Microsoft Origami: Spéculations, Synthèse et Vérités

| 0 Commentaires

Depuis quelques semaines, Microsoft a mis en ligne sur Internet un site WEB présentant un projet nommé Origami ou tout du moins dévoilant sous ce nom de code, un futur projet qui sera présenté au CeBIT 2006, le 9 Mars 2006.

Qu’est-ce que ce projet sachant que déjà, le marketing viral a fait son œuvre et que de nombreux blogs sont à l’affut de toute information. Retour sur des indicateurs qui devaient nous mettre sur la voie… et sur quelques scoops sur l’environnement Origami.

La création d’Origami

C’est un fait, le Tablet PC, annoncé lors du CES de Las Vegas en 2001 par Bill GATES et officialisé le 7 Novembre 2002 est un succès d’estime malgré les investissements réalisés : il représente entre 1 et 1,5 % des ventes d’ordinateurs portables en 2005 soit, sur les 67 millions d’ordinateurs portables vendus, environ 800 000 Unités.
Pourtant, le Tablet PC véhicule des valeurs technologiques fortes et pertinentes notamment avec l’intégration au plus profond du système de l’encre numérique, composant permettant l’emploi du stylet pour manipuler les fichiers et digitaliser l’écriture manuscrite.
C’est la Tablet PC Team chez Microsoft qui très tôt, en 2004, a eu en charge la conception d’un nouveau concept de Tablet PC spécifiquement adapté aux usages de tous les jours et plus précisément dans l’utilisation quotidienne par un étudiant. Le Device devait alors accepter une multitude d’usages, aussi bien la consultation que l’exploitation de nombreux média (audio / vidéo), la collaboration avec des tiers (Messagerie, Internet, Messagerie instantanée), pouvoir être utilisé toute une journée et aborder la vie numérique complète de l’utilisateur. Pour un étudiant, c’est aussi pouvoir réaliser les tâches classiques réalisées à l’école sur un PC, sur ce nouveau Device.

Ainsi, rapidement, les bases du concept s’orientent vers la technologie Tablet PC, aussi bien dans la forme du Device, que dans les composants systèmes.

Le point d’orgue est certainement le WinHEC 2005, où lors du KeyNotes de Bill GATES, à côté de la présentation des nouveaux Tablet PC tels que le HP TC4200 et le Toshiba TECRA M4, on pouvait voir un prototype de nouveau convertible chez ACER, qui deviendra le ACER TravelMate C200 Series, mais aussi ce que Bill GATES promet d’être l’UltraMobile 2007, un genre de Tablette / PDA qui tient dans la main, fonctionne une journée durant et fonctionne sur un système Tablet PC.

Voici la KeyNotes vidéo de la présentation de Bill GATES et quelques photos de cette présentation que nous vous avions relatée alors au cours de ce WinHEC 2005:
[EDITO Mai 2005] L’UltraMobile 2007 n’est pas si loin !
WinHEC 2005: Vidéos des parties Tablet PC
Galerie de Photos du WinHEC 2005
Retour sur le WinHEC 2005 après le Keynotes de Bill Gates

La présentation du concept Ultra Mobile 2007 (cliquez sur play pour lire la vidéo ou cliquez sur le lien si elle ne s’affiche pas)



Finalement qu’est-ce qui est trompeur dans cette présentation ? Seulement le nom car avec le terme d’UltraMobile 2007, on s’attendait à ce que les briques logicielles mais aussi matérielles ne soient accessibles qu’en 2007 ! En fait le produit est d’ores et déjà disponibles …

Microsoft Origami, Qu’est-ce-que c’est ?

Avant toute chose Microsoft Origami a été conçu par la Tablet PC Team dans l‘optique de concevoir un Tablet PC à faible coût spécifiquement adapté au marché de l’éducation et au-delà de l’éducation, devenir le produit numérique numéro 1 chez les jeunes car cumulant de nombreux avantages et possibilités dans un seul produit.

Une première révélation avait été faite par la mise à disposition sur un site web d’une société de publicité d’une vidéo présentant le concept Origami. Elle était réellement instructive car elle passait en revue les potentiels usages, hélas sur des populations d’utilisateurs assez agés.

La présentation du concept Origami (cliquez sur play pour lire la vidéo ou cliquez sur le lien si elle ne s’affiche pas)



Pour ce faire, le produit doit avoir une autonomie qui lui permette de tenir entre 7 et 8 heures d’affilée pour l’utiliser. Pour cela deux approches sont privilégiées :
la technologie batterie optimisée pour deux modes de fonctionnement : une batterie dite standard qui lui permet de fonctionner 3h30, et une batterie haute capacité qui lui offre 8 heures d’autonomie. Les deux configurations seront possibles.
enfin une plateforme matérielle qui consomme moins d’énergie que ce qui existe actuellement. Pour cela Intel a conçu une nouvelle plateforme de processeurs mobiles à très très basse consommation dérivés du Pentium M Dothan et spécifiquement adaptés à cette nouvelle plateforme. Apparemment proposé à 1 GHz, ce processeur très économe suite à des optimisations des profils thermiques proposerait une puissance très intéressante. Intel a d’ailleurs publié le 7 Mars les informations sur la plateforme UMPC (pour Ultra mobile PC). Il faut alors distinguer la notion d’UMPC qui est la plateforme métarielle promue par Intel et le Projet origami qui est la vision usage matériel par MIcrosoft et donc une vision aussi logicielle. même si Origami se sert du matériel UMPC, il est tout à fait concevable qu’un Origami fonctionne sur une plateforme matérielle toute autre.
Au cas où vous ne l’auriez pas compris c’est bien une plateforme PC complète.

Quelques liens importants sur la plateforme UMPC:
Intel UMPC
Le projet Low Power on Intel architecture très instructif sur l’art de faire des économies sur la consommation en énergie d’un CPU en accentuant son design et son efficacité
Le catalogue Intel sur les avantages de la plateforme UMPC

D’ailleurs pour les connaisseurs, vous remarquerez que le design présenté par Intel avec clavier rotatif sous l’écran est une évolution assez majeur du concept Intel Ruby que nous vous avions présenté le … 15 Avril 2005

Côté Form-Factor c’est la facilité d’usage et de transport qui prédomine la conception de l’outil, on dispose donc globalement :
d’un format Tablette sans clavier, sachant que des constructeurs pourront proposer à terme, des form-factor avec des claviers rétractables ou présents dans des housses. Le format Tablette est privilégié par Microsoft
l’écran doit être suffisamment grand pour travailler et profiter de la lecture de vidéos ou pour jouer. L’écran de l’Origami fera donc entre 7 pouces et 8,4 pouces. L’écran a été conçu pour permettre de l’utiliser en dehors et c’est donc un écran indoor/outdoor (transmissif) avec une qualité exceptionnelle, un très fort contraste et un traitement antireflet
la technologie pour interagir sur l’écran est généralement tactile, sachant que des possibilités d’écran électromagnétique est envisageable si le technologie Slimpen de Wacom est intégrée.

Enfin l’Origami sera Wifi, Bluetooth aussi si le constructeur veut l’intégrer, disposera de 1 à 3 ports USB 2.0 et d’un port Ethernet
La mémoire vive embarquée sera de 512 Mo ou 1 Go apparemment non upgradable
Il sera équipé d’un disque dur 1,8 pouces compris entre 20 et 60 Go.
Une personnalisation du matériel est possible avec notamment l’intégration d’une puce GPS pour certains, mais aussi potentiellement des puces 3G ont été aussi évoquées. Les constructeurs ont, comme d’habitude, une feuille de route, mais restent lire des intégrations et de la valeur ajoutée qu’ils veulent intégrer dans le produit.

Côté interface utilisateur, le système utilisé est bien un Windows XP Tablet PC 2005 et les Origami sont Ready pour Windows Vista;
Cela veut aussi dire que tous les logiciels spécifiquement conçus pour Tablet PC fonctionnent sur cette plateforme, et comme Tablet PC OS est un sur-ensemble de Microsoft Windows XP PRO, tous les logiciels pour Windows fonctionnent aussi. Par ailleurs, Windows Media Player est inclus permettant d’exploiter tous les contenus numériques.

Néanmoins pour rendre l’outil utilisable sur de faibles résolutions d’écran, une interface utilisateur remodelée à été conçue pour faciliter l’utilisation du produit. Quelques spéculations sont en cours sur cette nouvelle interface visibles sur une photo presse d’un produit. Mais si l’interface change (on verra cela le 9 Mars), ce n’est pas que l’interface de Windows, mais aussi l’accessibilité aux informations qui a été travaillée

Pour palier l’absence de clavier, Microsoft a acquis la licence d’un logiciel pour le moins intéressant Nommé Dialkeys, créée par Forture Mountains et intégré dans le Fujitsu Siemens P1510D, qu’ils ont intégré dans le système d’exploitation. Il permet de faire apparaître un clavier virtuel de nouvelle génération utilisable avec l’ongle et qui forme des quadrans dans les angles inférieurs de l’écran : cela permet de taper rapidement, à l’image du système T9 sur un téléphone portable.
Ce logiciel, notamment sur le FS P1510 est personnalisable par des skins, c’est à dire qu’il peut prendre plusieurs formes et s’adapter à un usage sur un logiciel. Imaginons par exemple que Windows media Player soit lancé, il est tout à fait possible d’imaginer une nouvelel skin du dialkeys, spécifiquement adapté à une manipulation et dont les touches sont mappées avec les commandes du logiciel. Il en va de même pour une application de téléphonie par exemple.

Enfin et le plus important demeure le prix.
Les produits annoncés devraient se positionner entre 600 et 850 Euros en Europe ($750USD à $1000USD). Néanmoins le produit Origami a été conçu pour le marché de l’éducation à l’origine et d’ores et déjà, il est possible d’imaginer des prix d’achat pour l’éducation, avec des deals sur plusieurs dizaines d’unités, aux alentours de 350 – 400 Euros TTC !

A qui s’adresse Origami ?

La première vague de plateformes Origami voit 6 constructeurs différents proposer des devices parmi lesquels on compte notamment Samsung (N°1), Elitegroup (ECS), Averatec, … Plus de constructeurs et de produits sont attendus pour une seconde vague de matériel lors de la sortie de Windows Vista, à la fin de l’année 2006.

Le produit Origami est un produit très bien fini et qui sera très bien apprivoisé par les jeunes, à mi-chemin entre une calculatrice haut de gamme et un ordinateur portable mais en proposant un potentiel applicatif et de fonctionnement sans aucune mesure.

Typiquement, il sera possible d’associer le produit avec Microsoft Office 2003 qui sera proposé aux constructeurs / revendeurs à un prix préférentiel, voire même avec Microsoft Encarta, Microsoft poussant à ce que le produit soit le plus complet possible pour une utilisation rapide.

4 axes de marchés sont typiquement identifiés par Microsoft :
L’éducation : Origami ayant été désigné à partir d’une étude marché et d’interrogations d’utilisateurs pour le marché de l’éducation, c’est un marché prioritaire. En effet le pouvoir social du Tablet PC et de l’Origami est majeur et il est tout à fait envisageable d’équiper en masse les enfants entrant en 6e d’un tel produit numérique. De nombreux conseils généraux financant déjà soit des équipements en ordinateurs portables, soit en calculatrice, le potentiel applicatif et d’usages de l’Origami, sa portabilité, et surtout son prix d’acquisition positionne le produit comme un outil majeur et de large envergure pour l’accessibilité de l’informatique.
Néanmoins toutes les populations nomades sont intéressées par ce produit par son potentiel applicatif et sa multitude d’usages aidés par une autonomie très importante.
Le grand public consommateur de contenus multimédia Audio / Vidéo ou Vidéoludique car de nombreux jeux issus de la plateforme Windows fonctionneront sur Origami
Enfin les professionnels pourraient être intéressés mais ne sont pas ciblés en première intention.

Reste la question de l’avenir des plateformes ultraportatives telles que le oQo 01+ non standardisées et disponibles à des prix largement plus élevés …

D’ailleurs, est-ce réellement un nouveau segment de marché qui s’ouvre ou plutôt l’art de combler un trou, qui va attirer de nombreux mécontents des PDA ou des Tablet PC stricts ? De prochains articles nous permettrons de répondre à la question, notamment une approche de l’Origami dans l’éducation.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com