L’avenir du Tablet PC en question: une dilution dans la masse ?

| 0 Commentaires

Il est difficile d’analyser la pérénité d’un produit ou d’une plateforme, si ce n’est en étudiant ses chiffres de ventes. Il en va de même pour le Tablet PC: longtemps circonscrit à un marché entreprise et proposé uniquement en B2B, certaines initiatives comme celle de HP avec la serie tx et maintenant avec les Netbooks tactiles tels que le GigaByte M912, on pourrait penser que le concept essaye encore une fois de renaitre de ses cendres ou tout du moins, générer du volume de vente plus conséquent en promouvant son IHM basée sur l’emploi de l’écriture manuscrite.

Pour essayer, objectivement, d’évaluer la pertinence du terme Tablet PC et de voir son impact au sein d’Internet, il y a un tout nouveau service de Google qui vient de sortir et que je me suis amusé à employer ce jour: Google Trends car c’est son nom, offre une supervision des recherches effectuées en fonction des mots clés employés à travers les ages (pas très loin en fait) et essaye, de plus, de mettre en évidence certaines inflexions des tendances obtenus en mettant en avant certains articles références par le moteur de recherche

Pour le terme Tablet PC, la tendance de la courbe va vers une chute assez prononcée des recherches, même si la tendance volumétrique des informations publiées et référencées va en croissant. Il faut reconnaitre que dès qu’un device a un écran tactile, on lui affuble le terme rapide de Tablet PC et ce d’autant plus si son écran pemet d’avoir une rotation et de se coller contre le clavier … Pourtant, et nous en avions fait la démonstration dans cet article, Tablet PC est une marque de Microsoft Corp avec des prérequis d’usages bien spécifiques. Longtemps marque d’innovations, "Tablet PC" ne semble plus être un focus de recherche ou  alors le terme semble rentrer plus facilement dans le langage courant des produits et outils informatiques, dénottant une certaine routine d’emploi et d’usage. L’augmentation des informations référencées dénotent par contre une vente au fil de l’eau et une création de produits proches du concept en croissance et surtout un matériel qui ne fait plus peur en intégration dans des projets entreprises, si ce n’est pas le prix …

Le terme UMPC lui par contre est un item en forte croissance en terme de recherche. lL premier pics apparait naturellement lors du CeBIT 2006 au moment ou Intel et Microsoft ont présenté pour l’un la plateforme matérielle et les innovations liées à ce type de produit, et l’autre sur l’environnement contraint de l’UMPC et son emploi avec Microsoft Windows XP Tablet PC Edition. Si on regarde bien les pics de croissance, ils coincident avec des sorties de matériel spécifiques qui ont alors défrayé la chronique à défaut des ventes (Samsung Q1).  La question que certaines journalistes se posent (l’UMPC est’il mort?), à juste titre, n’est peut être pas la bonne approche pour comprendre l’avenir d’un produit qui se veut en fait un concept. l’UMPC promu par Intel fait parti d’un vaste mouvement de miniaturisation de l’informatique mobile, confirmé par les netbooks d’ailleurs, mais aussi celui de l’iHM la plus pertinente pour permettre une accessibilité du produit et un usage le plus pertinent possible dans de multiples contextes.

Par ailleurs, à coté de UMPC, qu’en est il de la volonté de Microsoft de promouvoir le concept Origami, soit l’UMPC modelé à sa sauce de considérations techniques matérielles et logicielles ? On se rend compte que le concept, la marque n’a pas pris du tout, le seul pic étant lors du lancement et certainement un peu autour avec le buzz réalisé. Origami: le vrai flop de Microsoft en quelques sortes

Globalement d’ailleurs, on se rend compte que le problème de l’IHM et de ses inovations peuvent complètement tranfigurer l’usage d’un produit, quelque soit ses capacités techniques et matérielles, l’iphone en étant un exemple flagrant. Axer ses réflexions d’usage sur le rève d’une part, l’innovation d’autre part et la simplicité sont certainement le piédestal, les 3 canons qui propulsent un produit quotidien techniquement moyen vers un véritable succès, plagié de toute part … L’iPhone s’il est bien question d’une de ses technologies, a révélé encore une fois le plein potentiel de la technologie Multitouch et même dans des conditions d’emploi bien singulières: sur un téléphone, sur un lecteur MP3 et maintenant sur des tables (Microsoft Surface), voire même sur des murs (Microsoft Walltouch)… Une tendance en pleine croissance d’intérêt pour les internautes, et dont les concepteurs de matériels et de logiciels doivent tenir compte dans l’avenir, comme le confirme Microsoft dans son Windows Seven

Bien plus qu’une tendance, le Tablet PC apparait, n’en déplaise aux nombreux posts de mes collègues MVP outre atlantique, comme un produit circonscrit à certains usages, usages en pleine croissance notamment au niveau de l’éducation, mais durablement installé dans le marché des produits informatiques par des parts de marché en croissance (suiavnt l’évolution d el’équipement en machines portables), mais aussi par des produits toujours en pleine évolution et à la pointe des intégrations matérielles (sécurité, dalles LED, Multitouch …).

Restant trop cher et trop spécifique pour atteindre le marché MainStream, il faut espérer que la tendance actuelle des netbooks, et notamment l’essai de Gigabyte avec son M912, ouvrira les portes d’une diffusion plus conséquentes des technologies Tablet PC et de ses composants, pour enfin voir un usage pertinent du stylet et de l’écriture manuscrite numérique au sein de plateformes informatiques diverses et variées. Le support logiciel est pour cela majeur, mais pour le renforcer, il faut aussi renforcer les ventes de ces produits … Qui a dit "le serpent qui se mort la queue’ … ?

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com