L’initiative « Slate PC » de HP / Microsoft vs Apple iPad; y aura t’il vraiment un vainqueur ?

| 0 Commentaires

Lors du CES 2010 et du discours inaugural promoncé Steve Ballmer 🙂 ce dernier a présenté l’initiative "Slate PC" une sorte de tablette Origami Multitouch très légère et fonctionnant sous Windows 7. Conçue matériellement par HP, et avec des caractéristiques qui nous sont encore inconnues (CPU x86 ULV / RAM / HD mais vraissemblablement un écran de 10 pouces LED minimum et Multitouch) elle se destine aux usages identiques au Apple iPAD. Reste que comme d’habitude, Microsoft est un provoyeur de base, tandis que les constructeurs ont la main sur tout l’aval et une partie de l’amont de la chaine de production, éparpillant les inititatives mais aussi donnant du sens à la notion de choix et à la concurrence.

Chez Microsoft, la pensée unique n’est pas de mise. Les systèmes sont conçus ouverts de manière à pouvoir les modifier dans leurs interface et dans l’UI qui pourra être proposé aux utilisateurs; ici Windows 7 est une base qui apporte le support de briques technologiques importantes pour dessiner un ou des outils pour des marchés potentiels, voire plusieurs à la fois (connectivité intégrée, support du Multitouch et des composants Touch and Tablet PC).

HP, dans le cadre de son initiative propre, se proposera alors de développer vraissemblamement une Interface utilisateur tirant partie de ces composantes; cela lui permettra d’ailleurs d’ajuster matériellement son Slate PC pour le rendre totipotent mais orienté vers une classe ou non d’utilisateurs. Les cibles d’utilisateurs sont des cibles de marché en terme d’usage qu’elles soient émergeantes ou bien ancrées (multimédia embarqué, ebooks, …). La modularité logicielle du produit permettra de le transformer en PC Windows basique ou en produit ebook reader comme avec l’usage de Blio, un exceptionnel logiciel qui se présente comme une pièce multitechnologique d’exception sur la lecture et l’exploitation de livres électroniques.

Reste que l’écosystème dessiné par Microsoft n’a pas la complétude de celle d’Apple: il lui manque un store d’exception, une facilité de communiquer avec d’autres outils utilisés (Smartphones, autres PC, …)  et une multitude de constructeurs qui peuvent éparpiller l’impression et la qualité des produits, pouvant plus desservir l’initiative que la consolider.

{mosimage}

Au milieu de tous ces intérêts et de ses développem nts, il reste l’utilisateur, qui ne dispose pas d’une bourse sans fond et qui doit pouvoir choisir ce qui lui convient. Enfin ca c’est un voeux pieu: le jour ou tout le monde possera ses besoins et choisir la meilleur outil pour ses usages identifiés, il aura dépassé le buzz sur internet, le marketing viral, l’envie sous jascente initiée et les whaaaaa intenpestifs pour n’importe quoi de présenté surtout quand le présentateur a les initiales S.J.

Pour capturer du marché il faut lui donner un contour, des buts, identifier des usages actules ou futurs sur des besoins ou des modes de consommation, de l’intérêt du sens dans sa conception et dans son modèle et donc de la valeur ajoutée en facilitant la consommation de services, il faut en définir les lilmites et les objectifs, concevoir les produits usages comme finis fonctionnellement et ergonomiquement exceptionnel.

Apple iPad vs HP Slate PC: deux produits proches d’un même marché avec deux bases matérielles différentes pour deux contours risqués qui ont échoué ces 8 dernières années. Y aura t’il vraiment un vainquer entre les deux ?

A moins qu’une approche plus audacieuse et plus secrete encore ne sorte son épingle du jeu, telle que, par exemple, Microsoft Courier …

{youtube}Ag3TNquUlEg{/youtube}

{youtube}W7CUfRq7KsA{/youtube}

{youtube}apwIiqIKf84{/youtube}

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com