Une annonce n’est pas une disponibilité (proverbe informatique)

| 0 Commentaires

L'annonce par Intel de l'évolution du Core 2 Duo Mobile, et surtout sa compatibilité pins à pins avec le socket des Core Duo utilisés dans les ordinateurs portables et les Tablet PC, permet finalement de mettre à jour sans refonte de la carte mêre, un ordinateur Core Duo. Sur cette approche Hewlett Packard et Toshiba se sont lancés sur une évolution de leurs machines respectives (TC4400 et Portege M400) pour annoncer les nouvelles déclinaisons équipées de Core 2 Duo.

Pourtant, quelques semaines après ces annonces, force est de constater qu'il est difficile voire impossible d'acheter les dites machines. déjà qu'en temps normal, il est difficile de pouvoir commander les Tablet PC: il faut passer par des revendeurs spécifiqeus qui proposent les modèles, là c'est pire car les modèles sont annoncés mais:

  • Dans le cas de Hewlett Packard France, la référence est inscrite sur le Store HP (Boutique WEB) mais aucune référence n'est disponible dans les stocks ni en commande. L'affaire en est même inquiétante car dans les autres pays européens, tous les Hp Store sont livrés et ont des stocks disponibles du TC4400 en Core2Duo, soit en T5600 soit en T7200 (Allemagne, suisse pour ne citer que les deux plus proches vérifiés).
  • Pour Toshiba France c'est encore le flou ( technique / existentiel / artistique, au choix rayez les mentions inutiles) sur une potentielle arrivée du dit modèle M400-170. On a parlé d'octobre, il semblerait que ce soit Novembre, bref …
  • Fujitsu Siemens est encore plus en retard pour le T4210 puisque l'évolution Core Duo 'a pas encore été officiellement confirmée.

L'histoire se répète et les leçons du passé ne sont pas retenues: on annonce sans disponibilité réelle, la procédure pouvant potentiellement retarder les achats ou bloquer des projets …

Que dire du pauvre quidam qui attend, fébrile, la disponibilité de la machine en Core 2 Duo pour flamber sa Carte Bleue. Et le terme flamber est réel quand on voit le prix de vente public de ces machines, qui ne baisse réellement pas suffisamment pour tirer les ventes vers le haut. On se pose régulièrement la question du basculement du marché entreprise vers la vente au fil de l'eau vers une certaine frange de la population (grand public) artificiellement maintenu dans des volumes faibles du fait de la restriction de marché imposée par ces soit-disants grands constructeurs, qui ont une vision prospective aussi lointaine qu'une taupe dans sa gallerie.

Heureusement que des sociétés comme Asus ou Acer, sont un peu là pour dynamiser le marché et proposer de la machine en disponibilité (Asus R1F et ACER C213), correctement équipée (T5600 / T7200), à un prix un peu plus décent (1800 / 1700 Euros) pour un équipement au moins équivalent voire supérieur. l'attaque du marché "grand public" st à la fois risque mais aussi une aubaine, dans cette année 2006 qui voit une inflexion véritable des ventes et un décollage du phénomène Tablet PC.

A trop vouloir restreindre son marché, se borner au segment de l'entreprise alors que les prémices du décollage se fait réellement sentir, et peut être aussi pour conserver ses lucratives et énormes marges, dans quelques années, qui se souviendra de Toshiba ou de HP voire FS comme d'un constructeur important de la Tablette ?

C'était mon coup de sang du jour, bon weekend à tous 🙂

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com