DSC07349S

My Toshiba Libretto W100 Diaries: Jour 1

| 0 Commentaires

Ca y est, ce matin 11heures, j’ai reçu par transporteur mon Toshiba Libretto W100. Enfin Le « mon » est très possessif et complètement faux: c’est un modèle en prêt gracieusement prété par Toshiba pour 15 jours que je remercie au passage. La boite est incomplète seulement le Libretto, avec sa batterie je pense haute capacité (? – 36 Wh), son chargeur, et son boitier pour le ranger: cela fait une grosse cassette VHS pour ceux qui se souviennent un peu la taille

DSC07349S

Mis en charge dans l’après midi je n’ai pas pu m’empècher de le trafiquer un peu: initialisation du système (Windows 7 Home premium) appréciaition d’un boot complet à froid (19 secondes pour arriver sur un bureau fonctionnel), passage sur msconfig pour ioptimiser le boot: comme dh’abitude avec toshiba, y a vraiment beaucoup de process qui mangent 850 Mo de RAM au boot … Va falloir optimiser cela.

Concernant le design, je ne suis ni impressionné, ni choqué: le oQo e2 m’a sensiblement blasé de ce coté là. Mais à l’allumage, tout change: les deux écrans 7 pouces en résolution 1024 x 600 sont fins, lumineux, et ont de vrais noirs, bien noirs. Les écrans LED chez Toshiba m’apparaissent toujours supérieurs à la concurrence.

La difficulté des premières heures reste de comprendre l’ergonomie de l’engin et la façon de l’utiliser, on a du mal avec l’écran du bas, qui finalement s’il est utilisé en mode notebook, contient nombre d’outils qui au final sont intéressants:

  • le clavier virtuel qui s’agrémente de nombreux facteurs de formes (avec et sans les touches fonctions sur toute la surface de l’écran, un clavier numérique virtuel, un mode séparé sur les deux cotés …)
  • un touchpad virtuel sympa à appeler (double click sur la touche de gauche)
  •  Un gestionnaire totipotent offrant une gestion de gadgets, un collecteur d’informations, une navigation dans les derniers fichiers utilisés ou dans les fichiers tout court, … bref un utilitaire qui parait lourd au début mais qui a force d’usage révèle tout son potentiel dans cette machine double écran: Il se positionne sur lécran du bas en mode « portable »)

Je me rend compte qu’il va être difficile de traduire par écrit cette expérience exceptionnelle de découverte de cette machine hors du commun. Car elle offre une remise en cause de sa propre habitude de travail et peut offrir une façon d’appréhender différement sa productivité. Enfin après un début difficile (la première heure), je me sens bien avec: elle regorge d’astuces d’usage et elle possède réellement son acheteur (finalement ce n’est pas l’inverse). Toshiba frappe un grand coup !

D’ores et déjà, il est 21h30 et le libretto a rejoint sa housse en carton noir, tapissée d’une feutrine rouge à l’intérieur: plus de batteries ! en effet avec une consommation moyenne de 12 à 15 W par heure en mode normal, pour une batterie de 36 Wh, ben on tient … 3 heures maximum. Et j’ai oublié le chargeur au boulot !!!! J’ai toutefois des problèmes de connexion Wifi, qui devraient être corrigés par une mise à jour du drivers disponible et par une mise à jour du BIOS qui passe de la version 1.1 en 1.2. La mise à jour attendra demain donc , ainsi que celles de Windows ! A noter que la carte Wifi est une Realtek Wireless LAN Adapter 8191SE et pas une traditionnelle Intel …

Attentif à la machine j’en dénote déjà quelques points forts et faibles:

  • le bruit du ventilateur qui se trouve avec le CPU , en partie supérieure: la ventilation est peu discrète comme d’habitude chez Toshiba, mais dans un environnement normal, cela ne gène pas.
  • Ca chauffe aussi un peu, normal ce n’est pas une CPU de Daube comme le Intel Atom, mais un vrai Double Coeur Pentium SU (ULV) à 1,2 GHz intégré: avec le SSD, la machine est réactive. 18 secondes en démarrage à froid, 5 secondes pour l’arrêt complet. Je n’ai pas encore essayé la mise en veille simple ni la mise en veille prolongée, on verra ça dans les prochains jours.
  • les logiciels de gestion intégrés sont séduisants: notamment un utilitaire qui augmente virtuellement et graphiquement les contrôles de déplacement fermeture réduction des fenêtres sur les deux écrans: très agréable à utiliser au doigt. Ah oui les deux écrans sont multitactiles capacitifs et seulement avec deux doigts.
  • Il parait, dans un premier temps difficile de taper sur la clavier virtuel: en effet sur de longs textes cela m’apparait peu possible, mais avec un peu de travail on comprend ce qu’est une touche réellement enfoncée surtout qu’un procédé Haptique est disponible et configurable. On sait quand l’action est réalisée. Aussi au fur et à mesure de la journée, ce qui me rebutait dans un premier temps devient naturel. Néanmoins pas de support d’un potentiel Stylet qui aurait été vraiment mais vraiment exceptionnel sur un tel outil. Allez on croise els doigts pour le W200 🙂
  • la gestion des deux écrans et la répartition des fenêtres entre les deux n’est pas quelque chose de natif dans Windows: un utilitaire et une programmation spécifique de Toshiba contraint les affichages dans un premier temps, surtout que la rotation automatique pour une utilisation comme un livre, est un peu lente (compter 3 à 4 secondes). Le gestionnaire Intel de la carte graphique est spécifiquement adaptée à cette construction matérielle spécifique.
  • L’autonomie est un peu faible, mais peut être optimisée c’est sur.

Bon voila plus de jus, plus de joujou… On verra donc demain pour le 2e opus de la découverte de cette machine du futur ou tout du moins qui préfigure ce que pourraient être des outils nomades prochains.

Ah oui à tous ses détracteurs: WIndows 7 n’est pas adapaté nativement pour un usage en mode tablette dual Screen, mais avec quelques astuces bien pensées et du soft bien développé, Toshiba renforce l’idée que des IHM spécifiques bien compilées peuvent aisément pallier à la faiblesse de Windows avec des form factor originaux. Reste qu’ici l’originalité reste bien les deux écrans simultanés, pas le multitactile: ce dernier est finalement peu utilisé… et donc Windows plus que correctement adapté.

{vsig}articles/toshiba_libretto_w100{/vsig}

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com