taxi v2

| 0 Commentaires

Les annonces fusent, les descriptifs s’amoncellent, mais pour l’utilisateur final il est parfois difficile de savoir ce qui est juste et finalement de retrouver véritablement le produit qu’il recherche. C’est notamment le cas avec les Tablet PC… Quel fantastique argument commercial d’affirmer que son produit est un Tablet PC alors que finalement ce n’en est pas un, et l’acheteur fiers de sa trouvaille peut se trouver lésé, peut être pas techniquement, mais en terme d’utilisation, car il ne dispose pas des spécificités du système Tablet PC. C’est un peu l’histoire du Canada Dry ;)

Je vous propose donc aujourd’hui un lexique, qui aurait du être sur ce site depuis longtemps. Il se propose de spécifier précisément ce qu’est un Tablet PC des autres plateformes portables disponibles sur le marché. Alors vous verrez, l’exercice est difficile, tant les frontières sont floues, à la fois dépendantes du hardware, mais aussi du système d’exploitation intégré dans le produit, et en partie de l’utilisation du produit. Aussi allons nous nous restreindre à la définition des termes suivants (quitte à améliorer l’article plus tard): Internet Appliance, Thin Client, Webpad, Tablette CE, Pen Tablet, Tablet PC ©Microsoft, SmartDisplay ©Microsoft et UMPC / Origami.

N’ayant pas la science infuse, la source primaire de cet article est issu d’un article chez pencomputing

     

 

L’ est le niveau le plus bas du lexique. Dans un sens très général, c’est un produit simple qui permet d’accéder à Internet. La notion inclut un aspect d’accessibilité de l’outil: avec une très légère formation, un utilisateur de base est tout de suite fonctionnel avec une . Le prix du produit doit être faible, et les fonctionnalités du produit doivent être limitées: l’ouverture vers Internet est la seule possibilité de la machine. Vous comprendrez que l’on se rapproche ici presque d’une solution de type Minitel mais pour Internet: le système d’exploitation n’est pas accessible, et la technologie d’affichage est bas de gamme.Les produits de ce type ne sont maintenant plus légion, on peut néanmoins citer comme source de ce concept le network computer, promu dans les années 1995 mais tué dans l’oeuf. Les produits proches de ce concept ont néanmoins existé: Le , , … Il faut être clair, ces produits à une durée de vie très courte faisaient la balance entre le faible coût et les faibles fonctionnalités. Ces produits ne décolleront jamais.

 

 

 

 

 

 

Un thin client est un terminal, typiquement représenté par un écran et un clavier le tout regroupé dans une boite. Le principe est simple : fournir un support physique à l’entrée de données et à l’affichage des informations. Les ou l’application cible ne fonctionne pas sur le client mais fonctionne uniquement sur le serveur. Le Thin Client dispose d’un OS fruste (embedded OS) qui permette la connexion au serveur, et l’intéraction avec le clavier et l’écran.Hors du contexte Unix, deux protocoles sont disponibles pour faire fonctionner ces Thin Client : le protocole ICA (Independent Computing Architecture) de Citrix, et RDP (Remote Display Protocol) de Microsoft. Les Thin clients existent pour des raisons de coûts de maintenance et d’achats: c’est beaucoup moins cher qu’un PC et potentiellement plus fiable et plus “durable”. Les Thin Client les plus célèbres restent le , mais desservi par un système propriétaire. Actuellement, la majorité de ces clients ne sont pas des solutions portables: ils utilisent des réseaux câblés et équipent des solutions industrielles ou des organisations spécifiques (machines outils). On peut citer par exemple les caisses de saisies dans un supermarché ou dans une cafeteria. Le Thin Client proprement dit est en régression, replacé par les Tablettes CE, les Webpads, ou les Pen Tablets.

 

 

Le Webpad est très simplement un thin client spécialement conçu pour l’Internet. Le système d’exploitation est un navigateur Internet. Par définition, un WEBPAD est portable, et doit généralement inclure les possibilités d’une connexion Wireless. Les systèmes d’exploitations généralement utilisées dans les WEBPAD sont Windows CE, Linux Embedded, QNX.L’intérêt d’un Webpad est certainement sa polyvalence et donc sa possibilité de se fonder dans les concepts évoqués ci dessus: il peut être tout à tout une Internet Appliance portable (à la maison par exemple), il peut être un Thin Client dans l’entreprise pour un accès au réseau de l’entreprise, ou il peut être une Tablette Windows CE, qui fait fonctionner des applications spécifiquement développées pour.

 

 

Après avoir décrit les concepts précédents, il est parfois difficile de trouver une définition précise d’un concept qui peut en regrouper plusieurs. Une tablette Windows CE ou « CE Tablet » peut être appréciée comme un webpad auquel a été rajouté de la mémoire flash additionnelle incluant un plus grand nombre d’applications que le simple navigateur Internet : l’intégralité du système d’exploitation Windows CE est alors disponible et capable de faire fonctionner des applications spécialement développées pour lui. CE concept dispose d’améliorations substantielles qui lui permettent d’accéder à des marchés cibles très particuliers (exemple : I/O Ports, connexions wireless ou aspect renforcés pour des travaux en conditions extrêmes). Le produit de Siemens, le , testé ici, est typiquement une tablette Windows CE.

 

 

Jusqu’à présent, tous les produits et concepts que nous avons traits utilisent des systèmes d’exploitations embarqués, ou tout du moins conçus pour une utilisation nomade. Le Pen Tablet se différentie d’un point de vue matériel mais aussi logiciel pour être un PC quasiment complet, et donc utilisant un système d’exploitation de pc de bureau, Windows (9x, NT, 2000 ou XP). UN Pen Tablet utilise généralement une dalle tactile ou électromagnétique pour intéragir avec le Système. Les Pen Tablets sont légions. Enfin peut être des dinosaures de l’informatique : Windows depuis sa version 3.1 dispose d’extensions « Pen Tablet » qui ont permis de concevoir des matériels Pen Tablet avec des applications verticales dans des marchés niches. La société Fujitsu est d’ailleurs une des seules sociétés à toujours avoir conçu ce type de matériel depuis de nombreuses années, comme la société IBM par exemple.Actuellement, il y a de nombreux Pen Tablets, qui se font appeler à tord ou plutôt par dérive commerciale, Tablet PC (exemple du ).Les Produits Fujitsu Stylistic ST4100 équipés de Windows 2000 sont des Pen tablet Les produits Fujitsu Stylistic ST4100 équipés de Windows XP Tablet PC Edition sont des Tablet PCLes ardoises électroniques de la société INNOLABS, les EVITA, qui ne disposent pas de licences de Microsoft Tablet PC sont des Pen Tablet, bien que pratiquement en accord avec les specs de Tablet PC. D’ailleurs la société les nomme des « FlatPC » (appellation spécifique).Les produits de la même société avec Tablet PC édition installé peuvent prétendre à l’appellation Tablet PC.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com