[Mobile Office 2007] Samsung et ses UMPC: Du matériel pour les professionnels

| 0 Commentaires

Tout le monde se souvient de la création du concept Origami par Microsoft lors du CeBIT 2006 et la publication des premières machines par Samsung avec son Q1, de Asus avec son R2H et de TabletKiosk avec son eo7110 puis 7210

Samsung est présent sur le Mobile Office avec un stand rutillant, témoignant du décalage entre la sphère d’activité grand public traditionnelle de la société et ses inflexions vers le monde professionnel. Bradé de téléphones 3G, une partie du stand est dévolue à l’UMPC Samsung Q1 et surtout Samsung Q1 Ultra nouvel arrivant.

 Concernant le produit, peu de choses à dire, c’est une évolution très interessante du Q1 avec un design revu et corrigé avec l’ajonction d’une vraie souris, d’une WEBCAM associée à un APN 2 MPixels (visioconférence), d’un clavier coupé en deux sur le haut de l’appareil, d’un écran 7 pouces tactiles agréable à la manipulation en résolution native 1024×600 et doté d’une très belle luminosité, d’une batterie 4 cellules permettant 4 heures d’autonomie grace au CPU Intel A110; coté RAM on retrouve 1 GO et coté HD 60 à 80 Go. Une batterie étendue 6 cellules monte l’autonomie à plus de 6 heures tout en restant à peine plus épaisse et à peine plus lourde que la 4 cellules. Le produit reste largement en dessous du kilogramme (800 à 900 grammes) et est réellement séduisant.

Les modèles présentés sont dotés de Windows XP et se révèlent très réactifs en comparaison de la sortie intiale avec Windows Vista. C’est d’ailleurs un de leurs arguments pour proposer le produit aux entreprises frileuses par le nouvel OS de Microsoft et qui, soyons clair, plombait un peu les performances de ce produit par un manque d’optimisation sur le master préinstallé.

Chose importante: le modèle HSDPA sera disponible courant Novembre et est semblerait-il demandé par de nombreuses sociétés pour finaliser le portage de solutions commerciales spécifiquement sur cette plateforme. Un marché spécifique semblerait donc se décliner pour cet UMPC, et de surcroit professionnel, et c’est bien l’avis de Samsung: c’est du coté professionel que l’essentiel des ventes de cet UMPC se fera.

Déjà le Samsung Q1 dans ses différentes versions a eu un succès d’estime: il équipe par exemple les tables de pocker des Casino Partouches et Barrière pour pouvoir gérer les mises… des obligations réglementaires pour reverser 4% des mises ont conduit à la mise en place de cette solution pour mieux tracer ces flux d’argents au niveau du joueur. D’autres solutions commerciales sembleraient utiliser ce produit.

Mobilis a lui aussi été solllicité pour mettre à profit son expertise sur les coques et produite une nouvelle coque pour le Q1 et aussi pour le Q1 ultra, dériéve de ses solutions Pocketr PC et qui a conduit à l’élaboration d’une Coque Protectis dite “Slim” ou le zip périphérique disparait et ou tous les ports de communications sont accessibles.

Cette solution de protection remporte un franc succès sans allourdir inutilement le produit (protection de type IK08 quand même !)

Samsung et sa culture grand public aura toutefois du mal à se positionner sur le monde professionnel: ce n’est pas en attendant le client et l’entreprise, ou en ayant des intentions d’implémentation disséminées que l’on arrive à implanter un produit et une simili solution. Une véritable TaskForce devrait être construite vers et pour le monde professionnel et surtout donner des moyens durables et de la visibilité dans la continuité de cette branche. Mais Samsung en a t’il réellement conscience ?

Avec l’arrêt confirmé d’un produit concurrent et plébicité nommé Motion Computing LS800, il ya très certainement un créneau à prendre et à creuser. Quant aux autres constructeurs d’Origami tels que Asus, savent ils ce qu’est le monde professionnel ?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com