Bienvenue à Microsoft Surface !

| 0 Commentaires

Microsoft nous avait convié à un évènement exceptionnel cette nuit à 0h30 heure de Paris; c’est 45 minutes en retard sur l’horaire que la conférence d’une durée de 40 minutes environ, a débutée. Rapellant l’historique des Windows, et la création d’une souris 2 boutons pour Windows 1, le géant de Seattle explique la longue tradition de recherche hardware et la collusion Software / Hardware pour fournir la meilleure combinaison possible de ces deux mondes. Le style épuré de la présentation tranche notablement avec les pratiques rituelles de la société, traditionnellement habituée à des diaporamas pléthoriques, lourds, riches en couleurs et diagrammes. A croire qu’ils se sont shootés au jus de pomme.

Microsoft Surface: un nom déjà utilisé, qui symbolise l’état de l’art selon Microsoft d’une … Tablette

Microsoft Windows 8 va avoir de nombreux détracteurs, malgré les solides bases du système qui en font techniquement, le meilleur des Windows jamais produit, mais son interface Metro, qui semble être rajouté comme une couche parfois incohérente avec l’ancien bureau, laisse à penser à un semi-flop en puissance et pourtant, nous l’avions maintefois demandé comme une solution pour une tablette ! Soit il est désormais intégré et restera très certainement l’interface des années 2012  et suivantes des futurs Windows

Pour se faire, il fallait un device unique pour porter haut l’étendard du nouveau Windows, et ce sera donc une Tablette, concoctée en interne par Microsoft et nommée Microsoft Surface; elle hérite du nom de la table éponyme qui va très certainement changer de patronyme dans les semaines à venir.

Les plus folles spéculations circulaient, et au début de la présentation avec notamment un schéma de deux cadres dont un en pointillé, nous permettant de rêver à un retour du projet Microsoft Courier qui, hélas, semble définitivement bel et bien enterré.

Bref  l’annonce de l’année de Microsoft est une simple tablette, en fait deux tablettes, porte étendard de Windows 8, mais quelle tablette !

Entièrement conçue en interne et fabriquée par on ne sait qui, elle se décline en deux versions: une version en plateforme ARM (nVidia TEGRA 3+) dite Microsoft Surface, et une en plateforme x86x64 Intel Core i5  de 3e génération dite Microsoft Surface Pro. Le design est identique ainsi que la qualité de fabrication, du très haut de gamme avec une mutualisation des accessoires.

Les points communs des Microsoft Surface

La tablette est équipée d’un écran 10.6 pouces certainement IPS au regard des angle de visions importants; elle est équipée d’une nouvelle coque en VaporMg, nouveau matériau à base de magnésium de très haute qualité . Elle est par ailleurs équipée d’une dalle en Gorilla Glass 2.

Un stand est intégré à la tablette facilitant son usage PC traditionnel: il s’agit d’une pièce de la coque à l’arrière qui se déclipse pour créer un pied.

Un port USB 2 plein format (Plateforme ARM) ou USB 3.0 (Plateforme x86), un port de connexion vidéo, un port Micro SD et un clip magnétique sont intégrés, le clip magnétique permettant la fixation de deux types de protection:

  • Le Touch Cover: un clavier / rabat fin de 3 mm qui est multitactile et dispose aussi d’un touchpad (ce dernier sera disponible en plusieurs couleurs).
  • Le Type Cover: un clavier mécanique plus épais de 5 mm

La tablette visiblement dans ses 2 configurations dispose d’une technologie multitactile capacitive 10 points et d’une dalle électromagnétique pour l’usage d’un stylet qui numérise l’écriture manuscrite à 600 dpi; le fait d’indiquer les deux fonctions séparées mais en intéraction (notion d’effet de paume avec rejet du tactile quand l’électromagnétique est actif) laisse entrevoir l’usage d’une technologie Wacom. Le stylet n’a pas de lieu d’insertion dans la tablette mais dispose d’une fixation magnétique le long d’une tranche visiblement « solide ». Peu de détails sur le stylet si ce n’est son usage sous Microsoft Reader (lecteur entre autre PDF prenant visiblement en compte la gestion ink et les annotations dans les documents) et de revenir sur un point à mettre au profit de la glace Gorilla Glass 2: il n’y aura que très très peu d’écart entre la pointe software du stylet et la pointe physique de ce dernier, le décalage étant quasiment indétectable (La vitre Gorilla Glass 2 est effectivement très fine).

Une camera frontale et une camera dorsale sont disponibles (sans précisions sur les résolutions)

Enfin, la connectivité Wifi (la seule évoquée) semble avoir fait l’objet d’une attention particulière en promettant la meilleure connectivité pour une tablette du marché (4 antennes seraient intégrées)

Microsoft Surface: Plateforme ARM

Annoncée dans une gamme tarifaire équivalente aux tablettes Android de qualité équivalente, cette tablette dispose de la configuration suivante (Source: The VERGE)

  • OS: Windows RT
  • Light(1): 676 g
  • Thin(2): 9.3 mm (0.1 mm de moins que l’iPAD)
  • Clear: 10.6” ClearType HD Display (1366 x 768) avec activation de la technologie ClearType
  • Energized: 31.5 W-h
  • Connected: microSD, USB 2.0, Micro HD Video, 2×2 MIMO antennae
  • Productive: Office ‘15’ Apps, Touch Cover, Type Cover
  • Practical: VaporMg Case & Stand
  • Configurable: 32 GB, 64 GB

Microsoft Surface Pro: Plateforme Intel x86

Promue comme tablette professionnelle, elle se targue de pouvoir faire fonctionner le potentiel applicatif le plus complet et efficace du monde en accueillant aussi bien les applications du monde x86 que les applications Metro. La ventilation semble être périphérique par un petit espace fin faisant évacuer périphériquement la chaleur.

  • OS: Windows 8 Pro
  • Light(1): 903 g
  • Thin(2): 13.5 mm
  • Clear: 10.6” ClearType Full HD Display
  • Energized: 42 W-h
  • Connected: microSDXC, USB 3.0, Mini DisplayPort Video, 2×2 MIMO antennae
  • Productive: Touch Cover, Type Cover, Pen with Palm Block
  • Practical: VaporMg Case & Stand
  • Configurable: 64 GB, 128 GB

L’évènement de l’année pour Microsoft accouche d’une tablette séduisante, peut être actuellement le meilleur des compromis du marché, mais avec beaucoup de zones d’incertitudes: l’autonomie, l’adjonction de connectivité 3G, le possible remplacement de la batterie, …et surtout la gamme tarifaire, bien que des indications trace les grandes lignes de la somme à débourser (gamme de prix de Tablettes Android pour la version Standard, gamme de prix des Ultrabook pour la version Pro).

One more thing

Ah oui, la disponibilité n’a pas été annoncée, bien que visiblement la vente se fera dans les Windows Store et Online exclusivement, et certainement à la date de mise en vente du système Windows 8 donc cet automne.

http://www.surface.com 

Edit 19/06/2012- 13h43

Visiblement la version Pro ne dispose pas de Microsoft Office 2013 intégré (cela reste à voir) enfin le stylet électromagnétique ne serait disponible que pour la version Pro.

Si les spécifications générales sont établies (Core i5 on me chuchotte pour la Surface Pro), il reste une marge de manoeuvre, malgré les nombreux prototypes présentés, pour ajuster la configuration au regard des considérations des internautes, des discussions avec les constructeurs de la machine, ainsi que les négociations sur les composants. La machine dispose encore d’un petit potentiel d’évolutions et d’ajustements.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com