Interview de la société Fujitsu-Siemens – Mobile Office 2006

| 0 Commentaires

Durant le Mobile Office 2006, le salon de la mobilité pour les entreprises, la société Fujitsu-Siemens et Monsieur FERRAZ, Product Manager Lifebooks/AMILO Pro/AMILO Pro Edition/Tablet PC/Handhelds/Displays/Celsius Mobile, a bien voulu répondre à quelques questions concernant la gamme de Tablet PC de la société FS, et aussi la vision du marché et l'arrivée de Windows Vista.

 

ST : Bonjour Monsieur FERRAZ

FS : Bonjour

 

 

ST : Pourriez vous nous indiquer votre fonction chez Fujitsu Siemens ?

FS : Je suis Product Manager pour les produits Mobiles de Fujitsu Siemens au département marketing et Communication. Je m'occupe donc aussi de la gamme des Tablet PC de Fujitsu Siemens.

 

 

ST : Pourriez vous nous indiquer les avantages de la gamme de Tablet PC de Fujitsu Siemens récemment revue.

FS : On est surtout innovateurs dans le fait que tous les Tablet PC de notre Gamme, à l'exception de la Stylistic qui le sera à la prochaine génération, sont déjà 3G. Le T4215 a fait une évolution (passage du T4210 au T4215) dès septembre, il est passé en 3G ce mois-ci avec en plus le passage au Core2Duo. Il y a une coexistence des deux produits (T4210 / T4215) jusqu'à la fin de l'année pour les déploiements mais les master sont identiques, ce qui est très important pour la mise en place dans le cadre de projets.

 

ST : est-ce que la mise en place en  Septembre de cette nouvelle gamme a eu un impact sur les ventes de votre ancienne gamme (Core Duo vers Core 2 Duo) ?

FS : Nous avons une volonté lorsque nous renouvelons notre gamme c'est que les anciennes gammes se finissent en douceur. Ce qu'il faut voir c'est que la grande majorité des ventes de Tablet PC se fait sous forme de projets et en conséquence lorsqu'un client commence avec une plateforme sur un projet, il « finit » avec cette même plateforme. Pour le client, il n'est pas dans son optique de faire évoluer son parc matériel à chaque évolution de la gamme (exemple de l'évolution Core 2 Duo). Bien au contraire, comme il s'agit d'une question de Master, et de stabilité de ce dernier, il essaye de rester dans la gamme de départ. Prenons l'exemple de la Stylistic et de son évolution de Pentium M en Core Duo ULV, ce n'est pas ce qui a fait basculer le client vers la nouvelle plateforme.

 

ST : Par contre cela peut vous aider à convertir des projets ?

FS : Bien sur, le surcroit de puissance intégré à la tablette fait réfléchir les clients qui sont alors étonnés de la puissance déployée ; la phrase clé est « je ne pensais pas que nous pouvions faire cela avec une tablette ». Donc la puissance est au rendez-vous. Les clients ont tendance à sous-estimer la puissance d'une tablette et pourtant maintenant nous sommes proches d'une station de travail, même si coté graphique, les performances sont toujours limitées.

 

 

ST : Vous êtes leader du marché en France / Europe et dans le monde, vous êtes novateur en terme de matériel avec notamment le P1510D et maintenant P1610D. Est ce que le Lifebook P1510D vous a permis de garder votre leadership ou de l'augmenter ?

FS : Il nous a permis de l'augmenter. Le P1510 est un produit qui a été très bien accueilli par la presse, très bien accueilli par les clients au départ, mais qui malheureusement a été freiné dans ses ventes par l'absence de ports PCMCIA. L'émergence du besoin de connectivité en situation de mobilité totale, par l'ajout d'une carte EDGE ou 3G a été génée par la présence d'un port Compact flash. Le P1610 remplace avantageusement le P1510D par l'intégration native de la 3G dès janvier 2007 et par le remplacement du port Compact Flash par le port PCMCIA. Ce port PCMCIA peut alors être utilisé pour installer une solution de sauvegarde, voire une autre carte de communication.

 

 

 

 

ST : Que pensez-vous de l'arrivée de Windows Vista pour le marché du Tablet PC ?

FS : La transition va des faire clairement en douceur, il faut être réaliste. Le marché du Tablet PC est un marché de métiers et d'applications verticales : le client qui achète aujourd'hui le Tablet PC sous forme de flotte, n'a qu'un besoin : c'est que son application fonctionne. On a donc à faire à des clients qui sont prudents, et qui nous disent vouloir continuer sous Windows XP encore un moment, au moins pour les déploiements à partir de la gamme actuelle. Des évaluations vont être conduites à partir du 30 janvier 2007, date à laquelle nous livrerons Vista sur nos machines pour la première fois. Nous pensons qu'il ne va pas y avoir un rush réel vers Vista. Pour le Tablet PC nous sommes dans le monde de la production : on ne peut pas se permettre de démarrer sur une nouvelle technologie sans l'avoir évaluée.

 

Néanmoins nous proposons les coupons de mise à jour depuis le 26 octobre et jusqu'au 15 Mars et à partir du 30 janvier, nous proposerons aux clients la possibilité de choisir le système d'exploitation intégré à la machine. Il faut savoir que Microsoft accepte que sur une machine livrée en Vista, que XP soit installé.

 

 

 

 

 

ST : 2006 est elle l'année du Tablet PC ?

FS : 2006 est un peu une année spéciale pour le Tablet PC. Il y a le retrait de certains grands constructeurs sur ce marché et la confirmation de notre place de Leader. On est très ouvert et on regarde de près ce qu'il se fait sur le marché. Nous avons la chance d'avoir une R&D au Japon très créative et nous avons un savoir faire indéniable : cela fait 14 ans que nous faisons de l'ardoise électronique, nous avons 26 générations de produits, 6 générations de charnières et nous cumulons donc une expérience importante. Nous avons un concurrent principal que nous regardons de près, il s'agit de Motion Computing.

 

 

ST : Et allez-vous investiguer des marchés plus de niches mais toujours sur la même thématique, par exemple le marché du renforcé ?

FS : le renforcé, se justifie en milieu réellement hostile (pluie humidité, sable). Même dans ces milieux là et dans certaines conditions, notre matériel associé à une coque Mobilis, Mobilis qui est notre partenaire numéro 1, est pertinent. Le surcout d'un produit semi durcis ou durcis est énorme par rapport à un produit équipé d'une coque protectrice. Une étude technique spécifique est nécessaire pour mesurer le degré d'exposition du matériel qui justifie la multiplication par 2 ou par 3 les  couts d'investissements unitaires.

 

 

ST : Comment ressentez vous la concurrence, notamment Toshiba, HP, Lenovo qui ont du matériel convertible finalement assez proche du votre ?

FS : Il y a une différence entre nous et nos honorables concurrents qui ont du matériel proche du notre : c'est que nous sommes anciens sur ce métier. Historiquement nous avons du matériel éprouvé et validé qui à chaque nouvelle génération s'enrichit des expériences des clients. Grace à notre réseau de connaissances, surtout au niveau de l'applicatif embarqué et donc des développeurs, outre la fourniture de matériel, nous pouvons aider les entreprises à trouver la réponse concrète à leurs besoins en terme de développement spécifique par exemple. Nous n'avons pas un catalogue de solutions à proprement parler, mais notre expérience et notre reconnaissance fait que nous avons d'excellents rapports avec les acteurs majeurs dans le domaine du Tablet PC

 

 

ST : Et le Tablet PC grand public, Vous pensez qu'il arrivera un jour ?

FS : C'était la volonté de Microsoft en 2002 et il faut dire que le matériel hardware coûte cher. L'intégration des fonctionnalités Tablet PC dans Vista est un bon pas, mais la démocratisation des plateformes est le point principal de l'adoption dans le grand public de la technologie. Actuellement le particulier n'est pas près à payer un surcout conséquent sur le prix de la machine pour accéder à ces fonctions. Ce n'est pas entré dans les mœurs.

 

 

ST : Origami proposé par Microsoft en ce début d'année est il une solution à ce problème ?

FS : Moi je dirais « Wait & See ». C'est un matériel très novateur, comme en 2002. Nous préférons voir ce que cela fait sur le marché. Prenons exemple du Samsung Q1 qui attirait un nombre incalculable de personne lors du CeBIT en Mars dernier. Nous ne l'avons pas vu positionné en offre concurrentielle face à nos produits chez les clients. Aujourd'hui il a peut- être une chance dans le grand public. Mais même dans ce cas là il faut un positionnement très fort. Pour notre division Grand public, les ventes s'orientent vers des écrans 16 pouces, du desktop remplacement, à aucun moment on ne parle d'écrire sur l'écran ou de faire de la reconnaissance d'écriture manuscrite.

La plateforme grand public aujourd'hui doit unifier tous les besoins de la famille : aussi bien les enfants qui veulent jouer, que les parents qui veulent surfer. Origami n'a pas encore le prix qui en fera le cadeau de Noel de Monsieur : un effort conséquent doit être fait sur le prix.

 

La fonction d'interaction avec le produit en écriture manuscrite est sympathique, certes, mais ce n'est pas la fonction qui va réellement faire basculer le choix vers cette plateforme. Pour l'acheteur, il y a un budget maximal (environ 1000 / 1200 Euros), et pour ce budget, le produit doit répondre à tous les besoins. Alors quand on pourra écrire sur des écrans de 15 pouces et que je pourrais faire une multitude de choses avec alors oui peut être que le Tablet PC ou les fonctions Tablet PC rentreront dans le marché grand public. Fédérer une plateforme avec toutes ces possibilités dans un tel budget est actuellement difficile.

 

Les fonctions d'encre numérique sont pour l'instant réservées à des professionnels au travers de produits spécifiques verticaux ou des besoins d'impact en présentation. Le Lifebook T4215 et la Stylistic St5112 avec leurs  178 ° degrés d'angle de vision, avec les possibilités de partager des croquis, d'interagir directement sur les présentations, sont de formidables outils de productivité. Pour Monsieur tout le monde, les technologies doivent avancer et faire des économies d'échelles pour qu'il puisse réellement en profiter. Le logiciel est là mais pas encore le hardware.

 

 

ST : merci pour votre témoignage

FS : merci à vous

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com