Mobile Office 2006: le salon des solutions mobiles pour entreprises

| 0 Commentaires

 

 

 Mobile Office, pour ceux qui ne le savent pas encore, est le salon professionnel des technologies mobiles, l'évènement incontournable pour découvrir les tendances du marché.

 

 

 

Le Mobile Office 2006 s'est tenu au palais des Congrès de Paris (Porte Maillot) les 5, 6, 7 Décembre 2006. C'est le salon professionnel le plus important en France concernant les technologies mobiles déployées en entreprise. oO notera d'ailleurs les Trophés de la Mobilté, qui récompensent 7 entreprises pour leur utilisation concrète et réussie de solutions mobiles pour leurs équipes nomades. Ils sont attribués par un jury de professionnels ressortissant de la presse spécialisée, des associations professionnelles d’utilisateurs et des institutions qui fédèrent ce secteur en fort développement.

 

 

C'est aussi le lieu ou vous avez l'occasion de voir de près le plus grand nombre de Tablet PC du marché, même si les utilisations présentées sont très axés entreprises et projets spécifiques. j'y suis allé le 6 decembre 2006 pour une couverture blog spécifique pour le site Business Mobile. Petit point de synthèse sur ce salon incontournable.

 

 

1- Tendance Tablet PC  pour l'exposition et les utilisations

 

Qui dit Mobile Office dit aussi débauche de matériel en tout genre sur les stands; outre du matériel bien spécifique pour des métiers verticaux, Il est toujours étonnant de voir cette multiplicité matérielle exposées sur les stands pour faire les démonstrations; Cette année encore, le Tablet PC est largement représenté et présent sous toutes ses formes (surtout convertible en fait) sur une multitude de stands. C'est à la fois paradoxal et étonnant au regard des ventes du produit en France et en Europe, assez faibles, mais la puissance technologique que dégage le concept attire le visiteur et donc apatte le chalant qui traine dans les allées.

Cette tendance de débauche technologique n'est pas que le fait des constructeurs, mais aussi des sociétés de développement qui prouvent leur savoir faire sur de mutiples plateformes mobiles, le portable traditionnel étant justement un peu trop traditionnel au regard de l'intéraction qu'il est possible de faire avec un Tablet PC et son Stylet.

Pour de nombreux intégrateurs et fournisseurs de solutions logicielles packagées, le Tablet PC renforcé est aussi un matériel de choix, d'autant plus qu'il propose une vision de robustesse dans un package élégant et assez léger finalement (2kg). le Xplore iX104C2 et C3 sont à l'honneur, ainsi que le Panasonic CF18.

On retrouve aussi un stand spécifique sur le Flybook, ce simili Tablet PC très sexy et avec un potentiel d'usages important, notamment avec sa carte 3G intégrée 

Paradoxalement, Windows Vista n'est pas ou peu visible, Microsoft ayant fait le forcing sur Windows Mobile. Comme si la mobilité n'était que représentée par un PDA tout aussi communiquant qu'il soit. le seul tablet PC présent sur le Stand de Microsoft était un Toshiba TECRA M4, et ne fonctionnant même pas sous Windows Vista (heureusement d'ailleurs). Il y a des approches qui sont réellement étonnantes …

 

2- Toshiba: le Portege M400 3G comme fleuron technologique

 

Toshiba ne déroge pas à la règle avec une présence remarquée sur le Salon mobile Office 2006. Tous les modèles de portables de la société sont présentés donnant un aperçu pour le moins interessant à tout le potentiel d'équipement de plusieurs populations nomades au sein d'une entreprise.

Le Tablet PC fleuron de la société, le Portege M400-170, fait l'objet d'une démonstration pour le moins interessante sur le stand. Ce qui est mis en avant outre son form-factor (convertible avec écran 12 pouces en SXGA+) et sa puissance (Core 2 Duo 7200 – 120 Go de HD, 1 Go de DDR2 667 MHz), c'est sa capacité à utiliser la carte 3G+/3G/EDGE/GPRS/CSD directement dès le déballage de la machine. En effet une carte SIM est préintégrée dans le package utilisable 60 jours en illimité avec le kit Business EveryWhere Orange lui aussi préinstallé. La démonstration de connexion à Internet est directement faite sur le stand, montrant la facilité d'usage de la technologie, mais aussi l'excellente intégration dans une solution nomade entièrement connectée (Always Online).

Malgré que la carte SIM soit accessible par une trappe vissée, empéchant les nombreuses manipulations que pourraient avoir à faire les geeks, l'intégration est très séduisante et positionne la machine comme un hub numérique essentiel pour la communication temps réel avec le SI de l'entreprise. A savoir toutefois que la machine est toujours branchée électriquement, ce qui nous laisse songeur sur l'autonomie réelle. En effet avec un écran SXGA+ assez lumineux, un Core2Duo 7200, et une carte 3G, j'imagine que l'on ne va pas aller très loin. A voir dans les faits donc…

La machine est convainquante et saura, je suis sur, trouver un public averti, par tous les avantages qu'elle inclut et tout le savoir faire de la société Toshiba. Reste à savoir quand elle sera réellement livrée, depuis son annonce de septembre 2006…

 

3- Panasonic: le CF-19 est exposé !

 

Panasonic propose depuis de nombreuses années un Convertible Tablet PC renforcé, le CF-18. basé sur une version ultra basse tension du Intel Pentium M. Depuis la fin du mois d'octobre 2006, Panasonic a mis à jour son convertible au moins dans les spécifications avec le CF-19. Ce dernier sera disponible réellement au cours du mois de février 2007. Quoi de neuf en fait ? Le boitier n'évolue que peu, prouvant l'excellente conception de ce dernier et ses qualités intimement reconnues. le poids est un peu plsu élevé avec 2,26kg contre 2,1 kg pour le CF18. néanmoins l'intérieur du boitier suit une évolution technologique classique en s'équipant d'un Intel® Core™ Duo U2400 (2MB L2 cache), à 1.06GHz, 533MHz FSB .  Chose importante, l'autonomie avec les batteries étendues passent de 7h à 8 heures, preuve de l'excellent travail réalisé par Intel sur son nouveau fleuron mobile ULV. A noter aussi que le produit peut être livré aussi bien en écran électromagnétique qu'en écran tactile, mais pas les deux technologies intégrées.

Les spécifications techniques sont les suivantes (en anglais dans le texte):

  • Intel® Core™ Duo Processor U2400 (2MB L2 cache), Processor speed 1.06GHz, 533MHz FSB
  • 80GB HDD
  • 512MB SDRAM standard, expandable to 4096MB
  • Optional external USB Combo Drive
  • Full Magnesium Alloy case with handle
  • Touchscreen PC version: 10.4" 1024 x 768 (XGA) transmissive, daylight-readable TFT Active Matrix Color LCD
  • Tablet PC version: 10.4" 1024 x 768 (XGA) transmissive, daylight-readable TFT Active Matrix Color LCD with Digitizer
  • 550 Nit LCD brightness (470 Nit with touch screen) with new Low Reflection Screen Coating
  • Dimensions: 1.9" (H) x 10.7" (W) x 8.5" (D)
  • Weight: 5 lbs.
  • Battery Life: 7 hours, depending on use conditions
  • Intel® PRO/Wireless 3945ABG LAN Connection 802.11a/b/g, Bluetooth v2.0
  • Optional integrated WWAN (EV-DO, HSDPA)
  • Optional Integrated GPS receiver
  • Security features include: 32-character Password Security: Supervisor, User; Cable lock slot; Trusted Platform Module (TPM) v.1.2 security chip, optional finger print scanner
  • Touchscreen PC version: Genuine Windows: XP Professional SP2, Panasonic Handwriting, Software Keyboard, Display Rotation Tool
  • Tablet PC version: Microsoft Windows XP Tablet PC Edition 2005, Display Rotation Tool

 

La question qu'il convient de poser est l'utilité de la conception de ces produits qui ne concernent, à priori, que des marchés de niche. Pourtant Panasonic a remporté il y a quelques mois un contrat d'importance avec le CF-18 comptant sur la livraison de 33 000 unités dans les centres et garages Renault / Nissan en Europe. Ce type de projets, au niveua Européen seulement, montre que la notion de niche n'est toutefois pas signe d'un faible nombre d'unités vendues. Précédemment équipé d'un matériel non renforéc, le célèbre fabriquant de voiture a fait un choix basé sur la solidité et la pérénité d'un tel investissement. Le matériel renforcé prouve alors tous ses avantages et son potentiel par la pérénité de l'investissement (> 5 ans) malgré un prix d'achat souvent 2 fois supérieur au marché classique.

 

Comme nous l'évoquions dans de précédents articles avec la conception de la société Mobilis, en entreprise, le cout dachat peut se révéler au final un partie relativement faible du cout réel de possession du matériel mobile (IDC indique 24% sur la durée de vie du matériel). Aussi entre protection et valeur d'usages, les entreprises devraient réfléchir à plusieurs fois avant d'investir dans un matériel mobile et d'autant plus sur des thématiques métiers si particulières avec une population d'usagers dont la culture informatique en terme d'usages est relativement faible.

 

 

4- la société Mobilis présente un Atelier d'Experts

 

Nouveauté cette année, la mise en place d'ateliers d'experts ouverts et libre ou toutes les heures,une sociét vient présenter ses produits. c'était le cas de la société obilis le 6 décembre de 11h30 à 12h00

Christophe BRIMBEUF (Mobilis), en pleine conférence

La mobilité entraine des casses et des défaillances, et la protection permamente des outils informatiques est le créneau de la société Mobilis.

Mobilis est une société française créée en 1993 avec le département R&D et la production en France. Affichant un taux de fidélité de 95%, 70000 produits livrés en 2005 et 800 grands comptes (sociétés multinationales, PME / PMI) font parti des clients de cette société, cette succès story est liée à vrai savoir faire et une écoute continue du marché et des clients. A dominante Européenne, la société est maintenant présente depuis Septembre en Amérique du Nord.

Une étude IDC indique que 70% des défaillances ont lieu pendant l'utilisation (transport) souvent à cause d'un déficit de protection, et que 35% des matériels reviennent en SAV chaque année avec un cout moyen de réparation de 1000 Euros (exemple d'un écran de Tablet PC). Gartner indique que pour un matériel mobile, le TCO (cout d'un ordinateur durant sa durée de vie) est 4 fois supérieur à son prix d'achat.

L'approche de Mobilis est de proposer une diminution des couts liés aux défaillances et à la casse en proposant une protection permanente des outils informatiques nomades; les coques de protection sont réalisées sur mesure et s'adaptent à de nombreux environnement d'utilisation (commerciaux – forces de ventes, techniciens de maintenance, experts immobiliers, visiteurs médicaux, stations de diagnostic dans l'industrie, consultants, personnels médicaux en hopitaux et cliniques, …)

D'un point de vue technologique on retrouve divers outils intégrés dans ces coques tels que :

  • Le Dynamic Screen Protection: protection de l'écran qui est la partie la plus fragile avec notamment croix de renfort en Carbone, de la mousse à densité variable pour une absorption des chocs graduelle. La norme IK08 pour les coques de Tablet PC et IK10 pour portable (chute 100 fois sur beton d'une hauteur de 1,2 m) offre un confort d'utilisation indéniable
  • Le perimetric bumper: parechoc 4 cotés pour protéger les cotés de la solution nomade
  • Screen Slides: Glissièrs d'écran avec protection
  • Air cooling system: plaque en aluminium sur le bas de la coque qui permet une évacuation des flux d'air (surévélation de 6 mm).
  • Perimetrix Border: Zip périphérique étanche à la pluie et à la poussière.

Coté Ergonomie, de nombreuses formes de bandoulières d'aide à la saisie à même sur l'outil nomade (bandoulières ergo, Easy), ainsi que des astuces de maintient: Clip ceintures, cordon spiralé, Elastique de saisie en V sont disponibles ouvrant alors un large panel d'usages. Mobilis pense aussi aux accessoires avec des poches pour transporter les cables, chargeurs et auitres choses: une véritable solution à façon

Avec ces éléments et les coques Protectis v3 qui intègrent toutes ces améliorations, le taux de retour chute de 35 à 5 %: cela entraine bien évidemment une meilleure productivité et un retour sur investissement en 2 à 3 mois (TCO et ROI records)

Enfin pour compléter l'Arsenal de protection, d'autres produits de la société Mobilis comme le ID Tag permet de tatouer à vie le matériel (indélébile, infalsifiable). C'est un effet disuasif important réputé sur les voitures.. Pour la gestion du Parc, Mobilis offre des garanties (assurances) contre les dommages accidentels (en association avec AXA):

  • Preventis: garantie de 12 mois contre les dommages accidentels à hauteur de 300 Euros à l'achat d'une coque.
  • Preventis 24/36: extention de garantie à hauteur variable et pour une durée de 24/36 mois (supplément)

Mobilis (Stand B48) est une société qui propose une service innovant et important dans la cadre de la multiplication des outils mobiles en entreprise. Outre le matériel réputé avec des coques en kevlar puis carbone et une R&D performante à la recherche de l'optimisation de la protection, on remarque le changement radical de design entre par exemple une protectis v2 et une v3 et chose aussi très importante, une légèreté exceptionnelle qui permet de dire que cette protection qui apporte un véritable renfort d'un Tablet PC est plus une peau qu'une sacoche.

 

 

 

5- Fujitsu Siemens présente sa nouvelle gamme de Tablet PC

 

Fujitsu Siemens, leader du Tablet PC en France / en Europe et dans le monde (70% de parts de marché) profite du salon Mobile Office 2006 pour présenter sa nouvelle Gamme de Tablet PC dévoilée ce trimestre.

Ce qui attire le plus sur le stand c'est certainement le Lifebook P1610, nouvelle déclinaison du P1510 et qui a été nettement amélioré. les amliorations outre le passage sur une plateforme Core Solo tiennent en deux points:

  • l'intégration d'un vrai port PCMCIA en lieu et place d'un port Compact flash qui ouvre enfin une gamme de périphériques accessible largement plus importante notamment les cartes de communication DATA
  • l'intégration courant Janvier 2007 d'une puce 3G intégrée.

L'appareil est sexy et le form-factor attire réellement toutes les personnes: moins de 1kg et un superbe écran Wide aggichent l'oeil; l'effet saisissant de l'écran qui pivote donne à l'appareil une impression de totipotence manifeste et d'objet à tout faire. Ses récentes évolutions devraient lui permettre de mieux se vendre dans les mois à venir.

 

A coté de cette attraction on retrouve les désormais traditionnels Tablet PC qui ont eux aussi évolués:

  • la Stylistic 5110 Series qui désormais carbure au Core Duo U2500 à 1,2 Ghz délivre une puissance exceptionnelle tout en conseravant le même boitier et un fantastique écran tranmissif en 12 pouces et XGA. L'autonomie a été optimisée pour aller jusqu'à 9heures avec la batterie étendue. Elle est d'ores et déjà disponible sur le marché.

 

  • Enfin le Lifebook T4215 outre le passage en core2Duo T7200 et délivrant une puissance de calcul phénoménale dans un package de 2 kg, offre maintenant la connectivité 3g intégrée dans le boitier à l'aide d'une puce spécifique.

 

 

Fujitsu Siemens propose une gamme cohérente sur le marché et avoue que son principal concurrent est Motion Computing, très novateursur le marché du Slate. 

Pour la société, le passage à Windows Vista se fera en douceur: le marché professionnel aura de nombreux prérequis avant d emligerr vers le nouvel OS de Microsoft et préfèrera valier que ses applicatifs fonctionnement bien avant d'envisager quelque chose de probant; d'ailleurs cela devra se faire vraissemblablement à l'occasion d'un renouvellement de matériel. Fujitsu Siemens proposera le dual Boot XP / Vista dès la disponibilité au 30 Janvier 2007.

 

La FS Stylistic ST5110 gagne en puissance avec le Core Duo

 

Très récemment annoncée et disponible dès à présent sur le marché français, le Tablet PC Slate de Fujitsu Siemens, la Stylistic, se pare donc d'une nouvelle révision en la gamme ST5110 Series. A cette occasion, il y a une modification de la gamme qui avant avait 3 produits:

  • Une version 12 pouces avec écran indoor (ST50x0)
  • Une version 10.4 pouces avec écran outdoor exclusif – reflectif (ST50x1)
  • Une version 12 pouces avec écran indoor/outdoor – transmissif (ST50x2)

Maintenant exit la première version avec l'écran exclusivement indoor, qui semblerait-il n'interesse pas les clients. Mais si le boitier n'évolue pas, globalement la plateforme gagne en efficacité grace à l'intégration du nouveau CPU Mobile d'Intel: le Core Duo U2500 et c'est là une évolution très importante.

 

 

Le processeur Core Duo U2500 fonctionne à une vitesse de 1.2 Ghz soit identique en fait au précédent Pentium M 753 de classe Dothan, mais son efficacité a été améliorée (toujours 2 mo de mémoire cache et un bus frontal de 533 MHz), il est plus économe en énergie (il est toujours ultra low voltage) et surtout il y a deux processeurs qui fonctionnent de concert ! A l'usage, la tablette est très réactive et le processeur apporte un confort d'utilisation et surtout un surcroit de puissance qui pouvait faire défaut à la précédente génération.

 

On espère que ce processeur va se généralisé dans une majorité de produits, notamment avec l'arrivé de Windows Vista!

 

 

6- La croissance de Motion Computing France bien visible !

 

Arrivé sur le marché français courant 2004 et débutant sa 3e année sur le marché, Motion Computing affiche une santé resplendissante, qui s'expose avec un stand spécifique et plus de 17 machines exposées chez des partenaires. les fleurons de la gamme du constructeurs par contre n'évoluent pas avec la Motion Computing LE1600 et la Motion Computing LS800. Après 18 et 17 mois d'existence sur le marché, age critique pour un Tablet PC, on est en droit de se demander ou sont les successeurs de ces produits vedette ?

De l'avis même de David PRONIER, Directeur de Motion Computing France, les produits sont matures et il n'y a pas de raison de faire évoluer les plateformes dans l'état actuel du marché; certes l'évolution vers des CPU plus importants (Core Duo) sera réalisée courant 2007, mais les WorkShop avec les clients ne sont pas encore demandeur de cette évolution. Le démarrage de la LS800 a été un peu lent: ce Tablet PC en écran SVGA de 8,4 pouces et de seulement 1 kg a mis du temps à rentrer sur le marché, peut être lié à son status d'OVNI lors de son apparition. le lancement d'une plateforme tout efficiente qu'elle puisse être, demande de l'applicatif pour être intégrée dans des projets. C'est maintenant le cas et la microtablette interesse fortement le marché dans son positionnement entre un PDA et un ordinateur portable plus lourd.

 

D'ailleurs ce positionnement est important car il est équivalent à l'Origami. la bagarre risque d'être rude, mais la Motion Computing LS800 a de nombreux avantages à faire valloir notamment la stabilité du master et un master équivalent au LE1600 ou juste le logiciel de calibrage d'écran est à changer.

Les Tablet PC Motion Computing sont visibles sur de nombreux autres stands sur le salon (Mobilis, etc …) que je vous invite à visiter.

Enfin pour l'actualité sur le Clininal Mobile Assistant annoncé par Scott Eckert lors de l'IDF2006 avec Intel, aucune information n'a filtré, mais nous auront normalement de gros retours mi 2007. Stay tuned !

 

 

7- Origami: le device de l'année absent des préoccupations des entreprises …

 

Le grand absent du Salon Mobile Office ne serait il pas l'Origami de Microsoft ? Largement annoncé au CES 2006, et avec un positionnement mal défini (Hub Numérique de loisirs, machine entre un PDA / ordinateur portable), et avec 4 machines sur le marché, force est de constater que rien n'est visible sur le salon.

L'Origami serait il un flop ?

Le positionnement du produit et son prix d'introduction laisse penser à quelque chose de bancal avec néanmoins un potentiel intéressant. Le décollage pourrait venir en fait de l'entreprise: Mobilis a dans ses cartons 2 prototypes de coques en carbone pour le Samsung Q1 pour un équipement de deux sociétés (forces de vente). Paradoxalement ce super PDA et ce sous Tablet PC n'aurait il pas sa porte de sortie dans l'entreprise ?

Un travail conséquent sera nécessaire à Microsoft courant 2007 pour repositionner Origami avec la plateforme 2007 et proposer un matériel peut être plus efficace et plus délimité dans son marché.

 

 

8- Mais ou sont Hewlett-Packard et Lenovo ?

Sur un salon spécifiquement dédié à la mobilité professionnelle, on s'attend à rencontrer les acteurs majeurs de ce marché. Aussi nous ne sommes pas étonnés de voir le stand de Fujitsu Siemens, de Toshiba, de Microsoft, bien visibles avec des espaces conséquents. Mais, ne trouvez vous pas qu'il manque quelques grands noms à l'appel ?

Je vous invite à bien fouiller le salon: je n'y pas vu de stand pour Hewlett Packard, ni pour Lenovo ! C'est relativement étrange ! Hewlett Packard est néanmoins bien représenté car on retrouve une grande partie de son matériel mobile avec notamment quelques HP TC4400 (Tablet PC phare de la société) répartis sur des stands de partenaires et aussi, les terminaux Windows Mobile de la marque avec notamment le HP iPAQ 6915.

Pour Lenovo, qui vient de lancer en grande pompe et avec un battage médiatique important aux USA, son nouveau Tablet PC, le ThinkPad x60 Tablet PC, la situation est plus critique car les seuls Thinkpad disponibles sont visibles de manière très disséminés sur quelques stands mais rien de très probant.

C'est étrange lorsque l'on sait la qualité du matériel des deux constructeurs et leurs implications sur les métiers mobiles. Ce défaut de visibilité est préjudiciable pour les marques, mais aussi pour les clients qui ne peuvent alors apprécier l'intégralité du marché et de l'offre en terme de matériel.

 

 

9- Conclusion sur le salon professionnel de la mobilité: tendances et impressions

 

Le salon mobile Office est riche en expérience et en thématique Mobile, en abordant tous les métiers liés à la mobilité. On notera d'ailleurs:

  • Globalement un présence forte des solutions de traçabilité à l'aide du RFID
  • Une proposition de solutions informatiques globales associant des logiciels globaux constitués de briques logicielles interconnectées, du matériel variable (Pocket PC / tablet PC), et des solutions réseaux.
  • On remarque d'ailleurs une propention à proposer des suites logicielles plus ou moins complètes, des genres de framework qui sont aussi complexes en terme de contenu et souvent malaisées à transcrire dans des besoins métiers très thématisés. Ces solutions devront s'accompagner de développement spécifiques bien souvent et seront à découper pour indiquer quelles briques logicielles interessent le client.
  • la taille d'un projet mobile peut se révéler faible (1 à 5 unités) à très important: des offres packagées simplifient l'approche pour les petites entreprises.
  • La plateforme Windows Mobile accapare la majorité des solutions mobiles proposées: la multiplicité des matériels et la facilité d'intégration dans les sinfrastructures de communication et le SI donnent des ailes à cet outil. Trop d'ailleurs, car un PDA peut se révéler trop léger parfois dans des besoins de consultation te de saisie complexe.
  • Les opérateurs DATA / TELECOM étaient eux aussi très présents par leurs stands et leur forte présence avec des intégrateurs de solutions. Un projet mobile, de nos jours, ne se conçoit qu'en mode Offline et OnLine avec l'infrastructure réseaux d'accès et bien entendu, toute la déclinaison des procédures de sécurité, qui prennent de l'importance.

Un salon à donc ne pas manquer dans les années à venir pour embrasser tout le panel des possibilités offertes dans le travail mobile, même si l'appréciation globale d'exemple d'implémentation dans des métiers spécifiques manque parfois de lisibilité. Pour cela il faut aller sur les Stands découvrir certaines réalisations.

les ateleirs d'experts sont réellement un point majeur de rencontre de solutions et de générations d'idées pour des projets futurs: il ne faut surtout pas les louper pour certains. 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com