal me direz vous il est au coeur du projet, mais ce que j’aime dans sa prose, c’est la façon dont il arrive à retranscrire son investissement dans ce projet, tout ce brainstorming qui existe pour rendre le programme plus utilisable sur différentes plateformes et prendre en compte les demandes des utilisateurs, mais aussi investiguer des astuces pour le rendre plus facile d’accès et surtout plus performant ! Le Tablet PC n’est pas oublié dans l’affaire et c’est normal car OneNote constitue une pierre angulaire importante de cette plateforme.

Chris rebvient dans un post sur son blog sur diverses approches de OneNote 12; il nous indique surtout que contrairement à ce que certains pouvaient croire, OneNote 2003 utilise bien les contrôles standard de Tablet PC et n’avait pas sa propre approche de l’encre numérique. Le support des fonctionnalités n’étaient pas complètes notamment la gestion d’un clipboard spécifique encre numérique, ce qui devrait mantenant être le cas et OneNote dervait copier correctement l’encre numérique entre applicatifs la gérant; Apparement dans la version 12 on retrouvera aussi un lasso de sélection, plus pertinent que l’actuel cadre, et l’activation par défaut des barre d’outils INK.
Quelques astuces de programmation permettront de rendre l’expérience de l’écriture similaire à celle sur un véritable papier en cachant l’interface de Onenote ou tout du moins, en la rendant plus discrete, tout en facilitant la personnalisation de l’encre numérique (couleur, épaisseur du trait). Par exemple lorsque l’on arrivera à la fin de la page virtuelle ou au milieu d’un paragraphe dans lequel on veut insérer du texte complémentaire, une fonction de décalage automatique devrait être disponible (enfin).
Enfin, un nouveau parser de l’encre numérique permetrra de mieux prendre en compte les fonctions de reconnaissance .. cela veut il dire qu’il sera alors possible de différencier la reconnaissances des formes et donc des graphiques réalisés à main levée du texte écrit ?
Aucune idée pour le moment. Le parser actuel sera donc abandonné pour un plus récent et normalement plus performant (dans la recherche notamment).
Les lignes directrices évoquées sont instructives et donnent une véritable envie d’être déjà à la version finale du produit.

Liens:

OneNote « 12 » and the Tablet PC

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com