Retour d’expériences sur la Microsoft Surface 3 LTE

| Un commentaire

La gamme des Microsoft Surface disponible sur le marché dispose d’un représentant disposant de la connectivité LTE : il s’agit de la Microsoft Surface 3 dite LTE pour qualifier sa connectivité 4G intégrée. Retour sur l’utilisation de ce modèle.

S3LTE-Global

Un peu d’histoire et réflexions sur les usages de la 4G

Rappelez vous, la première Surface équipée d’une connectivité 4G était la Microsoft Surface 2 4G. Sortie en début d’année 2014, et au regard de l’arrêt de ‘production’ de Windows pour Processeur ARM, la gamme des Surface RT / 2 a été arrêtée.

Maintenant penchons-nous sur le potentiel d’usage d’une tablette avec connectivité 4G intégrée, et occultons les approches unitaires et isolées ou ‘geeks’. Une tablette pour une entreprise, qui veut concevoir ou continuer à utiliser un applicatif existant en conditions de mobilité, doit avoir plusieurs caractéristiques au rang desquelles nous trouverons :

  • Une tablette au moins tactile utilisant une Interface adaptée à l’usage du doigt
  • Une connectivité sans faille avec une large gamme de possibilités (WWAN, LAN, WAN)
  • Une tablette pouvant faire fonctionner d’anciennes applications ou tout du moins avec une large compatibilité logicielle
  • Une autonomie offrant  plus d’une demi journée d’utilisation en continue avec la connexion activée, le tout associé à une facilité pour la recharge de l’appareil
  • Une puissance suffisante pour faire fonctionner l’applicatif et le bureau mobile.
  • Que le matériel puisse faire office de bureau mobile et devenir le seul ‘matériel informatique de l’utilisateur’ (il doit donc remplir plus d’usages que la simple utilisation d’un applicatif particulier); c’est ce que l’on appelle le ‘PC Remplacement’:  donner la possibilité à l’utilisateur, sur des produits de format tablette, d’accéder à ses applications métiers et intranet avec une intégration, un confort et une performance identique à un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable.
  • Clarté de l’affichage, facilité d’usage, potentiellement une taille / poids peu handicapant pour un usage nomade (exemple en posture debout)
  • robustesse, protection, grandes plages d’utilisation
  • facilité d’administration et de gestion (voir sur un article prochain)

NOTA: En un sens il apparait ‘normal’ ou tout du moins ‘logique’ que la Microsoft Surface Pro 4 ne dispose pas de la connectivité LTE. Peu de personnes ont réellement besoin d’emporter sur le terrain une telle puissance de traitement. Toutefois, il apparaitra rapidement que l’intégration de cette connectivité peut-être un argument de vente plus qu’une réelle nécessité du marché.

Pourquoi équiper la Microsoft Surface 3 de la connectivité 4G

Au regard des demandes récurrentes sur un appareil mobile, dont la priorité changera en fonction des types de projets et des typologies d’usage, le positionnement de la Microsoft Surface 3 (dans la gamme Surface) comme produit totipotent dans la thématique du bureau nomade est à la fois judicieuse et importante. Tout d’abord il faut savoir que techniquement, une Microsoft Surface 3 LTE reste une Microsoft Surface 3 à laquelle une carte de connexion 4G a été intégrée, sans qu’aucune amélioration technique ait été apportée: elle dispose de la même base technique que la Surface 3 bien qu’elle soit sur un S.K.U. (une référence modèle) différent.

1- Une tablette au moins tactile utilisant une Interface adaptée à l’usage du doigt:

La Microsoft Surface 3 LTE est équipée d’une dalle multi-tactile 10 points avec comme système d’exploitation désormais Microsoft Windows 10 Professionnel. Si l’utilisation tactile est largement tributaire du développement des interfaces du ou des logiciels métiers, le système d’exploitation doit être pourvu d’optimalisations en la matière et d’API permettant d’en bénéficier dans ses développements. C’est le cas avec Microsoft Windows 10 qui gère parfaitement la ‘haute’ résolution de l’écran de la Surface 3 et l’aspect tactile.

  • Écran ClearType Full HD Plus 10,8 pouces
  • Résolution : 1920 x 1280
  • Format d’image : 3:2
  • Mode tactile : Interaction tactile multipoint 10 points
  • Support du stylet Surface

La Microsoft Surface 3 (LTE ou Wifi) inclut les ‘guidelines’ Surface au rang desquelles on retrouve une haute résolution avec un affichage 3:2, et le Stylet Surface Électromagnétique basé sur la technologie NTrig. L’aspect stylet de la Surface 3 LTE apporte un nouveau dispositif de pointage ou d’interaction avec la tablette qui se superpose au clavier et à la souris ou avec des usages innovants en terme d’IHM ou de la simplicité d’usages.

2- Une connectivité sans faille avec une large gamme de connectivité (WWAN, LAN, WAN)

Outre le traditionnel Wifi norme AC intégré dans les Surface 3, on retrouve dans ce modèle LTE, la connectivité 4G grâce à un composant 4G de marque Intel noté ‘Surface 3 Modem Device’ dans les gestionnaire de périphériques. Il est ainsi possible d’être ‘en permanence’ connecté sur les réseaux disponibles si ces derniers offrent une connectivité suffisante (la 3G semble désormais un minimum).

S3LTE04

Par ailleurs un adaptateur filaire connecté sur le port USB 3.0 de la tablette est disponible pour disposer au cas ou si ce serait nécessaire, d’une connexion LAN Gigabits Ethernet

S3LTE-LAN

3- Une tablette pouvant faire fonctionner d’anciennes applications ou tout du moins avec une large compatibilité logicielle

La Microsoft Surface 3 LTE est propulsée par une plateforme x86/x64 utilisant un processeur Intel ATOM x7-8700 Quadricoeur à 1.6 GHz. Elle est donc compatible avec une large gamme d’applicatifs et/ou progiciels x86/x64 sans adaptations ou avec des ajouts mineurs pour un fonctionnement natif. Ce n’était pas le cas de la précédente Surface 2 (Windows RT). Une entreprise désirant pérenniser son investissement logiciel originel peut donc se tourner sans craintes vers ce modèle.

4- Une autonomie offrant quasiment une journée d’utilisation avec la connexion activée.

La Microsoft Surface 3 Wifi est donnée pour une durée de fonctionnement sur batterie d’environ 10 heures en continue. Il est effectivement vrai qu’en mode Wifi avec une écran réglé au minimum de sa luminosité, le chiffre de 9h30 d’autonomie peut être atteint, par exemple en lecture vidéo. Toutefois ce n’est pas vrai avec la connectivité LTE. A l’usage, et après plusieurs essais (notamment un trajet Rodez-Paris en voiture à l’arrière en étant en permanence ‘connecté’ ou en ‘recherche de connexion’), l’autonomie continue en 4G fonctionnelle sur une navigation WEB s’approche plus des 6h00 d’autonomie -entre 5h30 et 6h15 (écran à 20% de la luminosité, plusieurs onglets du navigateur Microsoft EDGE activés, accès à 2 comptes Office 365, + applications cartes activée et donc fonctionnalités GPS actives). Pour arriver à ce chiffre quelques concessions sont alors nécessaires comme l’impérieuse nécessité de désactiver la connexion Wifi; mais vous pouvez laisser actif le bluetooth, in fine peu consommateur d’énergie. Il est d’ailleurs à noter que lors de l’utilisation d’une application mobile, la connexion DATA n’est pas en permanence nécessaire: une fois que lon a chargé la donnée, on prend du temps pour la consulter aussi même si on est connecté on ne transfère pas de la donnée en permanence; enfin Windows 10 sur la Surface 3 gère parfaitement le mode veille avec une connexion toujours active sans perte réelle d’autonomie lors du réveil de la tablette.

La Microsoft Surface 3 ne dispose pas du connecteur Surface comme les Surface Pro, mais simplement d’un port MicroUSB pour la recharge. Le chargeur originel délivre un courant de 5.2 Volts et de 2.5 A pour recharger efficacement la Tablette; il est toutefois possible d’utiliser un chargeur standard de Smartphone livrant du 5 Volts / 2A pour recharger la tablette; cette dernière mettra plus de temps pour se recharger.

5- Une puissance largement suffisante pour faire fonctionner l’applicatif et le bureau mobile.

Le choix du Processeur Intel ATOM x7-Z8700 dans la Surface 3 est intéressant:

  • Gamme de processeur peu énergivore même si dans cette configuration c’est le haut de gamme qui a été implémenté (Design Power de 2W)
  • Une puissance largement suffisante pour un usage bureau ou applicatif spécifique
  • Le lancement des applications n’est pas dépendant du seul processeur qui s’acquitte de toutes les taches bureautiques classiques mais de la puissance de la mémoire flash, très très inférieure à la Microsoft Surface Pro 3 par exemple. Il y a donc une latence de l’ordre de 3 secondes au lancement de Microsoft Word 2016 ou Microsoft Excel 2016 ou Microsoft PowerPoint 2016, 4 à 5 secondes pour Firefox 41 et jusqu’à 7 secondes pour Microsoft Outlook 2016.
  • Il est toutefois à noter que le système d’exploitation consomme de la puissance processeur sans que cela ait un réel impact sur la réactivité de la machine, certainement lié à l’assistant Cortana intégré dans Windows 10.

La Microsoft Surface 3 LTE est d’emblée équipée de 4 Go de RAM : il est difficile de saturer la mémoire RAM même en lançant toutes les applications Office 2016 disponibles. C’est certainement le point clé de la Surface 3 LTE  qui donne de la souplesse dans le développement d’applicatifs spécifiques sans finalement trop de contraintes sur la mémoire embarquée.

Enfin la mémoire de Stockage  SSD est de type SDD eMMC et d’une capacité de 128 Go qui permet de voir large, voire même très large dans toute situation, qui peut en plus être secondé par le Port Micro SD UHS1 pour du stockage de données déporté.

S3LTE-CPU01

Il faut toutefois être très clair: de gros travaux de conception multimédia sont à proscrire sur cette tablette: sa puissance ne s’accommode pas de ce genre de traitement. Idem pour les travaux sur des bases de données internes. Par contre pour la bureautique usuelle, la consultation de données, le renseignement de bases de données, quelques simples calculs, c’est la tablette idéale en terme de rapport performances / conception / prix. J’ai un exemple d’usage intéressant: le gestionnaire du site web http://www.tokyostreetview.com/ utilise une Microsoft Surface 3 WIfi 4 GB / 128 GB pour visualiser ses rush vidéos 4K après la prise de vue. « Un matériel exceptionnel » d’après les dires de Gonzague.

6- La Surface 3 LTE:  bureau mobile unique

La Microsoft Surface 3 peut aisément devenir le seul produit informatique disponible pour une profession mobile / nomade de part sa puissance embarquée, et son affichage largement suffisant. On parle alors de produit « PC remplacement » qui offre l’opportunité de disposer dans un seul appareil de son outil de travail nomade de type tablette et de son environnement de Bureau. Par ailleurs pour une utilisation en mode ‘Bureau’ sur site, l’ajout de l’option Station d’accueil avec écran externe (connecté en mini Display Port) est très certainement l’option majeure du produit qui permet de l’utiliser plus facilement en mode Desktop en initiant la connectivité filaire et en récupérant tous les périphériques connectés en USB (la station d’accueil dispose de 4 ports USB – 2 en 2.0 et 2 en 3.0 et d’un port Ethernet Gigabits)

S3LTE-Dock S3LTE-Dock1

7- Clarté de l’affichage, facilité d’usage, une taille / poids peu handicapant

Avec des dimensions de 267 mm x 187 mm x 8,7 mm et une masse de 622 grammes clavier non inclus, la Surface 3 LTE transfigure l’usage mobile, d’autant plus avec un stylet; sa compacité et la facilité de sa prise en main associée à sa légèreté en font un outil utilisable au long court sur le terrain pour faire des saisies par exemple. Son écran est très lumineux, juste au niveau des couleurs, ce qui offre un potentiel d’usage sur le terrain très important, bien que la lisibilité en plein soleil soit sujette à quelques difficultés.

Autre avantage généralement peu mis en avant avec les 2 caméras intégrées : une Caméra avant de 3,5 mégapixels (d’excellente qualité en faible luminosité pour la vidéoconférence avec Skype Business par exemple) et une caméra arrière de 8,0 mégapixels avec autofocus. La caméra arrière est d’une très grande qualité et facilement utilisable grâce à la compacité et la légèreté de la tablette. Dans de nombreuses professions utilisant la photo (diagnostic d’assurances ou encore agent immobilier ou bien d’autres encore), la qualité de l’appareil photo permet dans un seul outil, de cumuler plusieurs appareils et facilement intégrer les clichés réalisés dans des applicatifs spécifiques. Associé à la Connectivité 4G, cela transfigure l’usage de l’appareil et révolutionne le métier : on se croirait directement connecté au bureau alors que l’on est sur le terrain en train de prendre des photos haute qualité et d’abonder de manière transparente et très rapide une potentielle base de données distante.

S3LTE05

La mire de l’application Camera de Windows 10 sur la Surface 3 LTE (interface héritée de Lumia Camera)

Enfin autre point important c’est l’utilisation de la Surface 3 en tant que Bureau mobile: l’ajout d’un clavier Type Cover 3 (identique fonctionnellement au Type Cover de la Surface Pro 3 mais plus petit pour s’ajuster à la taille de la Surface 3) permet de protéger l’écran lors de son transport et rajoute un clavier et une souris à l’utilisation de la Surface 3, parfois utile dans certaines applications. Le pied arrière de la Surface 3, qui permet une inclinaison en 3 positions est bienvenu et je le trouve bien calibré terme de positionnement, bien que je n’utilise jamais personnellement la dernière position.

IMG_01122015_115902

IMG_01122015_115910

IMG_01122015_115921

IMG_01122015_115943

8- robustesse, protection, grandes plages d’utilisation

Il est difficile de parler de robustesse et de protection pour la Surface 3: ce n’est pas une tablette renforcée au sens des normes militaires comme peuvent l’être des tablettes spécifiquement conçues dans cette optique (Motion Computing, Panasonic, Xplore, …). Elle est donc fragile et finalement peu conseillée en usage externe dans des métiers ‘difficiles’ si elle n’est pas protégée. Pour lui conférer une protection qui me semble relativement intéressante, une Coque URGAN GEAR ARMOR spécifique à la Microsoft Surface 3 est une solution intéressante:

  • Cette dernière ne bride pas la connectivité 4G ni la connexion Wifi
  • Elle dispose d’une emplacement,t pour transporter le stylet de manière ergonomique
  • Elle alourdit la solution certes mais de manière raisonnable (+270 grammes)
  • Elle dispose d’un pied distant à une seule position d’inclinaison hélas
  • Elle est facile à enlever et à remettre sans risque de torsion de la tablette
  • Elle donne accès à toute la connectique (caméra arrière incluse sauf le port MicroSD) et reproduit le fonctionnement des boutons de la tablette (on/off, volume)
  • Elle dispose d’excroissance au niveau des coins qui surprotègent en cas de chute
  • Elle a un petit élastique en haut à droite qui permet de maintenir le clavier en position fermé

S3LTE-ARMOR01 S3LTE-ARMOR02Voir un test de la URBAN GEAR ARMOR pour la Microsoft Surface Pro 3

Cette protection est efficace accompagnée du clavier Type Cover 3 qui est posé sur l’écran et le protège alors des chocs et potentiellement d’un film complémentaire sur l’écran pour éviter les rayures

S3LTE-Rayures

A ce tire, je pense que la Microsoft Surface 3 LTE peut être utilisée dans de nombreuses thématiques métiers extérieures, sauf dans les environnements extrêmement contraints qui demandent du matériel renforcé (mais aussi beaucoup plus cher). Reste à qualifier l’usage en conditions climatiques spécifiques avec des températures négatives ou très hautes, ou encore des taux d’humidité importants.

 

La Microsoft Surface 3 sur le Grill de la connectivité 4G

La 4G qui change tout (vitesse, ping)

Tout les opérateurs mobiles font la promotion de la 4G en argumentant de la vitesse de connexion. Certes c’est un fait technique, mais qu’en est il est réalité ?

La Microsoft Surface 3 LTE est distribuée sur le Microsoft Store mais aussi packagée par Orange Business Service pour la servir comme Bureau Mobile (Surface 3 et 4G Orange – leaflet); C’est à ce titre que je teste la Microsoft Surface 3 LTE équipé d’une SIM Orange Entreprises via l’offre Business Everywhere Pro ou je dispose d’un forfait de 10 Go de DATA par mois + 2 Go en roaming en Europe. Nous allons voir à quoi correspond cette connexion 4G au sein de cette tablette.

Pour comprendre l’intérêt et la fiabilité d’une connexion 4G au sein d’un matériel, il faut vérifier tous les maillons de la chaîne à savoir:

  • Les Terminaux: la capacité qu’ont ces derniers à utiliser correctement les technologies déployées sur le réseau de l’opérateur
  • La connectivité: la capacité de l’opérateur téléphonique à fournir la meilleur réseau disponible et si possible la dernière technologie, ou se trouve le travailleur nomade
  • L’offre de Service: incluant pèle mêle, le support à l’utilisation (matériel et réseaux), la formation, le dépannage, le développement d’applications métiers utilisant ces technologies.

L’antenne ORANGE ou je suis connecté est celle affichée sur l’image suivante. Je l’ai localisée grâce au site reseau4G.info et elle porte des indications intéressantes sur les antennes déployées en fonction des opérateurs.

S3LTE-AntenneOrangeOn remarque que la bande de fréquence 4G est la bande des 800 MHz, mais que le débit maximal supporté par l’antenne est de 86.4 MBits/s et que cette dernière ne sera pas éligible à la 4G+.

Qu’advient’il en routine sur une journée de travail en terme de connectivité ?

Pour se connecter, rien de plus simple, on clique sur l’icône du réseau Wifi et on sélectionne la connectivité LTE et on valide la connexion.

S3LTE073 barres sur le signal 4g (dans un bâtiment)

S3LTE014 barres pour le signal 4G (mieux placé dans le bâtiment proche d’une fenêtre)

S3LTE02

La connexion est instantanée, si le réseau est disponible. Cela fait toujours rire quand je dis cela, mais pour un vieux comme moi qui a connu les modem 33,6K pour se connecter à Internet, il y a plus d’une vingtaine d’années, cela fait toujours étrange. On notera qu’il est possible alors d’ouvrir après la connexion le Compagnon d’Orange qui distribue d’autres informations telles que la qualité du réseau ou la Surface 3 LTE se trouve connectée ou des éléments comme les SMS

S3LTE06

Les tests de connectivité en journée objectivent l’impression générale lors de l’utilisation de la connexion. Ci-joint un test de connectivité réalisé avec le site http://www.speedtest.net (sachant que c’est à peut près toujours la même chose en journée):

  • La latence est faible certes plus élevée sur une bonne connexion ADSL mais largement acceptable (ici 49 ms)
  • Les vitesses de download sont assez impressionnantes, même en pleine journée on atteint allègrement et facilement les 40 MBits/s
  • ce qui change aussi la donne ce sont les taux d’upload qui sont très impressionnants: ici 17 MBits/s mais cela peut monter plus haut en fin de journée ou tôt le matin par exemple. 17 Mbits/s cela correspond à une puissance d’upload de 2.1 Mo/s soit pour illustrer une photo prise par l’appareil photo de la Surface 3 met une seconde à être téléchargée sur le réseau !

S3LTE08

Autres relevés réalisés d’autres jours

capture20151201220113924

capture20151201220254302

Bref, et c’est clair, la 4G change tout: le bureau mobile par exemple, l’interconnexion à des bases de données pour afficher des données, les traiter ou abonder la base de données par un applicatif spécifique, ou encore l’utilisation d’Office 365 dans le navigateur internet, revêtent une facilité d’usage ou le réseau n’apporte plus aucune contrainte (faible latence, grosse capacité de téléchargement ou d’envois de données) si vous êtes toutefois connecté en 4G. Car le véritable problème est peut-être là …

La connectivité: une affaire de réseau, de disponibilité et de saturation des antennes

Même si la Surface 3 dispose d’une carte 4G performante, et qui s’accommode des réseaux 4G déployés et qui semble, sur le papier, très évolutive (vers la 4G+), la connectivité en condition de nomadisme est plus une affaire de disponibilité de réseaux que de technologies implantées dans La Microsoft Surface 3 LTE. Prenons l’exemple d’un département rural tel que l’Aveyron et regardons l’implantation d’antennes dites 4G sur le réseau Orange. Sans connaître réellement la zone d’influence d’une antenne 4G et la pénétration des réseaux en fonction de la bande fréquence 4G utilisée (800 Mhz, 1800 Mhz, 2600 Mhz), il est facile d’imaginer que le potentiel d’usage de cette technologie est directement lié au maillage des antennes. Force est de constater alors que les zones blanches en terme de 4G sont largement plus présentes que les zones blanches classiques. Et cela peut limiter de façon conséquente la qualité d’accès au Bureau Mobile.

Certes il reste toujours la connectivité  3G qui offre plus de possibilités en terme de territoires supportés, mais avec une chute drastique de la qualité de la connexion par rapport à la 4G.

Exemple de l’Aveyron des implantations des antennes 4G de Orange (source reseau4G.info)

S3LTE-Aveyron

L’autonomie

A l’usage, et après plusieurs cas répétés d’utilisation j’ai constaté  que l’autonomie continue en 4G fonctionnelle sur une navigation WEB s’approche plus des 6h00 d’autonomie (écran à 20%, plusieurs onglets du navigateur activé, accès à 2 comptes Office 365, + applications cartes activée et donc fonctionnalités GPS actives). Pour arriver à ce chiffre quelques concessions sont alors nécessaires comme l’impérieuse nécessité de désactiver la connexion Wifi; mais vous pouvez laisser actif le bluetooth, in fine peu consommateur d’énergie.

Le véritable Bureau mobile commence avec la 4G

La 4G, opérée par Orange ( pas testé avec d’autres opérateurs) apporte une réponse probante dans la notion de Digital Workspace (DWS), pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique et leur nomadisme. DWS est l’offre à valeur d’Orange Business Services à laquelle répond à la fois le matériel (La Microsoft Surface 3 LTE), le réseau 4G de l’opérateur historique et la densité de ses antennes 4G, et les offres de services telles que par exemple Office 365 ou des applications métiers spécifiquement développées.

Conclusion: Réflexions sur la conception d’applications pour la Surface 3 LTE

Windows 10 marque un tournant dans la conception d’applications Universelles pour tout outil informatique utilisant Windows 10; le développement d’applications universelles offre l’opportunité de disposer d’une même application utilisable pour tout appareil faisant fonctionner Windows 10 (que ce soit un Smartphone, une tablette, un PC).

w10universalappsLe fer de lance de cette initiative logicielle est sans nul doute les produits Microsoft d’un point de vue matériel: ils sont le mètre étalon de l’usage de Windows 10 sur un produit Numérique qu’il soit hybride (Surface 3 , Surface pro 3/4), un vrai laptop avec possibilité de passage à un mode tablette (Surface Book), ou un écran connecté pour le travail collaboratif (Surface Hub) et enfin un Smartphone aux possibilités de Desktop avec la fonction Continuum (Microsoft Lumia 950 et 950XL). A ce titre la Microsoft Surface 3 LTE constitue un essai transformé dans l’intégration native d’une connectivité 4G dans une tablette professionnelle.

Avec la Solution que Microsoft commence à déployer nommée Windows Store for Business, qui permet désormais à une entreprise de gérer un ensemble d’applications métiers pour ses flottes d’appareils, que ces applications soient génériques ou spécifiquement développées par elle , et la compatibilité native de Windows 10 avec l’Active Directory de Microsoft, la richesse fonctionnelle de l’environnement Windows et des solutions proposées positionne le produit Microsoft Surface 3 LTE comme un outil majeur dans la transformation digitale des processus métiers, aidé par les réseaux 4G en cours de déploiement.

Un Commentaire

  1. Voilà une très belle présentation.
    Félicitations, ça donne envie !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com