Le HP EliteBook 2730p: nouvelle référence du Tablet PC Convertible par HP

| 0 Commentaires

 On l’attendait après quelques brides d’informations cet été et le voici officiellement: le HP Elitebook 2730p remplace le HP Compaq 2710p, après 12 mois d’existence seulement, redéfinissant désormais une nouvelle cible de mise à jour des machines corporate, un peu sous l’inflexion de Intel qui mets à jour plus rapidement ses plateformes mobiles.

Le HP Elitebook 2730p est donc  la nouvelel version du HP Compaq 2710p: il conserve le carrénage (classique chez HP généralement sur 2 ou 3 générations de produits), en eluminium et fond en magnésium et donc l’encombrement initial; il mutualise aussi les accesoires précédemment conçus sans nouveau développement spécifique: la batterie étandue et la statio d’acceuil ultraplate sont toujours d’actualités.

Mais surtout, c’est une occasion unique de revoir entièrement l’intéreiur de la machine en proposant la nouvelle plateforme centrino 2 d’intel, avec des processuers, certes ULV (U9400 à 1,4 GHz), mais surtout LV (L9400 à 1.83 Ghz), jusqu’à 8 Go de RAM DDR2-800 supportés, une nouvelel carte Wifi N, une carte WWAN transcontinentale (EVDO et UMTS) performante, le tout dans une enveloppe énergétique contenue et une autonomie comparable voir améliorée !

Faisons donc un petit tour de ce Tablet PC assez cher par rapport à la concurrence ( 1650 Euros HT pour la première référence), qui elle aussi affute ses modèles, mais dont il y a espoir de le voir apparaitre à un prix interessant pour l’éducation.

 

 

 

Dans les standards du marché de l’ultraportable convertible Tablet PC avec un poids de 1.7 kg, et un écran 12,1 pouces en résolution WXGA d’excellente facture, mais qui n’évolue pas depuis la précédente génération si ce n’est dans les options d’équipement, le HP Elitebook 2730p enfonce le clou en reprenant les avantages de son prédécesseur, le 2710p tout en rajoutant de la puissance (processeur LV, mémoire jusqu’à 8 Go), de la connectivité (Wifi N avec une carte plus puissante et ayant une meilleure connectivité, WWAN performant) et un surcroit de robustesse qui en font un outil nomade plaisant et agréable à utiliser dans un outil à jour techniquement. Un des tenors de cette fin d’année 2008 et du premier semestre 2009

1- Tableau de comparaison avec le HP 2710p

 Tout d’abord, je vous propose de regarder rapidement ce tableau de comparaison  le HP 2710p et le HP Elitebook 2730p de manière à bien apprécier l’évolution de la plateforme

Tableau de comparaison entre le HP 2710p et le HP Elitebook 2730p

HP Compaq 2710p

HP EliteBook 2730p

Intel Core 2 Duo ULV (U7500 – 1.06 GHz; U7600 – 1.2 GHz ; U7700 – 1.33 GHz) Intel Core 2 Duo ULV et LV : L9400 – 1.86 Ghz ou U9400 à 1.4 Ghz
Chipset Mobile Intel GM965 Express Chipset Intel GS45 Express
Carte graphique: Intel GMA X3100 jusqu’à 384 Mo de RAM partagée Intel GMA 4500HD jusqu’à 384 Mo de RAM partagée
Mémoire: DDR2 à 667 Mhz – jusqu’à 4 Go (2×2 Go) DDR2 à 800 MHz – jusqu’à 8 Go (2 x 4 Go)
Disque dur: 60/80/100 Go – 4200 tours PATA 1.8 pouces

80/120/160Go Go à 5400 tours / SATA 1.8 pouces ou SSD 80 GB en option

2 USB2.0, audio in/out, RJ-11, RJ-45, port docking, VGA, IEE1394a, microphone intégré, connecteur 2e batterie 2 USB2.0, audio in/out, RJ-11, RJ-45, port docking, VGA, IEE1394a, microphone intégré, connecteur 2e batterie
Express Card / 54 Express Card / 54
Communications: Modem v92, GigaBits Ethernet Intel  Modem v92, GigaBits Ethernet Intel(82567LM)
WWAN: HP Mobile broadband en option HP Mobile broadband en option (EVDO et HSPA)
Batterie: 6 cellules 44 Wh + 46 Wh expansion Batterie: 6 cellules 44 Wh + 46 Wh expansion
Ecran: 12.1 pouces WXGA (option outdoor) + capteur luminosité 12.1 pouces WXGA (option outdoor) + capteur luminosité
Slot SD I/O Slot SD I/O
Optionnel Lecteur SMartCard (remplace l’express card) Optionnel Lecteur SMartCard (remplace l’express card)
Pointstick, clavier complet, stylet électromagnétique Wacom, touches sensitives Pointstick, touchPad, clavier complet, stylet électromagnétique Wacom, touches sensitives, jogdial
1.68 kg 1.71 kg
Bluetooth 2.0 EDR Bluetooth 2.0 EDR
Wifi: Intel pro Wireless 4965 AGN (Draft) Intel Wifi Link 5100 (ABG N draft)
Résolution: 1280 * 800 1280 * 800
Optionnel: Webcam 2 MPixels avec lecteur de cartes de visites, HP Night Light, coque en magnésium, vitre en verre minéral résistant aux agressions chimiques Optionnel: Webcam 2 MPixels avec lecteur de cartes de visites, HP Night Light, coque en magnésium, vitre en verre minéral résistant aux agressions chimiques

 

2- L’évaluation

 

Pour le renouveau de sa gamme de Tablet PC, Hewlett Packard a décidé de faire plus qu’une mise à jour technique du fleuron de sa gamme, le HP2710p pourtant seulement « âgé » de 12 mois, le HP Elitebook 2730p permet aux entreprises qui lui ont fait confiance de retrouver tous les avantages de ce boitier qui a fait ses preuves : en aluminium brossé, solide et répondant désormais à des normes militaires telles que (MIL-STD 810F)2 pour l’altitude, les températures élevées et la poussière, le HP EliteBook 2730p fonctionne à des températures extrêmes de plus de 60 °C et de moins de –29 °C. Sans changer de boitier, et la performance mérite d’être mentionnée, le poids de la machine évolue de 30 grammes, passant de 1.68kg à 1.71 kg.
 
L’écran standard livré n’évolue guère avec une diagonale de  12,1 pouces en 16/10 et est identique en qualité au précédent tout en bénéficiant d’un angle de vision de plus de 160° aussi bien mode portrait et paysage ; un écran Outdoor / Indoor est disponible en option ; il intéressera les utilisateurs nomades travaillant aussi bien en extérieur qu’en intérieur. On regrette la non intégration de la technologie LED, qui aurait apporté directement une lisibilité améliorée en condition de forte luminosité et une consommation énergétique moindre, et qui semblait être désormais de mise chez les fabriquants de Tablet PC (Toshiba par exemple). J’ai eu une drôle d’impression de couleurs cramées sur l’écran fourni ou tout du moins trop de luminosité ; la machine n’étant pas finalisée (boot de 7 minutes) et seulement un prototype, cela expliquerait peut être cette impression. Par contre les angles de vision étaient très bon, comme d’habitude
 
Néanmoins couplé à cet excellent écran un capteur de luminosité enfin bien réglé (comprendre qu’il n’éteint pas le rétroéclairage si on met la main dessus !) offre un monitorage automatique du rétro éclairage de l’écran à l’aide d’une diode située à coté de la base de l’écran. Un excellent outil judicieux pour optimiser le poste énergétique de l’écran, toujours très important sur les ordinateurs portables. L’utilisateur n’a plus à se soucier de ses réglages, tout est géré est c’est un véritable plus !

L’intérieur qui évolue fortement

 L’évolution technique interne se situe dans l’utilisation de la dernière plateforme mobile de Intel, le Centrino 2, et de la technologie VPro. On trouve donc une mise à jour du chipset qui désormais est le Mobile Intel Express GS45 supportant jusqu’à 8 Go de Mémoire DDR2

La carte vidéo n’est pas en reste avec la Intel Graphics Media Accelerator 4500HD utilisée en résolution WXGA (1280 x 800) avec jusqu’à 384 Mo de RAM partagée, qui offre de nouvelles performances en 3D très appréciables, sans toutefois être équivalent à un chipset dédié. A noter d’ailleurs que j’ai joué quelques heures à Spore en résolution native (1280 x 800), et en niveaux de détails moyens sans rallentissement. Le processeur était alors bloqué à 1.86 Ghz, la luminosité de moitié, le wifi activé et cela permetytait 3 heures de jeux en continue.
 
Le processeur est le Intel Core 2 Duo L9400 à 1,86 Ghz qui s’acquitte de toutes les taches multimédia avec célérité, bien plus que le précédent modèle seulement équipé d’un Intel Core 2 Duo U7600 à 1.2 GHz, processeur toujours d’actualité toutefois. La ventilation active est très discrète, voire trop, et quelque soit le mode d’usage du Tablet PC : La tablette, si elle est mise en performances maximales, chauffe un peu trop sur la base : la ventilation semblerait donc dépassée: a vérifier sur uneversion finalisée de la tablette
 
On notera aussi l’évolution du coté du stockage de masse vers un disque dur Serial ATA de 1.8 pouces de 120 Go à 5400 tours/minutes. Ce gain de performances important gomme un des principaux griefs de la précédente génération qui disposait d’un disque dur poussif. En outre et en option le 2730p peut disposer d’un SSD Intel de 80 Go, très performant. Le disque dur est enfin appréciable et apprécié et limite beaucoup moins la réactivité de la machine. néanmoins l’option SSD semble terriblement attirante mais devrait être assez couteuse.
 
 La batterie intégrée de 44 Wh qui permet d’obtenir une excellente autonomie allant jusqu’à 5h30 et 6h00 (en mode optimisé).En outre, le HP Elitebook 2730p peut accueillir une 2e batterie étendue de même capcité et ultrafine qui permet d’étendre de façon conséquente son autonomie (jusqu’à 11 heures au total).
Exemple de test: prise de notes active  en réunion, sous OneNote 2007, luminosité automatique, wifi activé; au bout de 2h10 de prise de note, batterie est passée de 97% à 65 % … L’extrapolation est assez excitante !

Un Usage Tablette amélioré

 
Si le Tablet PC ne voit pas son form-factor évoluer par rapport à sa précédente génération, on notera l’amélioration de l’aspect tablette : désormais les boutons sur le coté de l’écran sont de vrai boutons actionnables avec le doigt et non pas le stylet et un jogdial, ressuscité du form-factor du TC1100 offre une souplesse d’utilisation majeure en mode tablette.
 
Le stylet garde son site d’encastrement mais dispose d’un mode de sortie spécifique permettant de le récupérer facilement tout en le maintenant dans son logement et évitant de le perdre lors de la manipulation de la tablette : un très grand plus très appréciable: par exemple srtez le stylo mais laissez le dans son emplacement, secouez dans tous les sens la tablette, ce dernier ne tombera pas, comme s’il était aimanté. UN vrai plus !
 
Enfin, le trackpoint originel se trouve complété avec un touchpad mais qui ne nous a pas convaincu : bien que design, l’action des boutons de la souris est anti-ergonomique et il est difficile de discerner lorsque l’on quitte la zone réactive du trackpoint, si ce n’est que la souris ne bouge plus à l’écran. Dommage l’idée semblait judicieuse.
 
Enfin le système HP Night light offre une lumière permettant d’éclairer le clavier à la demande de l’utilisateur ; ce dernier, large et agréable à utiliser, est surmonté de touches sensitives qui gèrent le son et 2 boutons programmables.
 
La course du stylet sur l’écran est toujours agréable à l’aide d’un écran en verre minéral très résistant et offrant une qualité et un ressenti de l’écriture en mode tablette presque aussi bon que sur un papier. Le regret vient plutôt de l’écran en 16/10 assez étroit et moins large qu’une feuille A4. Hélas la tendance va vers les écrans 16/9 ce qui risque d’être dommageable pour les Tablet PC; il n’y a plus que Motion Computing qui propose des écrans 4/3 qui se rapprochent du format d’une A4
 

 Une connectivité riche et complète

 
La connectique intégrée est riche incluant un port VGA, un port Secure Digital qui a l’avantage d’être aussi I/O, 2 ports USB 2.0 très bien placés (un port sur chaque coté de la tablette) , un port Ethernet GigaBits, un port Modem v92, un port Express card. On retrouve aussi une webcam 2 MegaPixels qui couplée à un logiciel de lecteur de cartes de viistes, permet une intégration facilité dans Outlook.
 
Coté connectivité, on note le support du Bluetooth 2.0 EDR, le Wifi ABGN par le biais de la carte Intel WifiLink5100 et d’une carte HP Mobile Broadband WWAN multitechnologie / multiréseaux, les 3 désactivables et activables à la volée à l’aide d’un bouton matériel.
 
La Carte WifiLink5100 offre de nouvelles performances par rapport à l’ancienne 4965AGN : là ou le réseau était réceptionné avec une barre, cette carte offre 3 à 4 barres soit des gains significatifs en Wifi à partir de la même borne en Wifi G; attention touitefopis le prototype n’avait pas reçu l’agrément Américain de limitation des émissions; peut être que la carte sera un peu bridée au final
 
HP Mobile Broadband ouvre de nouvelles possibilités en étant compatibles HSPA (3G++) mais aussi EVDO permettant d’être opérationnel quelque soit les réseaux de l’opérateur DATA déployé et le continent (Amérique du nord / Europe). Avec cet unique composant, qu’il suffit de configurer au départ la région géographique pour être quasiment opérationnel (détection des paramètres en fonction de la carte SIM insérée – sous la batterie). Rine à redire sur Paris Orly j’ai atteint des débits équivalent à ceux obtenus sur le Toshiba R400. La consommation par contre est assez élevée et la batterie sera mise à rude épreuve.
 
 

Des outils qui en font un produit exceptionnel

 
 
Le Hp Elitebook 2730p brille par l’excellente suite logicielle intégrée permettant de tirer toute sa quintessence de sa richesse d’équipement. Outre la gestion du lecteur biométrique au plus profond de Windows, cette suite de sécurité détecte par un senseur gyroscopique la chute de la tablette pour protéger le disque dur (HP 3D DriveGuard). La sauvegarde du système, des logiciels, et des données peut se faire sur une partition cachée (de 12 Go), directement à partir de Windows, facilitant la réinstallation en cas de panne ou de destruction de données. Pour les données, l’utilisation de la puce TPM permet de les crypter et d’utiliser en conjonction, le lecteur biométrique. Par cette suite logicielle, Le HP Elitebook 2730p est du niveau des outils déployés dans les Lenovo Thinkpad et dépasse largement les solutions de Fujitsu Siemens ou de Toshiba qui sont vraiment en retard !
 
Ces intégrations ont un revers de médaille important : la charge en processus de Windows est un peu élevée et nécessitera un petit travail d’optimisation pour garder une tablette réactive et agréable à utiliser.
 
Livrée avec Microsoft Windows Vista Business, le choix du système est cohérent avec la cible marché, bien que cette tablette se destine aussi, avec un prix retravaillé, au marché de l’éducation : le HP2710p qui avait bénéficié l’an dernier d’une exposition très intéressante en étant proposé à un prix de 1500 Euros TTC au marché de l’éducation .

 

3- Les points positifs

  • Tablet PC convertible compact avec une très bonne autonomie (entre 5h00 et 5h30),
  • Excellente puissance embarquée (Intel Core 2 Duo L9400 à 1.86 GHz – Low Voltage – et 6 Mo de mémoire cache)
  • Richement dotée d’un point de vue sécurité (capteur biométrique, puce TPM), et d’un point de vue de la connectivité (Bluetooth 2.0 EDR, Wifi ABGN, Express card, SD I/O, VGA, Carte HSPA et CDMA).
  •  Ecran d’excellente qualité (restitution / écriture le tout étant lié à une dalle en verre minéral toujours aussi exceptionnel) servi par une dalle Wacom , électromagnétique exclusive Communauté d’accessoires mutualisés avec le précédent modèle HP 2710p (station / batterie externe)
  • Expérience Tablette améliorée : Jogdial ; renforcement de la tablette pour un usage mobile plus pertinent
  • Boitier en aluminium brossé peu sensible aux traces de doigts et très résistant

4- Les points négatifs

  • Pas de lecteur optique, mais est-ce vraiment un problème pour un ultraportable ?
  • La Tablette chauffe un peu trop malgré la ventilation active. A voir sur une version finalisée la dissipation de la chaleur
  • Limitation du disque dur (120 Go)
  • Touch Pad difficile à appréhender voire véritablement médiocre

5- Conclusion

Equilibré, puissant, autonome, mais dépourvu de lecteur optique (et heureusement), le HP Elitebook 2730p confirme la qualité de fabrication et la R&D investi par HP dans la conception d’un Tablet PC convertible polyvalent et pertinent. Un produit qui a désormais peu d’équivalent dans cette gamme, si ce n’est le Lenovo Thinkpad x200 Tablet PC , et qui explique peut être son premier prix, un peu élevé de 1679 Euros HT, mais largement inférieur au HP 2710p. A suivre dans les mois à venir !

6- Galerie de photos

{gallery}articles/hp2730p{/gallery}

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com