Baromètre mobilité: IDC annonce les chiffres de l’automne 2006

| 0 Commentaires

Source: BusinessMobile.fr 

L'institut d'études s'associe au constructeur Dell afin de rendre compte de l'implantation et de l'usage des outils mobiles au sein des entreprises. Plus que jamais, les résultats de l'étude mettent en lumière un marché dont la croissance est ininterrompue depuis 2000, et dont l'avenir s'annonce toujours aussi radieux.

Afin de construire son baromètre, IDC a sondé quelques 200 entreprises, et composé un panel constitué d'une moitié de PME et d'une autre moitié de grands compte. L'étude a été menée auprès des Directions des Systèmes Informatiques des entreprises repsectives. Tendance générale qui se dégage des résultats de l'étude, le marché des outils mobiles obéit à une croissance d'environ 18% par an depuis 2000.

Ainsi, en 2000 pas moins de 2,9 millions d'unités avaient été vendues contre des prévisions avoisinant les 4,5 millions en 2006. Parmi ces outils mobiles, le taux de pénétration des ordinateurs portables est quasi-total (96%) contre 68% pour les smartphones, 50% pour les les PDA et 13% pour les Tablet PC.

En gardant la même grille de répartition, IDC a également quantitifié les intentions d'acquisition à très court terme, et là encore, les PC portables tiennent le haut du pavé. Ainsi, 65% des entreprises intérrogées ont plannifié l'acquisition de tels outils, contre 15% pour les Tablet PC, 39 % pour les PDA et 49% pour les smartphones. Ces dernières valeurs démontrent que ce marché continue à croître, et ce malgré des volumes de ventes élevés.

Nouveaux usages

L'étude permet en outre de mettre en évidence de nouvelles formes de mobilité. Ainsi, les intentions d'achat concernent à 50% un renouvellement du parc, et donc, une part équivalente à l'acquisition de nouveaux outils. Et, parmi ces cinquante autres pourcents, 34% sont destinés au remplacement de PC "fixes". L'heure du PC de bureau semble donc définitivement révolue. Pourtant, IDC confirme que 32% des personnes équipées d'un ordinateur portable sont des "collaborateurs sédentaires" c'est à dire, des salariés dont l'activité ne comporte aucune situation de mobilité. De nouveaux usages sont effet apparus au sein des entreprises. L'ordinateur portable investit même des secteurs où on ne l'attendait pas forcément. S'il est logiquement très présent (85%) dans un département informatique, il affiche un taux d'adoption de plus de 50% dans les secteurs de la comptabilité et des ressources humaines.

Nouveaux besoins

La nature des critères de renouvellement constitue une autre donnée intéressante fournie par l'étude. Ainsi, elle met en avant l'émergence d'un nouveau besoin éprouvé par les travailleurs: celui de connectivité. Les DSI des entreprises interrogées renouvellent leur parc de machines à 61% afin de bénéficier des derniers standards de connexion sans-fil en vigueur sur le marché, au premier rang desquels figurent la 3G.

Sur ce sujet, l'éclairage de Christophe Burckart, Directeur Marketing de Dell en France est intéressant: "Aujorud'hui, plus de 10% des ordinateurs portables que vend Dell, toutes gammes confondues, sont équipés d'une connectique 3G/HSDPA". En d'autres termes, un ordinateur sur dix vendu par l'assembleur américain est capable de se connecter à internet de manière autonome, ce par le biais d'une puce 3G/HSDPA.

Et lorsque l'on évoque les problématiques de sécurité, une prérogative numéro un chez les DSI, IDC indique que dans près de trois cas sur quatre, l'entreprise s'est dotée d'un système de sécurité en adéquation avec l'utilisation d'outils mobiles. Ainsi, 88% d'entre eux ont installé un mot de passe d'accès au système d'information, 74% ont recours à un VPN IP, et 43% à un procédé de chiffrement. Viennent ensuite des moyens plus minoritaires mais non moins efficaces. Ainsi, 37% des DSI ont doté les utilisateurs d'antivols physiques, 30% ont mis en place un système de backup automatique des données, et la même proportion utilise une technologie de marquage (code-barres, tag RFID).

 La préoccupation de sécurité n'est donc plus un obstacle au déploiement d'outils mobiles au sein des entreprises. Plus que jamais les outils mobiles continuent donc leur pénétration au sein des entreprises. Nouveaux besoins, nouveaux usages, autant d'indicateurs qui mettent en évidence la dynamique d'un marché sans cesse en renouvellement.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com