Microsoft Windows 8 est’il le système prémice de la mort du Tablet PC ?

| Un commentaire

Il m’a fallu attendre patiemment la publication de Microsoft Windows 8 Release Preview pour que je fasse le saut sur mon HP Elitebook 2740p et que je migre, non sans mal, vers Le nouveau système de Microsoft. Quand je parle de migrer il s’agissait ORIGINELLEMENT de mettre à jour le système (Windows 7 ultimate 64 Bits) vers le nouveau Windows.

Non sans mal d’ailleurs puisque après une mise à jour catastrophique (Interface Metro inutilisable car toutes les applications spécifiques plantaient, pas de mises à jour des vignettes, Windows Store inopérant), et une place restreinte sur le SSD (25 Go restant sur les 160 Go), je me suis résolu à refaire une installation propre, une clean install comme on s’amuse à le dire dans les milieux autorisés. C’est d’ailleurs la méthode préconisée par Microsoft car le retour en arrière est IMPOSSIBLE.

Y a comme un problème de Drivers

Le HP Elitebook 2740p est certainement un des Tablet PC les plus ultimes de la générations Windows 7, avec son successeur le HP 2760p et peut être le Lenovo ThinkPad x220T. Il est d’ailleurs sacrément équipé : 8 Go de RAM, SSD Intel 160 Go, Intel Core i5-M540 à 2.53 GHz, Excellent écran 12 pouces WXGA, Autonomie de 7h avec la batterie haute capacité, Carte Gobi 2000 HSDPA (GPS inclus), Dalle WACOM exclusivement 1024 niveaux de pression. Bref une belle machine.

A l’installation propre de Windows 8 y a comme un problème : pas de reconnaissance de la dalle Wacom, ce qui n’augure rien de bon. Il faut passer par l’installation des drivers x64 pour Windows 7 de la dalle Wacom du HP2740p et un reboot pour voir cette partie fonctionner.

Tout le reste des composants basiques semblent OK, et je dis bien les composants basiques c’est-à-dire le chipset, carte vidéo Intel HD, Ports USB, Wifi, Bluetooth, touchpad…

Pour le reste, un Windows Update me propose une mise à jour des HP QuickLaunch, qui d’ailleurs permettent un usage de la molette, mais certainement pas du bouton de rotation qui reste inopérant… tout comme la rotation lors du passage en mode tablette … Oui m’avez bien compris, cela ne sent pas bon tout çà avec un Tablet PC à moitié bancal …

Un système monstrueusement réactif et presque agréable.

Passé ces problèmes de jeunesse qui j’espère auront une réponse  dans les quelques mois à venir, l’investigation du système commence. C’est très réactif et très rapide, largement plus que Windows 7. Aussi bien pour le lancement des applications que pour l’usage général notamment sur le bureau (c’est-à-dire analogue en interface à Windows 7). Chose sensible, la copie des fichiers devient efficace et est extrêmement bien monitorée et visualisée par la nouvelle interface, on se croirait revenu au temps de Windows XP (enfin !!!). Un très gros travail a été fait aussi au niveau de l’interface avec le mode ruban adapté à l’explorateur Windows, qui gagne en convivialité et en qualité d’accès aux personnalisations : c’est très opérationnel, rapide d’emploi et d’accès.

La disparition du Menu démarrer est un gros choc intellectuel et la dichotomie avec l’interface Metro rend l’accès parfois rebutant. Pourtant je dis bien pourtant, « l’esprit scientifique se forme en se réformant » disait Bachelard, et l’Interface Metro, bien que très adaptée à l’usage tactile et aux interfaces digitales, est globalement intéressante et permettra, avec des applications adaptées, j’en suis sur, une nouvelle facilité d’accès aux fonctions aux données, à l’essentiel de l’usage d’un ordinateur et révolutionnera en un sens la véritable productivité. C’est relativement intuitif, simple d’accès, et cela gagnera en maturité avec des applications optimisées, que j’espère nombreuses et probantes au premier rang desquelles j’ai hâte de voir Microsoft Office 15.

Microsoft Windows 8 sera un meilleur cru que Windows 7, et son successeur sera donc sur des bases saines et performantes.

Quid des fonctions Tablet PC ?

Pourtant, pour les anciens du Tablet PC ayant scruté et analysé, apprécié les évolutions des composants Tablet PC au cours des 4 itérations de Windows concluant leurs implémentations dans le système (Windows XP SP1 Tablet PC Edition l’original, Windows XP SP2, Windows Vista et Windows 7), Windows 8 apparaît être un retour en arrière, à moins de raffinement, à moins de visibilité sur l’approche Tablet PC.

L’interface : La Semi-disparition déroutante du Panneau de Contrôle Tablet PC

Le raffinement majeur de l’intéraction du stylet électromagnétique avec l’écran disparaît avec notamment  le TIP ou Tablet PC input Panel qui pouvait se docker sur un des côtés de l’écran et qui n’est plus accessible de cette manière ; il n’est d’ailleurs plus possible de ‘l’appeler par le petit icone qui apparait à la sélection d’un texte dans une fenêtre ou dans la barre d’URL d’Internet Explorer par exemple. Reste désormais disponible une icone clavier dockée dans la barre des taches à côté de l’heure qui peut être personnalisée avec un mode écriture cursive qui reprend les fonctionnalités (globalement) de l’ancien Panneau de Contrôle Tablet PC.

Le reste des raffinements de l’interface Stylet / Windows continuent d’exister mais dans un stylet plus discret : pas de halo lumineux lors du clic long pour faire apparaître un menu contextuel, conservation du rond en utilisant le clic du bouton du stylet, …

Le moteur de reconnaissance de l’écriture manuscrite toujours présent

Au final, il est difficile d’évaluer si des travaux d’intérêts ont été conduits dans l’amélioration de la prise en compte de l’écriture manuscrite. Le principe d’une reconnaissance programmée (analyse de milliers de samples d’écriture permettant d’implémenter un moteur de reconnaissance de l’écriture manuscrite pertinent) assortie d’une adaptation par la saisie de 50 phrases pour personnaliser le mode de reconnaissance de l’écriture manuscrite existent encore, par le biais d’interfaces directement héritées de Windows 7 mais dont on ne sait si elles existeront toujours dans la version finale du produit (même sur une release Française, la reconnaissance n’est accessible qu’en anglais).

Les Pen Flicks gestures : pour le doigt dans Metro, pour le stylet dans Windows

La gestion des mouvements avec le stylet, les Pen Flicks Gestures, sont toujours disponibles dans  l’interface, mais désormais dédiés à une utilisation au doigt en fonction de l’inertafec ou on se trouve; il n’est pas possible de les utiliser avec le stylet électromagnétique lorsque l’on se trouve dans l’interface Metro, par contre ils sont utilisables sensu stricto dans l’interface classique de Windows avec le stylet. In Fine l’interface Metro dispose de sa propre intéraction Tactile ou multitactile UNIQUEMENT où le stylet n’a pas de raison d’être si ce n’est d’être un classique pointeur comme peut l’être la souris.

L’accessibilité dans le panneau de configuration

Le panneau de configuration de l’interface Windows  conserve toutefois les  accès classiques de personnalisation de l’interface de Windows pour un usage optimisé avec le stylet. On voit bien encore une fois la dichotomie entre interface tactile (Metro) qui dispose de sa propre accessibilité avec son interface tactile (sens digital) qui occulte le stylet, et l’interface Windows pilotable au Stylet

Microsoft Windows 8 : le cul entre deux chaises.

Microsoft Windows 8, dans sa release Preview, a clairement le cul entre deux chaises ; basé sur la meilleure version de Windows disponible actuellement en  terme de performances, de Plug&Play, de reconnaissance native des drivers, l’ambiguïté provient de la coexistance de deux interfaces : L’interface classique de Windows, qui conserve quasiment ses repères et pilotable au stylet, et l’interface Metro, pilotable à la souris, au stylet mais gérés come dispositifs simples de pointage et qui  est vraiment agréable et utilisable au doigt.

Les composants Tablet PC existent toujours dans Windows 8, certes plus discrètement, ce qui laisse apparaître un fonctionnement toujours optimal des applications préexistantes utilisant l’API Tablet PC. Néanmoins, on est en droit de s’interroger quant à la prééminence de l’interface Metro et son avenir dans le successeur de Windows 8. Si, dans cette version du système à paraitre dans quelques mois, l’usage simultané de deux interfaces d’accès restera possible, quid de Metro ou de l’Interface classique gagnera les faveurs des utilisateurs au cours des 3 prochaines années, qui orientera l’amélioration de Metro vers quelque chose de plus unifié, de plus totipotent,  de plus personnalisable dans de nombreux contextes d’usages (Tablettes Multitactiles stricts, Tablettes Tactiles et électromagnétiques, Tables Surface, Tableaux Intéractifs, PC classiques, Portables, Ultraportables, Ultrabooks, Netbooks, … Smartphones, et autres futurs outils en conception ?).

Un Commentaire

  1. Ping : Retour sur la pleinière Microsoft Build 2016 : Windows Ink |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com