2 mois avec la serviette Piel Frama pour TC4400 : Le meilleur d’hier et d’aujourd’hui

| 0 Commentaires

Piel Frama est une marque connue est reconnue dans l’univers de l’habillage des Pocket PC, Smartphone et autres accessoires électroniques qui font à présent partie de notre quotidien.

Aujourd’hui, ce manufacturier propose un modèle adapté au Compaq TC4400. Deux ans et demi après le test de la serviette destinée au M200, nous pourrons ici faire le point sur l’évolution de la gamme de Piel Frama destinée à nos chères Tablettes.

Pour les besoins de cet essai, Piel Frama m’a fourni la toute dernière serviette destinée au TC4400. Durant ces deux derniers mois, la tablette et sa serviette m’ont suivi partout. Elles ont toutes deux subi l’épreuve du feu, passant des bureaux climatisés aux ateliers, univers huileux jonché de copeaux d’acier tranchant comme des lames ! Des conditions extrêmes donc dans lesquelles vous le comprendrez, on s’aperçoit vite des qualités, mais aussi des défauts.

 

 

Le premier contact :

Un cartable ? Une sacoche ? Non non, c’est bien un TC4400 qui se cache dans cette serviette

Comme vous pouvez le remarquer, le design depuis la pochette pour M200 n’a guère évolué, et tant mieux peut être. En effet, classe et sobriété sont ici les maitres mots. Pas de chichi, pas de petit logo moche, c’est propre, c’est net, c’est sans bavure !

 

La qualité de fabrication :

 

No comment… le cuir c’est génial

Les matériaux utilisés sont très nobles. L’ensemble de la serviette est constitué de cuir de première qualité. Lorsqu’on a cet étui dans les mains, tous les sens sont en éveil. L’odeur du cuir, sa douceur, sa couleur… un régal !

Les coutures sont nettes et solides, il n’y a aucun souci de se coté la.

L’ajustage par contre semble poser quelques problémes.  Sur le modèle ici présent, les ports latéraux ne correspondaient pas parfaitement aux trous de la serviette. Rassurez-vous, ce problème est plus esthétique que fonctionnel. Quoiqu’il en soit, après avoir contacté Piel Frama, on m’a assuré que ce problème était isolé. Je ne mettrai pas en doute leur parole sur ce point car il n’est pas dans leur habitude de commettre des erreurs aussi évidentes.

Un souci, qui lui est à mon avis est inévitable, touche la partie entourant le pied de l’écran. Ici ça tourne, et le cuir n’est pas collé sur le châssis du portable, le cuir tourne donc avec. Encore une fois, plus de peur que de mal. Le cuir, ça ne se déchire pas ! C’est flex comme disent les jeunes !

Enfin, le point le plus noir de cette serviette : le verrou qui ne ferme pas !

Dites « ahhhhhhhhhhhhh »

« ahhhhhhhhhhh »

Et oui, ça baille. Je sais, c’est triste, mais à cause de l’épaisseur du cuir, il n’est pas possible de fermer correctement la tablette. De fait, si on ne peut appuyer correctement sa main sur la dalle, l’écran joue un peu au yoyo, c’est assez lourd. Mais je titille là… c’est assez rare qu’on ait à écrire à bout de bras sur un tabletPC… sauf lorsqu’on doit relever la référence d’un outil caché au fond d’une armoire. (Extrême le test, je vous l’ai dit !)

L’ergonomie :

La serviette comporte deux compartiments séparés par un rabat de cuir du plus bel effet.

 

Le premier compartiment est destiné à stocker des fichiers au format .papier tels que des cartes_de_visites.papier, des rapports.papier et tout autre document archivé dans ce volumineux et vieux format.  Il faut noter que le format 12′ est trop petit pour que la serviette puisse accueillir des feuilles au format A4. Pas d’illusion donc, sauf exception cette section sera réservée au stockage des diverses cartes de visites et aux quelques feuilles A5 que vous possédez.

Tournons donc à présent le rabat de cuir…

Dans cette position intermédiaire, il est tout à fait possible d’utiliser la tablette en mode portable conventionnel. Travailler ainsi est EXTREMEMENT agréable. On en vient à se demander POURQUOI ( !!!) les constructeurs de portable ne mettent pas systématiquement un repose-main en cuir sur leurs portables ! Le cuir isole de la chaleur, et permet d’éviter cette désagréable sensation de mains moites qui apparait après quelques heures de travail avec un clavier plastique. Rien que pour cela, j’aime cette serviette ! Après avoir tapé un rapport de quelques 50 pages cet été, je ne vois pas comment je pourrais maintenant m’en passer.

Enfin comme on l’entendait quand j’étais jeune « TRANSFORMATION ! »

Que dire de l’utilisation de la tablette lorsqu’elle est habillée par Piel Frama…

Il faut le reconnaitre, la serviette augmente effectivement l’épaisseur du bloc. Toutefois, dans de nombreuses positions (allongé sur un lit, recroquevillé sur son canapé… accroupi sur la table d’une machine outil, la tête dans une armoire électrique) la serviette s’avère agréable à utiliser. En effet, elle agit comme un petit cousin qui nous protège des vilains coins en plastique dur de la tablette, et surtout, de toute la chaleur dégagé par cette vilaine tablette. Avec cette serviette, fini les coups de chaud sur les cuisses quand vous regardez un DivX dans le train, fini les maux de main après 2h à tenir la tablette. Maintenant pour avez de quoi saisir !

Pour ce qui est des descriptifs de la poignée, du verrou… je ne m’étendrai pas. Il n’y a pas de surprise.

Le point qui fache :

Cette serviette est très bien faite. Lors de l’utilisation de la tablette tout se passe à merveille… et puis au bout de 4h ou 5h, lorsque la tablette nous annonce gentiment qu’elle a soif, on se rend compte qu’il y a un petit problème. Le transfo, on le met où ? C’est là le point noir de cette serviette, il n’y a aucun accessoire supplémentaire permettant de ranger un transformateur ou encore une souris. Ce type d’accessoire existe pourtant chez les concurrents. Messieurs de chez Piel Frama, pourquoi ne pas nous tailler une belle bourse en cuir dans le pis d’une vache ? (ceux qui avaient pensé à la solution du taureau… vous m’indignez !) Tant que cette question ne sera pas réglée, cela obligera l’utilisateur à prévoir un sac supplémentaire pour transporter le reste du matériel.

 

Conclusion :

Tout comme l’avait signalé HPClean dans son article dédié modèle destiné au M200, ces serviettes ne constituent par une protection contre les fluides ou contre les chocs violents. Néanmoins, elles constituent un accessoire très agréable lors d’une utilisation au quotidien de son Tablet PC et permettent de ralentir le vieillissement des différents organes (coques plastiques, écran). Celles-ci permettent un meilleur confort d’utilisation et une manière simple de transporter sa tablette. Il ne reste qu’à résoudre ce problème de transport des accessoires pour faire de cette serviette une solution complète.

Après 2 mois d’utilisation intensive, je dois reconnaitre que je ne peux plus m’en passer. Cette serviette est sans conteste un accessoire essentiel à l’utilisation d’un TabletPC.

Galerie (haute résolution):

{gallery}articles/pielframatc4400/{/gallery}

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com