Microsoft Surface RT : une excellente autonomie

| 0 Commentaires

Voila désormais quelques semaines que j’utilise presque quotidiennement Microsoft Surface RT. La première chose qui me vient à l’esprit c’est l’autonomie de cette tablette. Utilisant une plateforme ARM avec un processeur nVidia Tegra 3, un gros travail d’optimisation de Windows 8 pour plateforme ARM dit Windows RT a été effectué par Microsoft notamment au niveau de l’empreinte énergétique. J’ai véritablement mesuré cet état de fait ce Vendredi en conditions réelles de réunion.

Parti à 6h30 en avion et arrivé à 7h40 a Orly, j’ai utilisé la tablette dans l’avion durant environ 40 minutes; elle n’était pas à 100 % de la batterie. Je la laisse très souvent en veille simple, c’est à dire que je rabats simplement le clavier Touch Cover sur l’écran et quand j’en ai besoin je la réouvre classiquement. Arrivé en réunion à 9h50, j’ai ouvert 5/6 programmes pour consulter des données et prendre des notes: Internet Explorer en mode Modern UI, Le lecteur PDF, Microsoft OneNote 2013 RT pour la prise de Notes (mais j’y reviendrais), Microsoft Word 2013 RT pour consulter certains documents, et Microsoft Excel 2013 RT pour certains classeurs.

J’ai commencé la réunion avec une batterie indiquant 86% d’autonomie. J’ai pris des notes dactylographiées toute la matinée, et au moment d’aller manger à 13h20, l’autonomie était passée à 59%. In fine, j’ai consommé 27% d’énergie dans un mode réunion « classique » avec le Wifi activé et fonctionnel et la luminosité mis à 20% en 3h30 de travail. J’ai branché la tablette entre 13h30 et 14h25 et je suis remonté à 94% de la batterie disponible. Elle était en mode veille (le Touch Couver rabattu classiquement sur l’écran).

Je pense que pour ce modèle, l’autonomie en réunion, dans mon cas d’usage, permettra de passer une journée sans câble de connexion vers la prise électrique. C’est pour moi, une avancée majeure pour un produit de 600 grammes sous plateforme Windows.

La mise en veille est aussi très intéressante : je n’éteints quasiment jamais la tablette comprendre au sens arrêter. Elle est toujours en veille. La perte d’énergie est très contenue. Au moment de l’écriture de cet article, nous sommes dimanche matin et je n’ai pas rechargé la tablette malgré son utilisation tout vendredi après midi et soir en rentrant en avion (vidéo), puis mise en veille tout samedi, utilisation samedi soir et désormais ce matin pour rendre compte sur le blog. J’ai utilisé nombre d’applications dont Marmiton, Cartes du Ciel, mise à jour Windows Store pour le Larousse Illustré (500 Mo), etc etc … là il reste 33% de batterie.

Bref, je me sens plus à l’aise qu’avec mes tablettes Android car en plus j’utilise un environnement de travail connu et que j’ai l’habitude d’utiliser: Microsoft office et un bureau Windows classique + quelques applications très standards. De sources diverses, les travaux effectués par Intel sur la plateforme Clover Trail, permet à la plateforme matérielle x86, de trouver les mêmes avantages qu’avec la plateforme ARM, tout en conservant la soit disant sacrosainte compatibilité x86.

En l’état actuel des choses, je suis extrêmement satisfait de la performance de la Microsoft Surface RT, et notamment de son autonomie, qui est supérieure au standard des tablettes phares du marché et qui invite à une découverte intrigante et excitante de la future Microsoft Surface Pro, ou des travaux des autres constructeurs dans les déclinaisons x86 ou ARM de leurs tablettes Windows …

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com