TabletPC’Corner à 8 ans ! réflexions sur le Tablet PC …

| 0 Commentaires

C’est le 13 Septembre 2001, que j’ai lancé sous l’égide de l’initiative Sorobangeeks, le site web de veille technologique TabletPC’Corner sur les TabletPC. C’est d’ailleurs le 22 Octobre 2001 que MIcrosoft lança Microsoft WIndows XP tablet PC Edition et ouvrit la voie d’une normalisation des tablettes tactiles électromagnétiques et l’espoir d’un nouvel énorme marché. Nous savons désormais ce qu’il en est 🙂

De tout petit le site est devenu grand avec 5 chartes graphiques spécifiques, 3 CMS différents et au passage quelques pertes de données 🙂 . Pour moi la grandeur du site ne se regarde pas au nombre de visiteurs uniques par jour (vous etes entre 800  et 1000 / jour), mais à la valeur ajoutée que les personnes amènent dans les discussions au sein du forum, des commentaires des news ou des articles. Et en ce sens, TabletPC’Corner est grand, certes sur une niche encore plus petite que durant les années 2002/2007, mais il recueille une grande valeur ajoutée par les personnes le consultant et l’améliorant chaque jour de leur vécu, de leur expérience.

Depuis juin 2010, le site est au ralenti; il faut dire que j’expérimente une remise en question sur les tablettes avec la forte poussée des outils tactiles au sens strict (comprendre résistifs et désormais plus capacitifs) versus l’approche électromagnétique du vrai Tablet PC au sens Microsoft. J’en arrive aujourd’hui après avoir expérimenté divers matériels à quelques conclusions très personnelles et très orientées.

D’ores et déjà il y a un fort distingo entre ne tablette consumer et une tablette corporate: c’est la proportion d’outils qui la rende productiviste au vrai sens du terme et sa capacité à l’être qui orientent le matériel.

Un outil productiviste ne doit, selon moi, ne pas s’accomoder de la duplication et adaptation de moyens d’intéractions existants: essayez de remplir par exemple le billet d’un blog, la mise à jour d’un CMS, la rédaction d’un email assez long, ou par exemple ce propre billet avec un téléphone tactile capacitif et le clavier virtuel ou avec une tablette un peu plus grosse et toujours l’écran capacitif en guise d’intéraction. C’est possible certes, mais c’est une perte de temps collossale qui ne rime pas avec efficacité dans le mimétisme productiviste d’un clavier et d’une souris.

Seule la dalle électromagnétique offre l’opportunité, couplée à un système de reconnaissance de l’écriture cursive moderne, de concevoir des applications riches et productives, qui copinte alors la réalité des process de travail existant. C’était d’ailleurs et cela reste toujours un des enjeux du Tablet PC, donc d’une tablette Intel fonctionnant sous un Windows XP Tablet PC edition à Windows 7, de manière à disposer d’une vrai approche dans l’utilisation de l’encre électronique (ink) au sens Microsoft.

Certes c’est moins ludique, mais il y a fort à parier que l’engoument des technologies tactiles va voir profiter la conception d’applications multiplateformes adaptées en terme d’IHM a un usage tactile. Les outils professionnels sont d’ores et déjà adaptés, via le système ou via des plugins, à l’usage du stylet et de préférence sur une dalle électromagnétoque reconnue (technologie Wacom pour ne pas la citer).

Ainsi le meilleur outil qu’il serait possible de créer d’un point de vue technique serait une vrai tablette dual touch avec une dalle électromagnétique et tactile capacitive. Le mariage de raison de ces deux technologies serait al porte ouverte à un usage non discriminant d’une foule d’applications adaptées pour l’un ou l’autre des mondes. techniquement il faudrait qu’elle soit peu énergivore, assez portable (jusaqu’à 1.2 kg grand max) équilibrée, permette de fonctionner au moins 8 heures en continue avec connexion DATA (Wifi ou 3G) et lisible dans de nombreuses circonstances. rien d’impossible me direz vous: toutes les briques technologiques existent, il suffit de les assembler correctement …

Reste que l’environnement logiciel pose question. Pour moi, dans l’état actuel des développements et des travaux, la reconnaissance de l’écriture manuscrite doit être majeure, parfaite et s’accomoder de différentes interfaces d’accès pour en faciliter l’usage; pour cela elle doit être insérée au plus bas dans le système d’exploitation et ne pas être un greffon dysgracieux difficile à apeller; par ailleurs l’accès aux données doit être simplifié et dychotomisé: si la distinguo travail Maison peut être avancé, un accès unilatéral au contenu Online et Offline doit être transparent, tout en fournissant des indicateurs simples sur la localisation du fichier (en un sens Dropbox est une excellente approche). l’interface Smart-use est d’ores et déjà une bonne idée qui mériterait d’être mieux integrée et plus poussée dans nombre d’approches: dans une optique corporate, la liaison et l’intégration de fonctionnalités bureautique de type OneNote / Outlook serait un plus par exemple.

Toujours est’il que le Tablet PC au sens noble du terme est loin d’être mort. Cantonné à sa niche professionnelle et verticale, il va très certainement rebondir dans les mois à venir, lorsque l’élément différentiateur d’une tablette sera son potentiel d’usage et sa productivité, donc …l’usage d’un vrai stylet et d’une dalle électromagnétique !

logoTPC2010

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com