GETAC E100 : Le Tablet PC renforcé, petit et endurant pour la saisie de formulaires

| 0 Commentaires

GETAC a introduit début 2008 une nouvelle tablette au format slate, renforcée comme a son habitude, notamment par le respect de nombreuses normes militaires MIL-STD 810F ainsi que IP54. LE E100, car s’est son nom, se révèle être judicieusement conçu à l’aide d’un carénage carbone intégrant un clavier numérique complet doublé de touches directionnelles et d’un Intel McCaslin à 800 MHz, peu vorace en énergie et efficace dans son environnement de livraison.

La conception matérielle : à la recherche de l’économie d’énergie

D’un point de vue matériel, ma machine est livrée avec un Intel McCaslin, le même processeur équipant le HTC Shift et aussi nommé A110. De la gamme des processeurs Ultra Low Voltage, dérivé du Pentium M, fonctionnant à 800 MHz avec un bus frontal de 400 MHz et 512 Ko de mémoire cache, le Thermal Design power (TDP et non pas Tour De Poitrine) de 3 Watt permet d’offrir au E100 une conception complètement hermétique par un dégagement de chaleur très faible.

Son TDP se permet d’être inférieur au Intel Core Solo, mesuré à 5.5 Watt antérieur au Intel ATOM qui monopolise les actuelles rubriques matérielles de la presse. Il faut relever l’efficacité de ce processeur dans son environnement matériel immédiat et dans le système d’exploitation proposé : couplé à un chipset i945GM Express, à 1 Go de RAM DDR2, un disque dur Toshiba MK1011GAH de 100 Go, ainsi qu’un écran 8.4 pouces SVGA TFT transmissif avec gestion tactile, l’ensemble de la machine consomme environ 9 Watts/h en pointe sous Windows XP Tablet PC Edition 2005, ce qui lui offre une autonomie de plus de 4 heures avec la batterie intégrée (5200 mAh à 7.2 Volts. Il est à noter que la conception du E100 et sa commercialisation est antérieur au Intel ATOM, ce qui explique sa non intégration.

L’utilisation de ce processeur ne nuit pas à la réactivité de la tablette : sous Windows XP, malgré quelques latences liées à certains logiciels, la tablette reste réactive et agréable à utiliser. La charge mémoire reste faible (inférieure à 270 Mo après un chargement intégral de la tablette) ce qui fait penser que Windows XP Tablet PC Edition reste un système de choix sur ce type de matériel

La Conception du boitier : Du solide !

Ce qui choque le plus dans la conception de cette tablette reste son ergonomie et finalement sa cible de métiers. Particulièrement renforcée tout en restant compacte (280 mm x 184 mm x 32 mm pour 1.4 kg) et conforme aux normes militaires les plus drastiques, le GETAC E100 inspire la confiance quand à des utilisations dans des milieux hostiles : promises à aider des techniciens à saisir des formulaires entre autre, son excellent écran TFT est extrêmement lisible grâce à sa luminosité records de 800 nits, le rendant lisible en plein soleil (attention toutefois à la consommation énergétique dans ce mode extrème qui est plus importante).

C’est, de loin, un des meilleurs écrans disponible sur le marché pour un usage en extérieur. Hélas il ne mesure que 8.4 pouces de diagonales pour une résolution de 800 x 600, demandant certainement une adaptation applicative.

Cette petite taille est aussi un alibi pour intégrer dans le carénage, sur la droite de l’écran, un clavier numérique complet sur lequel vont se surajouter 4 touches de directions, et 4 autres touches, dont une fonction, une menu, une de verrouillage des touches de fonctions et une On/off. 4 témoins lumineux indiquent le fonctionnement des fonctions de communication, l’état de la batterie l’activité du disque. On trouve en haut de cet emplacement un capteur de luminosité suffisamment efficace pour se faire oublier et bien faire son travail. Le clavier est constitué de touches fermes et suffisamment surélevées, proéminentes, rétro éclairées, et écartées pour un usage facilité avec des gants par exemple : cette tablette se destine à être un terminal de saisie efficace en situation extrême.

Le boitier est équipé en ses 4 coins de bumps pour amortir les chocs en cas de chute, qui surélèvent la tablette de 0.5 cm si elle est posée à plat. Des détails ne trompent pas quant à la résistance et l’efficacité de la conception du boitier :

  • en alliage de magnésium, il évacue facilement la chaleur des composants en interne ;
  • les différentes connectiques sont accessibles uniquement après avoir enlevé une résistante et hermétique fermeture en caoutchouc (énergie, 2 ports USB 2.0, un port Ethernet RJ45 Gigabits,
  • la visserie est nombreuse, notamment pour extraire la batterie, solidement arrimée (très difficile à extraire même)
  • un port de connexion à une station d’accueil est disponible, via une plaque sans pièce amovible permettant un contact spécifique sans points d’accroche ni risque d’érosion ou d’engorgement par des poussières ou du sable
  • Seul l’écran peu semble être un point faible et encore, cela reste à vérifier …
  • L’arrière de la tablette dispose de 2 orifices taraudés facilitant le raccord à différents supports ou encore une poignée de maintient : à 1.4 kg, la tablette reste un peu lourde à utiliser aisément à une main.

Rien ne manque pourtant … même la sécurité

Malgré ses caractéristiques de matériel renforcé et ayant passé avec succès les tests suivants :

  • MIL-STD-810F Vibrations (514.5), Humidité (507.4), chutes et chocs (516.5), chocs thermiques (503.4)
  • IP 54
  • Fonctionnement entre 0 et 60°C avec option entre -20°C et 55 °C
  • Stockage entre – 40°C et 75 °C

On apprécie la modularité de l’appareil dans ses composants Wireless par exemple, qui devront toutefois être décidées lors de l’achat : Le Wifi (BG) et le Bluetooth (2.0 EDR) sont de la partie et l’option WANN disponible optionnellement, l’accès de la carte SIM se situant dans l’emplacement de la batterie. Le GPS peut aussi être intégré en interne et bénéficiera d’une antenne interne dédiée. Sur le modèle testé la sensibilité est excellent et les temps d’acquisition très faible (une dizaine de secondes). Dans le cadre d’usage de fonctions Wireless de manière intensive, la configuration avec la batterie haute capacité de 7800 mAh semble être un minimum, même s’il ne nous a pas été donné la possibilité d’utiliser cette configuration.

Coté sécurité on retrouve une Puce TPM 1.2 qui peut être couplé à un lecteur SmartCard, positionné juste au dessus du lecteur PCMCIA. Il parait en effet difficile de rajouter un capteur biométrique sur cet appareil.

A l’usage

A l’usage, si la plateforme est donnée Vista Capable, les entreprises éviteront de déployer ce système sur le E100, qui se sent beaucoup plus à l’aise sous Windows XP. Les 1 Go de mémoire Vive permettent un usage convainquant et véloce d’applicatifs déployés, et la rapidité de fonctionnement est intéressante, le boot froid avec le bureau opérationnel étant obtenu en 38 secondes.

Le stylet intégré dans la coque, intention louable, ne nous apparait pas superflu : la dalle tactile est difficile à manipuler au doigt et dispose d’un seuil de sensibilité à la pression assez élevé en pression et faible en termes de surface d’appuis: cela rend l’usage des fonctions Tablet PC difficile dès que la main touche l’écran en sus du stylet. Le kit logiciel touchkit, est livré pour paramétrer la dalle tactile, mais il est complexe d’emploi et nécessite beaucoup de tâtonnements pour un usage probant de la dalle tactile (il faut jouer sur la surface d’appuis et sur la pression exercée)

On apprécie grandement le gestionnaire GETAC intégré, tout d’abord pour l’activation des périphériques, très complet et qui donne une vision complet du fonctionnement de la tablette, puis pour l’utilitaire général qui offre un accès rapide aux fonctions d’économie d’énergie à l’aide d’une interface manipulable au doigt (gros boutons, …)

Enfin si les données constructeurs concernant l‘autonomie sont vérifiées, il nous a semblé que le temps de recharge complet du E100 était un peu long, pour sa batterie intégrée … Que dire si la batterie haute capacité avait été intégrée

Conclusion

Si l’intégration de l’écran tactile est moyennement probante, son emploi se fera de manière concomitante avec le clavier numérique matériel, véritable outil facile d’emploi, mais réservé aux droitiers …

Avec le CPU McCaslin A110 à 800 MHz, le GETAC E100 offre une tablette avec une excellente lisibilité en extérieur et une promesse de fonctionnement continue de 4 heurs avec la batterie standard, donnée vérifiée. Néanmoins i l’emploi du GPS ou WANN devait être important, il ne faudra pas hésiter à utiliser la batterie haute capacité en sus de 7800 mAh.  Le GETAC E100 avec ses renforcements et son ergonomie est un excellent outil de saisie terrain, qui nécessitera toutefois quelques adaptations logicielles avec son écran en résolution SVGA seulement

Les Spécifications techniques

  • Processeur : Intel A110 à 800 MHz
  • Mémoire cache de niveau 2 : 512 Ko
  • Fréquence du bus frontal : 400 MHz
  • Mémoire vive installée : 1 Go de DDR2
  • Taille de l’écran (diagonale): 8.4 pouces, tactile résistif
  • Capacité du disque dur : 100 Go (1.8 pouces) Toshiba
  • Jeu de composants (chipset) : Intel i945GM express
  • Résolution de l’écran : SVGA
  • Vitesse de rotation du disque dur : 4200 tours/min
  • Réseau local : Gigabits Ethernet, Wifi BG
  • Port infrarouge : non
  • Modem : Connexion WWAN intégrée en option, pas de modem v92
  • Bluetooth : 2.0 EDR
  • Port USB v2.0 : 2
  • Poids : 1,4 kg
  • Taille : 280 x 184 x 32 mm
  • Batterie: 5200 mAh (4 heures d’autonomie)

Les Plus

  • Tablette légère de 1.4 kg robuste, solide et compacte (carénage en Magnésium, disque dur avec gestion des chocs, résistance aux vibrations et aux chocs, suivant les standard MIL-STD 810F et IP54)
  • Intégration complète de nombreux périphériques au sein même du boitier (GPS, WWAN, Wifi, Bluetooth)
  • Puissance relative et bonne autonomie (4 heures)
  • Bonne capacité disque dur
  • Excellent écran au niveau de son usage en extérieur (plein soleil)

Les moins

  • Ecran avec angles de vision médiocre
  • Technologie tactile difficile à régler
  • Evolutivité complexe : il faut prévoir d’emblée les besoins liés à l’usage de la machine dans la durée
  • CPU Peu véloce pour des applications gourmandes

{gallery}articles/getac-e100{/gallery}

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com