Augmentez l’autonomie de votre Portege M400 avec la batterie étendue

| 0 Commentaires

Le Toshiba Portege M400 a gagné sur son ainé (Portege M200) quelques menus avanatages tels qu’une évolutivité largement plus prononcée:

  • La select bay permet d’intégrer soit un lecteur optique, soit un 2e disque dur pour disposer d’un système RAID1
  • Une batterie étendue est enfin disponible pour étendre l’autonomie de la machine

C’est cette dernière que nous allons regarder aujourd’hui

 

 

La batterie étendue pour le Portege M400

De référence PA3510U-1BRL et proposée au prix de 150 Euros HT, la capacité de cette batterie éténdue est de 4000 mAh pour une tension délivrée de 10,8 Volts soit globalement 43 Wh. En comparaison la batterie intégrée au Toshiba Portege M400 est identique à la génération Dothan du Portege M200, du TECRA M4 et TECRA M7 (les batteries sont interchangeables): 4700 mAh / 10,8 Volts, ce qui donne 50,6 Wh.

En première intention, on aurait espéré une capacité plus conséquente pour une batterie étendue, un peu à l’image de ce que fait Hewlett Packard pour son HP TC4400 avec deux batteries (8 et 12 cellules). Mais si la batterie étendue du Toshiba Portege M400 est finalement assez légère, elle l’est aussi au niveau de son poids: Seulement 430 grammes sur la balance ce qui ne grève pas la portabilité du M400 qui est déjà un poids lourds avec 2,13 kg.

 

 

 

D’un point de vue esthétique, la batterie est un gros bloc parrallélipidique avec une disymétrie faisant que l’avant est plus fin que l’arrière: il s’en suit une inclinaison de la tablette qui ne nuit pas à son usage en mode portable loin de là (la frappe est plus confortable avec le clavier incliné), mais qui est génante en prise en main tablette: le Portege M400 est déjà épais et cela ne l’arrange pas du tout. la prise en main est donc médiocre dans ce mode.

 

 

 

Néanmoins, la batterie est interessante d’un point de vue ergonomique: elle se fixe sur toute la largeur du Tablet PC, ce qui en fait une machine très stable posé sur la table et qui ne risque pas de basculer si l’utilisateur appuis fort sur un coté.

 

 

La fixation est spartiate mais efficace:

 

 

  • une zone d’accroche centrale à l’avant permet de positionner la batterie par un crochet et dans une encoche prévue à cet effet
  • deux loquets sur le coté en haut permettent de fixer fermement la batterie étendue, sans risque de décrochage meme par mauvaise manipulation d’un loquet.
  • la zone de connexion est bien symbolisée et utilisée avec la nécesité de légèrement forcer pour fixer la batterie.
    Un bon point donc coté fixation

 

 

 

Utilisation quotidienne

420 grammes seulement mais un encombrement important pour essayer de rajouter 80% d’autonomie au Portege M400: c’est le pari de cette batterie.

D’un point de vue fonctionnement, les deux batteries se vident simultanément et ont donc des profils de décharge identiques. la recharge par contre est séquentielle: d’abord la batterie intégrée puis la batterié étendue. la durée de recherche est diofficile à évaluer, elle est liée à l’utilisation ou non de la tablette et à sa demande en énergie alors. Comptez néanmoins Entre 4 et 5 heures pour une charge complète des deux éléments.

 

Les tests d’autonomie ont été effectué sous Microsoft Windows Vista Ultimate FR, mis à jour, avec l’interface Aero Activée et deux profils énergétiques différents:

 

 

  • Profil fonctionnement à fond: CPU à 2GHz (deux cores activés – Core 2 Duo T7200), Wifi activé et fonctionnel (i3945 en mode G) avec des échanges sur un réseau local en 802.11G (54 MBits/s 5 barres de connexion, débit maximal théorique atteint quand nécessaire pour transfert de fichiers), écran poussé au maximum de sa luminosité (100%), Tous périphériques fonctionnels, session de travail dans ces conditions avec ouverture de logiciels, navigateur Internet, extinction de l’écran = jamais etc, etc, …

 

 

Dans ces conditions d’utilisation, avec 10 % et 8% d’énergie résiduelle dans la batterie intégrée et la batterie étendue, la tablette fonctionne durant 253 minutes soit 4h13 minutes. En extrapolation à 3% de reste de batterie, réglage standard de Windows avant sa mise en veille prolongée, cela donne une autonomie théorique de 272 Minutes soit 4h32 minutes

  • Profil économie d’énergie: CPU bridé à sa vitesse minimale (2 cores activés à 1 GHz), Possibilités Wireless désactivées matériellement (Wifi, 3G, 3G+, BT), écran à 10% de sa luminosité, tous périphériques fonctionnels, Extinction de l’écran après 5 minutes d’inactivité.

 

 

Dans ces conditions d’utilisation, avec 3 % et 2% d’énergie résiduelle dans la batterie intégrée et la batterie étendue, la tablette fonctionne durant 535 minutes soit 8h55 minutes.

A noter que les deux usages décrits sont des conditions extrèmes d’économie d’énergie et que, bien entendu, la variation d’usage d’au moins des périphériques les plus consommateurs d’énergie joue dans la dynamique de la consommation instantannée: ce sont donc deux valeurs seuils entre lesquelles l’autonomie réelle du Portege M400-170 équipé d’une batterié étendue pourrait effectivement se trouver. Il faut donc souligner que dans ces conditions, nous sommes encore loin d’une vraie journée de travaail (8 à 9 heures de réunion par exemple). Mais l’effort mérite d’être souligné pour donner au M400 un semblant d’efficacité en mode nomadisme. Attention toutefois à l’utilisation accrue de la Carte 3G+ qui est fortement consommatrice d’énergie.

 

Conclusion

 

L’autonomie tout en conservant une puissance acceptable est certainement un des enjeux majeurs des prochaines générations de tablettes. les constructeurs en ont bien conscience et essayent diverses astuces pour permettre à l’utilisateur nomade de rester actif avec son outil le plus longtemps possible. Cela va des écran LED en lieu et place des TFT (portege R400) et peut être un jour, des écrans OLED, puis les CPU Low voltage qui sont le compromis le plus acceptable entre puissance et consommation énergétique sans perdre trop de puissance (Attention le M400 est un Core 2 Duo pleine puissance), enfin les composants plus économes (Wifi / Cartes 3G, Disque dur etc etc ). Sans toute cette chaine d’optimisation, l’augmentation des capacités des batteries Li-Ion sont aussi une des pistes à étudier, et même le design des outils nomades en leur permettant d’accepter d’autres batteries externes.

Le Portege M400 dispose donc de cette dernière solution qui tente à peut près correctement, de gommer sa goutonnerie énergétique, liée à une richesse fonctionnelle importante. On aurait néanmoins apprécié d’avoir une batterie un peu plus lourde mais largement plus importante en capacité énergétique, qui a disposer de plusieurs modèles au catalogue.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com